Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Samsung Galaxy A7 (2018) : le juste prix

Test du Samsung Galaxy A7 (2018) : le juste prix

???

Si le Galaxy A7 (2017) n’a pas été officiellement importé sur le marché européen, Samsung a décidé de changer les choses avec son Galaxy A7 (2018).

Ce dernier est d’autant plus intéressant que c’est le premier smartphone du constructeur sud-coréen à intégrer un triple capteur photo dorsal.

La version du Galaxy A7 (2018) ici testée porte la référence SM-A750NF/DS, ce qui prouve qu’il s’agit d’un modèle européen doté de 2 emplacements SIM.

Lancé il y a quelques mois au prix de 349 Euros, on le retrouve en ce début de janvier 2019 à un peu moins de 280 Euros sur le Net.

Voyons ensemble si à ce prix le Samsung Galaxy A7 (2018) est une bonne affaire et si je finirai par vous le recommander à l’achat.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un bel appareil

???

Si le Galaxy A7 (2017) misait sur un design plutôt rond, ce n’est pas du tout le cas du A7 (2018).
En effet, ce dernier adopte un design plus rectangulaire.

Les contours sont en plastique brillant ton caisse, alors que le dos est en verre (à moins qu’il s’agisse de plastique imitant le verre à la perfection).
La prise en main est agréable mais le téléphone se révèle très glissant.

Mis à part cela, nous avons affaire à un très beau smartphone qui attire l’oeil.

La face avant arbore un grand écran de 6,0 pouces protégé par une vitre 2.5D Corning Gorilla Glass, occupant 74,69% de la surface frontale.

Cet afficheur est surmonté d’un écouteur, des habituels capteurs de luminosité/proximité et d’une caméra frontale accompagnée d’un flash LED.
Pas de LED de notifications et pas de touches sensitives Android. Ces dernières étant intégrées à l’écran, elles sont donc tactiles.

???

Retournons le mobile pour découvrir dans le coin supérieur gauche un triple capteur photo aligné à la verticale. L’ensemble est accompagné d’un flash LED dual-tone.
Plus bas, la marque Samsung, le logo « Duos » (prouvant qu’il s’agit d’une version double SIM) et le logo de certification CE.

???

???

Le flanc gauche fait place au tiroir SIM/micro SD (2 nano SIM + 1 micro SD) alors que le flanc droit est occupé par les touches de volume et par le bouton d’allumage faisant également office de lecteur d’empreintes digitales.

???

???

Sur la tranche supérieure on retrouve un micro réducteur de bruit, tandis qu’à l’opposé on note la présence d’un port mini-jack, d’un port micro USB, d’une entrée micro primaire et de la grille du haut-parleur.

Le Samsung Galaxy A7 (2018) est disponible en 4 coloris : noir, gold, rose et bleu (comme notre exemplaire de test).

  • Dimensions : 159,8 mm de long x 76,8 mm de large x 7,5 mm d’épaisseur | Poids : 168 grammes

2. Image et son : un écran panoramique au contraste infini

???

Le Galaxy A7 (2018) est équipé d’un écran Infinity Display Full HD+ de 6,0 pouces au ratio 18.5:9.
Certains apprécieront l’absence d’encoche, alors que les autres seront déçus.

L’écran fait appel à la technologie Super Amoled, ce qui permet d’avoir un contraste infini.
Les couleurs sont belles et leur température pourra être adaptée à votre goût via un petit tour du côté du menu des paramètres.
Les angles de vue sont largement ouverts et la luminosité de 625 cd/m² permettra de consulter sans problème son smartphone en plein soleil.

Regarder une vidéo sur l’écran du Galaxy A7 (2018) est un réel plaisir.

Comme sur la plupart des smartphones, le son est véhiculé de 3 manières : via le haut-parleur principal, via la prise mini-jack et via l’écouteur.

Le son délivré par le haut-parleur situé sur la tranche inférieure du mobile est clair et relativement puissant (112 db constatés à la sortie).
L’écoute au casque est très agréable et est associée à un équaliseur.
En appel, le son restitué par l’écouteur est tout à fait bon. On comprend bien son correspondant.

  • Ecran : 6,0 pouces (Super Amoled) avec résolution de 2220 x 1080 pixels, soit donc une densité de 411 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono. Écouteur classique

3. Performances : très satisfaisantes

???

Si le Galaxy A7 (2018) avait été commercialisé au début de l’année 2018, j’aurais dit que ses performances sont élevées.

Etant donné qu’il a été mis sur le marché au mois de novembre de la même année, je dirai que ses performances sont très satisfaisantes pour faire tourner toutes les grosses applications et la plupart des gros jeux 3D présents sur le Play Store.

???

Face à nos benchmarks habituels, le terminal a obtenu un score d’un peu plus de 123.000 points sur Antutu et un score maximum sur 3D Mark (Ice Storm Extreme).

Du côté de la mémoire vive, nous avons 4Go de RAM.
Si cela peut sembler suffisant pour le multitâche, j’ai quand même relevé quelques ralentissements lorsque plus de 10 applications sont ouvertes en même temps.

Par contre, le fabricant sud-coréen n’a pas lésiné sur la mémoire de stockage puisque nous avons ici 64Go dont 53Go réellement disponibles pour l’utilisateur.
De plus, cette mémoire peut être élargie de 512Go par l’ajout d’une carte micro SD.

  • Antutu Benchmark (v7.1.3) : 123.039 points | 3D Mark (Sling Shot Extreme) : 739 points
  • Processeur : Octa-core Exynos 7885 (2 x 2,2GHz + 6 x 1,6GHz) | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Mali-G71
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 53Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : ultra complète

???

S’il y a bien un point sur lequel Samsung n’a pas lésiné sur ce modèle, c’est sur celui de la connectivité.

On dispose donc ici d’une connexion 4G LTE de catégorie 6 (300 Mbps en download) intégrant la B20, la bande des 800 MHz.
Par contre, pas de B28 mais ce n’est vraiment pas catastrophique puisque la bande des 700 MHz est encore très peu exploitée.

Pour le reste, on a bien évidemment la panoplie des autres connexions supplémentaires telles que du WiFi (a/b/g/n/ac), du Bluetooth (5.0), un port micro USB 2.0 (OTG), du (A)GPS/Glonass/Beidou, un port mini-jack, 2 emplacements nano SIM, un slot micro SD, de la radio FM, du NFC, etc.

En ce qui concerne les accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans la cour d’une copropriété urbaine, il aura fallu 96 secondes à ce mobile avant d’obtenir un premier fixe (11 satellites).

Pour ce qui est des capteurs, là aussi nous sommes gâtés, avec un accéléromètre, un gyroscope, une boussole, les habituels capteurs de luminosité/proximité, etc.
Mais surtout on retrouve un capteur d’empreintes digitales (situé sur le côté droit du téléphone), et du face-unlock qui permet également de déverrouiller le smartphone.

Enfin, le DAS (auquel nous accordons une importance chez TFP) est tout à fait bon.
Comme la plupart du temps, Samsung fait partie des meilleurs élèves sur ce sujet.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,335 W/kg.

5. Système d’exploitation : une surcouche maison

???

On retrouve ici l’OS de Google dans sa version Oreo 8.0, donc pas vraiment la dernière version en date d’Android.

Finalement ce n’est pas très grave puisque le constructeur sud-coréen y a appliqué sa surcouche maison Samsung Experience, qui est elle dans sa dernière version 9.0.

???

Nous sommes en présence d’une interface simple à utiliser, relativement fluide, et proposant peu d’applications natives inutiles.
De plus, vous pouvez choisir de ne pas installer certaines applications lors de la première configuration, et vous pouvez également les supprimer.

???

Seul le pack  des applis Microsoft est imposé, et non désinstallable.

???

Les habitués de l’Android pur ne seront pas dépaysés puisqu’ils retrouveront le tiroir des applications.

Notons également la présence de la fonction Always On Display qui viendra compenser l’absence de LED de notifications.

???

  • Système d’exploitation : Android Oreo 8.0 | Surcouche : Samsung Experience 9.0

6. Usage : de belles photos de jour

???

Le Samsung Galaxy A7 (2018) s’acquittera sans broncher des tâches quotidiennes : téléphoner, envoyer des SMS, écouter des MP3, regarder des vidéos, surfer sur le web, faire du jeu 3D, etc.

A cela s’ajoutent deux points qui peuvent permettre à ce smartphone de se différencier.
D’une part la qualité photo, et d’autre part son autonomie.

Avec son Galaxy A7 (2018), Samsung a beaucoup misé sur le côté photo.
Ce mobile est ainsi le premier smartphone du fabricant sud-coréen à être équipé de 3 capteurs photo arrière.

Le capteur principal de 24 mégapixels ouvre à f/1.7.
Il est secondé par un deuxième capteur de 5 MP ouvrant à f/2.2 s’occupant de gérer la profondeur de champ et de donner ainsi des effets bokeh.
Enfin, l’ultra grand-angle qui complète le triptyque possède une définition de 8 mégapixels et ouvre à f/2.4.

Quand la luminosité est suffisante, la qualité photo offerte est tout à fait bonne, avec des couleurs proches de la réalité.
Par contre, en cas de faible luminosité le tableau se gâte et le résultat manque de netteté.

samsung galaxy a7 2018 - vue 03

Le Galaxy A7 (2018) s’en sort plutôt bien dans les effets bokeh.

samsung galaxy a7 2018 - vue 02

En ce qui concerne le capteur photo ultra grand-angle de 8 mégapixels, on notera une distorsion optique trop marquée.
Lorsque vous utilisez ce capteur, certains éléments présents sur la photo se verront beaucoup trop courbés.

Le capteur photo frontal de 24 mégapixels ouvrant à f/2.0 est équipé d’un flash.
Il vous permettra de réaliser de très beaux autoportraits.

samsung galaxy a7 2018 - vue 01

En général, les smartphones de la gamme Galaxy A offrent une bonne autonomie.
C’est encore une fois le cas sur ce A7 (2018) puisque dans le cadre d’une utilisation mixte raisonnable, ce mobile tiendra une journée et demie avant de demander à être rechargé.

Avec le chargeur de 5V-1,55A présent dans la boîte, il faudra environ 2 heures à ce smartphone pour passer de 0 à 100% de charge.

???

Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 13% de l’énergie contenue dans la batterie.
C’est beaucoup mieux que les 20% habituellement constatés.

  • Triple appareil photo dorsal :  24 + 5 + 8 mégapixels avec autofocus et flash LED
  • Batterie : Fixe de 3300 mAh.

En conclusion : un très bon rapport Qualité-Prix-Performances

???

Ce Samsung Galaxy A7 (2018) possède beaucoup de qualités… et quelques défauts.

Dans les points positifs, citons un magnifique écran panoramique Super Amoled, une très bonne qualité de fabrication, des performances tout à fait satisfaisantes, une bonne autonomie, un bon son et une belle qualité photo de jour.

D’un autre côté, on regrettera l’absence de port USB-C et l’apparition de quelques ralentissements lorsque de nombreuses applications tournent en arrière-plan.

Côté photo, on attendait beaucoup de ce smartphone doté de 3 capteurs dorsaux.
Malheureusement, on constate que lorsque la luminosité baisse, la qualité des clichés baisse également assez fort.
De plus, le capteur ultra grand-angle donne des photos aux éléments exagérément courbés.

Mais globalement, à moins de 280 Euros ce Galaxy A7 (2018) pourra constituer un bon achat.

Galerie photos :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

3 commentaires

  1. Bon test dans l’ensemble mais il faut aller chercher quelques renseignements sur les autres sites (pas forcément concurrent) pour ne pas donner de mauvaises info.
    Comme par exemple le fait que le phone soit en réalité en full plastique cadre et dos (juste la face avant est en verre mais alors quel verre je ne sais pas car il est quand même souple et ne se brise pas facilement à la flexion dans les drop test contrairement autres même HDG)

    C’est vrai qu’il a 3 APN dorsal mais il aurait très bien pu fonctionner avec 2 car le grand angle aurait pu servir pour le bokeh (le 3e APN est là que pour faire genre nous aussi on a un modèle à 3 APN et en plus vendu moins cher que le P20 Pro du concurrent. Ils sont même allé jusqu’à 4 APN sur le A9 qui est tout aussi futile)

    C’est vrai qu’il a un port micro USB mais ça ne doit pas être un frein pour autant car le type C n’apporte rien sur la grande majorité des phones surtout sur cette gamme de prix.
    Et si ça permet de garder encore le mini jack.

    Je regrette qu’il ne soit pas certifié IP car il n’y a aucune raison.
    D’ailleurs quand je regarde la conception du phone je me demande si ce n’est pas le 1er phone fabriqué par Wintech (ou autre sous traitant) et non par Samsung. Ce qui expliquerait beaucoup de choses sur ce phone.

    Sinon ça reste un bon phone moyenne gamme il reprend une bonne partie des spec du A8 2018 qui est vendu bien plus cher.

    • Personnellement, j’ai hésité à dire que les contours sont en plastique. Il me semblaient être en métal.
      Toutefois, après avoir discuté avec un autre testeur je me suis rallié à son avis (et à celui de la majorité) pour dire que les contours sont bien en plastique.

  2. Perso je regarde des vidéo drop test et démontage (teardown). Même si ça fait mal au coeur de voir des phones se faire martyriser mais ça permet de voir aussi quelques info cachées par le fabriquants.

Répondre à Alex pour Top For Phone Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>