Accueil » Tests & Comparatifs » Test de l’Oppo R5s (R8106s) : l’ultra-finesse à l’extrême

Test de l’Oppo R5s (R8106s) : l’ultra-finesse à l’extrême

OPPO est un constructeur chinois doté d’un énorme potentiel. Et si la marque reste clairement dans l’ombre des gros mastodontes que sont Xiaomi, Huawei, ZTE et Lenovo, elle n’en est pas moins méritante… et intéressante.

Les derniers produits commercialisés par le constructeurs en sont la preuve, et l’OPPO R5s en est un parfait exemple.
Basé sur la précédente version (OPPO R5), le R5s présente peu de différences… à savoir une mémoire de stockage interne boostée à 32GB, et une nouvelle couleur de carrosserie (gris sombre/noir).

Un mobile qui a été lancé au prix de 199€ et pouvait être commandé sur la boutique officielle de la marque : OPPOStyle.com

Malheureusement, au moment où j’écris ces lignes, ce mobile n’est plus commercialisé.
Vous ne pourrez donc plus le trouver sur la boutique officielle, et vous aurez du mal à le trouver neuf auprès des boutiques spécialisés en import…

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : l’extrême finesse avant tout

OPPO R5s - vue 03Dire que le R5s est fin est un euphémisme… car il est même ultra-ultra-fin avec moins de 5mm d’épaisseur.
Du moins, si on ne tient pas compte de l’excroissance disproportionnée formée par le capteur photo dorsal, qui en raison de son jeu de lentilles, devient forcément plus épais que le mobile.

Cette recherche de finesse entraîne donc des choix de conception étonnant.
Le capteur photo en excroissance en est un (heureusement, en plaçant une coque de protection, on arrive à « annuler » cela), l’absence de jack 3.5 en est un autre.
Mais rassurez-vous, vous pourrez toujours brancher votre kit piéton, ou votre casque filaire, mais il faudra alors passer par un adaptateur (fourni avec le mobile dans sa boîte) qui transforme le port micro USB en jack 3.5

Pour le reste, on remarque que ce mobile au design surprenant est vraiment beau, du moins, c’est mon avis.
En effet, le choix des matériaux est judicieux (métal et vitre Corning Gorilla 3), le traitement est bon, la finition parfaite.

On regrettera également la présence de 3 touches sensitives non-rétroéclairées…
Mais malgré tout, le design de ce mobile est clairement l’un de ses points forts.

  • Dimensions : 14,9 cm de long x 7,4 cm de large x 0,5 cm d’épaisseur | Poids : 155 grammes.

2. Image et son : très bel écran

OPPO R5s - vue 09Oui, l’image est belle ! Et c’est tout à fait logique lorsqu’on sait que l’écran est un Super AMOLED doté d’une résolution Full HD.  Les angles de visions sont bons, ainsi que le contraste, la luminosité et la gestion des couleurs…

Un point fort supplémentaire pour ce mobile, qu’il est rare de trouver sur un téléphone vendu à ce prix (200€, la limite entre entrée et moyen de gamme).

Point faible cependant, l’absence de jack 3.5 en raison de l’extrême finesse du mobile (en effet, placer connecteur était strictement impossible). Il faut donc utiliser un adaptateur à placer sur le port micro USB.
Le son procuré est alors tout à fait convenable, de même pour l’écouteur (qui est également le haut-parleur).

  • Ecran : 5,2 pouces (Super AMOLED) avec résolution Full HD (1920 x 1080 pixels), soit donc une densité de 424ppp.
  • Son : Pas de jack 3.5 (obligé d’utiliser un adaptateur). Écouteur qui fait également office de haut-parleur.

3. Performances : tout à fait acceptables

OPPO R5s - vue 13Autre point fort de mobile, les performances.
Car oui, le mobile a, pour son prix, un haut niveau de performances.

Cela se traduit notamment par une image fluide, même lorsque le téléphone est fortement sollicité.
On le voit notamment grâce à l’application Epic Citadel et la moyenne obtenue de 33 images par seconde en mode « ultra haute qualité graphique ». Un score qui boost significativement lorsqu’on passe en mode « hautes performances » à 55 images par seconde.

Ce mobile est donc parfaitement à l’aise, que ce soit avec de grosses applications ou bien encore de gros jeux 3D. Le test réalisé avec Asphalt 8 prouve cela si besoin est (cf la vidéo de test en haut de cette page).

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, à l’issue du premier démarrage, l’utilisateur dispose de 23,5Go d’espace. C’est tout à fait bon, y compris en 2015.

Cependant, petite déception pour les plus gourmands d’entre nous : impossible d’ajouter des Go supplémentaires, l’OPPO R5s n’ayant aucun emplacement micro SD.

  • Antutu : 31.500 points | Epic Citadel : 33,1 ips (en mode « ultra haute qualité graphique »).
  • Processeur : Huit-coeurs 1,5GHz (Qualcomm Snapdragon 615 – MSM8939) | Mémoire vive : 3Go  | Processeur graphique : Adreno 405.
  • Mémoire de stockage : 32Go de mémoire qui se transforme en 23,5Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : acceptable, à un détail près

OPPO R5s - vue 12Cet OPPO R5s a une bonne connectivité, à un détail près.
Car s’il s’agit d’un GSM quadribandes, doté de la 2G et de la 3G (900 et 2100MHz) il lui manque une fréquence pour être complet en ce qui concerne la 4G.
En effet, pour ce qui est de la 4G LTE, il n’est doté que des 2 fréquences B3 et B7 (et accessoirement B1 et B10 inutilisée en France), et par conséquent il lui manque donc la fréquence B20.

Comme tout smartphone moderne qui se veut digne de ce nom, on retrouve bien évidemment les connectivités habituelles : WiFi (b/g/n), bluetooth (4.0), micro USB (2.0 avec OTG), aGPS…
Mais pas de jack 3.5, qui n’a pas pu être placé en raison de la trop faible épaisseur du smartphone. Pour brancher votre casque en filaire, il faudra donc utiliser l’adaptateur micro USB/jack 3.5 fourni avec ce mobile.

Au sujet de la fréquence 4G – B20 (800MHz) :
Cette fréquence est actuellement utilisée en France par les opérateurs que sont Bouygues (B3/B7/B20), Orange (B7/B20) et SFR (B7/B20).
Free n’étant pas concerné par cette problématique car n’utilisant pas la fréquence B20 (mais uniquement la fréquence B7).
Ceci réduit dont nécessairement le nombre d’antennes 4G que pourra exploiter ce mobile.
En outre, pour schématiser à l’excès ce qu’est la fréquence 800MHz, il faut savoir qu’il s’agit de la fréquence la plus exploitée pour la couverture des zones rurales, au contraire de la fréquence 2600MHz, principalement utilisée en milieu urbain.
  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : Aucune information. La marque n’a pas passé la certification nécessaire.

5. Système d’exploitation : Android surcouché à la ColorOS

OPPO R5s - vue 14Comme toujours, et c’est encore plus vrai lorsqu’il il s’agit d’un smartphone d’origine chinoise, on retrouve ici un système d’exploitation Android.
La version, pour être précis, étant « KitKat » en 4.4.4, avec une belle surcouche nommée ColorOS en version 2.1.

Et si la marque OPPO offre un bon suivi de ces modèles (avec la parution de patchs correctifs lorsque le besoin est identifié), il n’y a strictement aucun espoir à avoir quant au passage à Android 5.0, et encore moins Android 6.0
Cependant, la surcouche modifie si fortement l’ergonomie du logicielle que la version d’Android n’est plus perceptible.

Une surcouche qui non seulement permet d’avoir des fonds d’écran et des icônes modifiés, ainsi qu’un magasins de thèmes qui permet de changer le design selon ses envies.
La personnalisation du look est un point fort de ce système d’exploitation, qui offre en prime des fonctionnalités supplémentaires :
- guide de services : si l’application semble très mal nommée, l’intérêt et réel, car il s’agit d’un guide sur l’utilisation du smartphone. Sorte de manuel d’utilisation, complet, et sous forme interactive.
- Kingsoft office : qui permet de lire des documents Word, PowerPoint, Excel, etc.
- Centre de sécurité : là aussi, réellement mal nommée. Cependant elle est intéressante et retrouve une fonction de nettoyage de la RAM, la mise en place d’un code pour l’ouverture d’une application, un mode de gestion/économie d’énergie, etc.
- Cloud near me : qui permet de faire une sauvegarde de son mobile dans le « cloud ». Et de faire un backup si nécessaire.

  • Système d’exploitation : Android 4.4.4 « KitKat » | Surcouche : ColorOS 2.1.

6. Usage : bon à tout faire

OPPO R5s - vue 11Si parler de la lecture des SMS ou l’émission d’appels n’a plus de sens pour un smartphone en 2015, il n’en est pas de même pour ce qui est de la qualité photo et de l’autonomie.
On ne s’attardera pas non plus sur la possibilité de surfer sur Internet, ou bien de jouer à un jeu 2D et 3D (ce que ce mobile est parfaitement capable de faire).

Reste donc à traiter la qualité photo, qui est vraiment bonne.
Le capteur dorsal de 13MP fait de bonnes photos. Et si la qualité n’est pas la plus bluffante qui soit (si on raisonne en « photophone ») elle permet d’obtenir de très beaux clichés.

Même chose pour le capteur frontal, qui bien que n’étant qu’un 5MP, reste parfaitement adapté à son usage… à savoir celui de prendre des selfies afin de faire rire les copains/copines, ou de faire le duck-face pour sa photo de profil Facebook (non, non, ne dites rien, je l’ai déjà vu).

Enfin, pour ce qui est de l’autonomie, si le mobile atteindra la journée avant d’être rechargé, il ne faut pas en espérer beaucoup plus.
Votre recharge sera donc quotidienne… malheureusement… et comme c’est souvent le cas sur les smartphones en 2015 (et ce depuis des années déjà).

Cependant, bon point supplémentaire, ce mobile dispose d’une fonction de recharge rapide (appellée « VOOC » chez OPPO).
Une fonction qui permet effectivement, si vous utilisez le chargeur fourni avec le mobile, de recharger rapidement le mobile (1h à 1h30 pour la recharge complète selon mes calculs), et 30mn de recharge pour 75% de la batterie (selon l’information constructeur qui ne doit pas être loin de la vérité en effet).

  • Appareil photo dorsal :  13MP (Sony Exmor IMX214) avec flash LED et autofocus. Voir un échantillon photo.
  • Appareil photo frontal : 5MP avec grand angle. Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Non-extractible de 2.000 mAh. 1 heure de vidéo consommera 22-24% d’énergie.

En conclusion : belle prouesse technique, qui requiert des concessions

A l’heure du bilan, il appareil que ce mobile est (était) une très belle affaire… car il a été commercialisé à 199€ !
Cependant, trop tard, OPPO a stoppé sa commercialisation après avoir visiblement connu ici un véritable best-seller.

Dommage… car ce téléphone regorge de bons points, à commencer par son écran qui offre une image impressionnante !
Certes, aux couleurs très vive (comme tout écran AMOLED) mais avec un contraste bluffant (bis repetita : comme tout écran AMOLED).

Autre bon point, ses performances.
Car il est parfaitement adapté au jeu 3D, et permet naturellement de faire fonctionner problème toutes les grosses applications et les gros jeux.

Le design est lui aussi intéressant, original, et il s’agit clairement d’une prouesse.
Le mobile étant incroyable de finesse, on a du mal à y croire lors des premières prises en main.
Cependant, ce même design impose des concessions : pas de jack 3.5, pas d’emplacement micro SD, batterie figée, et pas de haut-parleur (remplacé par un écouteur boosté).

Reste la connectivité, qui est elle, un presque sans faute.
Et s’il y a sur ce téléphone un point qui me dérange plus que tout autre (avec l’absence de certification DAS) c’est l’absence de la fréquence B20-4G…
Mais sur ce dernier point, la marque s’est engagée à ce que tous les futurs modèles soit complets quant aux fréquences exploitées, preuve d’un respect certain pour ses consommateurs.

  • Les plus : le look (et le design ultra-fin), les bonnes performances, la surcouche, l’écran (qualité d’image).
  • Les moins : le jack 3.5 absent, le capteur photo dorsal en excroissance, la batterie figée, la fréquence 4G – B20 manquante.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage de l’Oppo R5s.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

3 commentaires

  1. Que dire qu’un phone dont la production et la mise en vente s’est arrêté dont on ne peut plus se procurer.

    C’est quand même bizarre qu’Oppo a une stratégie de vente d’une marque lowcost chinois qui consiste à passer une commande de X phones pour ensuite vendre le stock le plus rapidement possible pour passer à autre chose. Ce n’est pas du tout une stratégie qu’utilisent les grandes marques.
    Ça plus leur stratégie d’invitation pour les OnePlus décidément cette marque fait tout pour que je ne m’intéresse pas à elle.

  2. Ce oppo il est magnifique, malheureusement pas de 800 Mhz et il n’est plus disponible à la vente.
    D’ailleurs je rejoins Will sur le faite que oppo veut trop vite passer à autre chose et ça peut poser problème dans le futur.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>