Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Nexus 6 : le smartphone à jour

Test du Nexus 6 : le smartphone à jour

Comme chaque année Google dévoile la partie hardware qui servira de support modèle à la nouvelle version d’Android.
Le géant américain a choisi cette fois une phablette de 6 pouces pour promouvoir son système d’exploitation.

Le Nexus 6 tranche donc avec les précédents, on a cette année un smartphone qui sort des standards.
Google n’a pas réitéré son partenariat avec LG et a choisi Motorola, récemment cédé à Lenovo, pour ce nouveau Nexus..

Les meilleures offres du moment :

Esthétique : un Moto X by Google

Nexus-6-esthétiqueLe Nexus 6 est un des appareils de Google les plus réussis en terme de matériaux utilisés, peut-être le plus abouti. On retrouve un châssis en aluminium avec un plastique de bonne qualité à l’arrière. Les boutons sont également en aluminium dans la continuité du contour.

Les précédents Nexus n’ont jamais brillé par leur finition, sans être pour autant mauvaise elle restait plutôt standard. C’est Motorola à qui a été confié le projet Nexus, la marque ne s’est pas trop foulée sur le design puisque le Nexus 6 n’est rien d’autre qu’un Moto X 2014 en version 6 pouces. Et on ne va pas s’en plaindre car la qualité de fabrication est presque sans faute.

Nexus-6-APNOn retrouve donc le dos courbé de l’appareil qui même s’il atteint plus d’1cm sur le point le plus épais, devient extrêmement fin sur les bord avec du 4mm ! Le creux de la main épousant parfaitement cette courbe, on a une sensation de finesse très agréable. Même les petits détails sont hérité du dernier Moto X, du bouton power texturé jusqu’à l’objectif photo et son double flash LED en cercle, il a tout du Moto X et c’est tant mieux.

Malgré tant d’éloges sur son esthétique, le Nexus 6 est aussi l’appareil Google qui a le plus divisé les fans. Le choix d’une phablette de 6 pouces a beaucoup fait parler, d’autant plus que Google n’a sorti aucune déclinaison plus compacte mais a simplement gardé le Nexus 5 au catalogue sur le Play Store.

Difficile de se prononcer sur la taille du terminal, les conclusions sur ce genre de caractéristiques sont très classiques et sans surprise. C’est grand, c’est beau, mais impossible de l’utiliser a une main. Et inversement pour les appareils compacts, c’est petit, c’est pratique, mais on ne voit pas grand chose a l’écran en vidéo ou pour la lecture. Chacun aura donc son point de vue sur cette question même s’il est vrai que le choix d’une telle taille de la part de Google a surpris tout le monde.

Image et son : du très bon, mais pas parfait

Nexus-6-vidéo-HDL’écran du Nexus 6 signe un grand changement dans la lignée, on a cette fois un écran AMOLED de 6 pouces en définition QHD (2K – 2560×1440). le rendu est très bon, les contrastes parfaits et les angles de visions également.

Mais cet écran ne brille pas sur tous les points, on constate sur les derniers appareils Motorola une balance des blancs un peu trop chaude avec des blancs qui tirent vers le jaune. De plus, l’écran AMOLED permet de baisser la luminosité a un niveau jamais atteint, en luminosité très faible un filtre légèrement rosé peut apparaître. Cette écran n’en reste pas moins très bon mais les Nexus étant sensés être des modèles à suivre, on aurait aimé avoir un écran irréprochable.

La partie sonore est quant à elle la plus réussie. Il dispose de deux haut-parleurs frontaux de très bonne qualité. Le style reste le même que sur le Moto X mais ce Nexus 6 gagne au change avec un son stéréo, le Moto X ne dispose que d’un seul haut parleur multimédia, le deuxième ne servant qu’en appel.

Performances : les derniers composants

Nexus-6-AnTuTuLa fiche technique du Nexus 6 est assez impressionnante. On retrouve un processeur quad-core Qualcomm Snapdragon 805 cadencé à 2,7GHz avec un Adreno 420 et 3Go de RAM. Une fiche technique dernière génération qui en déçoit certain avec l’arrivée très prochaine du 64-bit et du Snapdragon 810. Le S805 étant toujours en 32-bit et le 64-bit arrivant très bientôt, beaucoup se demande si ce Nexus n’est pas déjà obsolète. Google ne lâchera pas son dernier Nexus du jour au lendemain et le S805 reste de toute façon un processeur extrêmement puissant. On imagine qu’il s’agit plus d’un problème de timing, les S810 n’étant pas encore disponibles au moment de la conception.

Les benchmarks sont excellents et sans véritable surprise. Lire des vidéos HD et faire tourner les jeux les plus gourmands ne sera pas un problème pendant assez longtemps.

Connectivité : rien ne manque… à part l’éternel port micro SD

Toutes les différentes connectivités sont bien sur présentes, 4G+, Wi-Fi ac, Bluetooth 4.1, GPS, NFC, ou encore rechargement sans fil Qi.
Pour les connectiques rien de spécial, on trouve un port micro USB 2.0, une prise jack 3,5mm et un port nano SIM. Comme d’habitude chez Google, pas de port micro SD.

Système d’exploitation : Lollipop

Nexus-6-LollipopLe Nexus 6 est venu inaugurer avec la Nexus 9 la dernière version d’Android en version 5.0, Lollipop. Cette version se caractérise par le véritable virage que Google à pris dans l’interface utilisateur. L’interface a été complètement revue et épurée, avec Lollipop Google lance donc sa nouvelle charte graphique baptisée Material Design. Tout y est plus coloré et plus simple, les couleurs vives sont à l’honneur. Lollipop intègre également la gestion des comptes utilisateurs, ce qui était jusque là réservé au tablettes, et également d’un économiseur de batterie.

Usage : épuré, trop épuré ?

Android n’a pas changé, il s’agit toujours d’une philosophie pure et de montrer l’exemple, mais le véritable problème est la taille de l’appareil. En proposant une phablette Google change la philosophie matérielle et ne propose donc plus de terminal standard mais réalise là un parti pris. Lollipop n’a pas bénéficié de ce parti pris, il s’agit d’un OS brut sans aucun aspect qui correspond à une phablette.

Le capteur capture des photos en 13MP et des vidéos en 4K maximum. La caméra frontale joue encore le rôle de caméra visio car la qualité en photo n’est pas extraordinaire. La partie photo du capteur principal est bonne, les clichés sont souvent réussis et l’interface est très simple et minimaliste avec l’application classique de Google disponible sur le Play Store. D’autres applications sont bien sûr disponibles sur me market.

Le Nexus 6 est disponible en deux versions de mémoire, 32Go et 64Go, Du très bon mais on aurait comme toujours aimé un port micro SD pour ne pas engorger la mémoire principale avec les vidéos 4K par exemple.

L’autonomie est satisfaisante et même excellente si on la compare à son prédécesseur, le Nexus 5. Un économiseur de batterie est de la partie avec Lollipop et tenir plus d’une journée est enfin envisageable, là ou le Nexus 5 faisait vivre un enfer à beaucoup d’utilisateur.

En conclusion :

Finalement Google réalise pour ce Nexus 6 un vrai choix en proposant une phablette et en ne proposant aucune autre alternative de plus petite taille. Le Nexus 6 est proche du terminal parfait au niveau de la qualité et fabrication. Le capteur photo est très bon et rattrape son retard , l’écran 2K est le bien venu. Comme d’habitude avec les Nexus c’est Google en personne qui gère la partie logiciel, aucun intermédiaire, le terminal sera donc sans doute supporté pendant longtemps. Pour en finir avec les points positifs, la qualité sonore des deux haut-parleurs est excellente.

Le terminal parfait n’existe pas et ce Nexus 6 le confirme bien. Malgré beaucoup de qualités les défauts sont de la partie, l’écran n’est pas parfait et la qualité aurait pu être meilleure pour un écran QHD. Le plastique de bonne qualité de la façade arrière est malheureusement extrêmement glissant et pour un appareil de cette taille une coque de protection est conseillée, voire indispensable. Le plus gênant sera au final le système d’exploitation qui n’est absolument pas optimisé pour une phablette, l’utilisation à une main s’avère impossible et l’OS de smartphone classique est trop simple pour une phablette.

Finalement l’achat de ce Nexus 6 est recommandé pourvu que vous ayez la philosophie Nexus. Si les mises à jour directement depuis Google, les roms alternatives et la bidouilles font partie de vos critères ce nouveau Nexus est fait pour vous. En revanche si vos critères s’orientent vers une phablette ergonomique qui facilite l’usage à une main avec d’autres fonctionnalités utiles, il serait préférable de se se poser la question entre le Nexus 6 ou par exemple un Galaxy Note, qui lui possède un écosystème bien plus adapté et un stylet.

Galerie photos :

A propos de Raphaël pour Top For Phone

Arrivé en 2014 au sein de l'équipe, je suis un passionné de hi-tech, et plus particulièrement de Smartphones (que je teste). En outre, je couvre pour vous les événements et salons pro.

9 commentaires

  1. C’est un gros risque, a t-il été mesuré ? ceux qui ont la philosophie Nexus sont divisés et les autres comme moi ne voient aucun intérêt avec un tel smartphone mono sim en plus, une honte vu son prix ! sorti en 2014, il est bien parti pour être le flop de 2015 !

  2. Très bon test écrit Raphaël et d’ailleurs cela fait longtemps que tu n’avais pas de test ! :)
    J’attends avec impatience le test vidéo, honnêtement le Nexus 6 est trop imposant et sont écran n’est pas parfait et à ce prix c’est inadmissible.

    Pour le reste c’est le top, double haut parleurs frontaux, Snapdragon S805, dernière màj etc… Il est sur qu’il ce vend moins bien que le Nexus 5 et j’espère que Google va proposer un Nexus 6 réduit entre 5 et 5.5 pouces.

    A+

    • Non les Nexus c terminé au dernière nouvelle sa sera le dernier

      • Je pense que la philosophie Nexus ne sera jamais terminée car il faudra toujours du hardware « officiel » pour développer Android, des appareils de chez Google. Après c’est vrai que pour le nom Nexus ça va être compliqué, on touche le bout, Nexus 6… et après? Le nom changera peut-être mais difficile d’imaginer la fin des smartphones officiels et gérés par Google.

  3. Salut,
    Le Nexus 6 n’est plus un téléphone avec les meilleurs composants au meileur prix.
    Par exemple, le N5 était certes au top des specs mais quand même avec quelques concessions par rapport au G2 de LG : un écran de moins bonne qualité, idem pour les photos, etc… Il ne concurrençait pas directement et frontalement le G2, ni les autres HDG d’ailleurs, il en était une alternative pour ceux qui avaient moins les moyens, était (et est toujours) meilleur que la plupart des moyens de gamme au même prix, il se situait entre les moyens de gamme et les HDG avec un prix de moyen de gamme.
    Là, le N6 concurrence directement les UHD, il n’en est plus une alternative. Et je préfère nettement le MotoX pour un prix équivalent.
    Pour moi Nexus perd son âme avec ce numéro 6.
    De pus, N6 649€ vs MotoX 439€ faites votre choix.

    • C’est normal. Petite guerre avec Motorola. Le Nexus 6 a tout de mieux que le Moto X, son stéréo, processeur, écran 2K, APN… Donc si c’etait le Nexus 6 à 439€ et le Moto X à 649€, le Moto X se vendrait beaucoup moins. Pour pas se cannibaliser soi-meme Motorola a malheureusement imposé un prix logique: Il est mieux que le Moto X, OK alors il sera plus cher.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>