Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Neken N6 : du chinois Full HD à petit prix

Test du Neken N6 : du chinois Full HD à petit prix

Neken N6 - vue 01Décidément, les constructeurs chinois sont tout bonnement épatants !
Ces derniers sont capables de produire des mobiles dotés de très bonnes performances et de les commercialiser à des prix plus que raisonnables.

C’est le cas du Neken, une marque 100% chinoise que j’avoue avoir découvert il y a très peu de temps.
Une marque que j’ai découvert notamment grâce au prêt de ce mobile (Neken N6) par la boutique en ligne FocalPrice.com.

Vendu à près de 120€ (hors taxes et frais de port éventuels), vous allez pouvoir constater que ce smartphone en offre plus tout en demandant moins (moins d’argent j’entends) : et ça, chez Top For Phone, on aime !

1. Esthétique : look intéressant et finition soignée

Neken N6 - vue 02Elle est loin l’époque des mobiles chinois cheaps, avec des carrosseries en plastique qui craquaient lors de l’utilisation.
Neken est une marque qui montre ici un réel soucis du détail, et cela se ressent dans la finition exemplaire pour un mobile vendu à un prix low-cost.

  • Face/avant :
    Un écran de 5  pouces au-dessus duquel on retrouve l’écouteur ainsi que le capteur frontal (et les capteurs de luminosité et de proximité). Sans oublier une LED de notification (exemple : s’allume en rouge lorsque le mobile est en recharge).
    En dessous les 3 touches sensitives « menu contextuel », « accueil » et « retour ».
  • Dos/arrière :
    On y retrouve un capteur photo qui forme une légère excroissance (signe de la présence d’un autofocus) ainsi que son flash LED. On trouve également le marquage Neken ainsi que la grille du haut-parleur.
    Le cache-batterie, une fois retiré, permet d’accéder aux 2 emplacements de carte sim, ainsi qu’à l’emplacement de la micro SD et l’emplacement de la batterie extractible.
  • Côté supérieur :
    Le port micro USB ainsi que le jack 3.5 figurent en bonne place.
  • Côté inférieur :
    Rien, si ce n’est une fente qui permettra de retirer (avec une certaine difficulté tout de même) le cache-batterie.
  • Côté gauche :
    Le bouton de contrôle de volume +/-.
  • Côté droit :
    Le bouton on/on.

La prise en main est bonne, même s’il s’agit d’un phablet.
En effet, les dimensions restent acceptables : 14 cm de long x 7 cm de large x 1 cm d’épaisseur.
Et le tout pour un poids raisonnable (merci le tout-plastique) de 132 grammes.

  • Flexion :
    Une construction 100% plastique, et une vitre souple, autant de facteurs qui pénalisent la rigidité du mobile.
    Ce dernier affichant une certaine souplesse sous la contrainte (cf la vidéo de test).
  • Pression :
    Pas de Corning Gorilla ou autre DragonTrail. La vitre utilisée pour la dalle tactile est souple, et de fait, on arrivera assez facilement à impacter l’écran en cas de choc sur la face avant du mobile.

Un design sympathique, bien fini. La prise en main est bonne, même si on aura tout de même un sentiment de « mastoc » en raison de l’épaisseur (1cm).

2. Image et son : du haut de gamme

Neken N6 - vue 15Sans doute LE point fort de ce mobile, qui bien que proposé à un prix bas (proche du prix d’un low-cost), a un écran digne d’un haut de gamme.

  • Écran :
    Un écran de 5.0 pouces, doté d’une résolution Full HD (1920 x 1080 pixels) ce qui donne une densité élevée de 441ppp (Pixels Par Pouce ou encore PPI : Pixels Per Inch).
    L’image est colorée, contrastée et lumineuse. Ce dernier point méritant d’être souligné, car même sur des mobiles haut de gamme en 2014, il m’arrive encore de devoir mettre la luminosité à 100% pour voir quelque chose, ce qui n’est pas le cas ici, fort heureusement.
  • Dalle tactile :
    Une dalle tactile capacitive multipoints qui fonctionne parfaitement. Rien à redire.
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Le son provenant du haut-parleur (mono) est de bonne qualité, puissant et clair. Reste qu’il est placé au dos de l’appareil ce qui donnera un son étouffé si le mobile est posé sur une table.
    Pour ce qui est de l’écouteur et du jack 3.5 (format OMTP), rien à redire là aussi, c’est du grand classique qui fonctionne parfaitement.

Clairement, tu très bon, voire même du « trop bon »…

3. Performances : trop modestes

Neken N6 - vue 11Et oui, pourquoi dire que c’est du « trop bon » ?
Et bien, tout simplement parce qu’un écran Full HD (1080p) nécessite du mobile une belle puissance, or n’est pas tout à fait le cas du Neken N6…

  • Antutu :
    (-) 13.000 points. Un score de fin d’entrée de gamme/début de moyen de gamme.
  • Quadran :
    (+) 5.800 points. Là aussi un score d’entrée/moyen de gamme.
  • Epic Citadel :
    (+) 45 images par seconde en mode hautes performances. Reste qu’en mode « ultra haute qualité », ça n’est plus du tout aussi élevé, avec moins de 10 images par seconde !

Des performances liées aux composants que sont : un processeur 4 cœurs cadencé à 1.5GHz (Mediatek MT6589T) épaulé par 1Go de mémoire vive et un processeur graphique PowerVR SGX 544MP.

Dans certaines circonstances (gros jeux 3D) on peut sentir ce mobile à la peine, car le nombre d’images par seconde devient faible, à la limite du low-frame

Cela a notamment été le cas sur Asphalt 8, en mode « Qualité graphique élevée ».
Sans être pourtant injouable, le jeu affiche alors une image donnant l’impression de lenteur, de saccade.
Pour palier à ce problème, il suffit (c’est ce qu’offre notamment Asphalt 8 dans ses options) de réduire la qualité graphique du jeu.

Chose étonnante, une vidéo Full HD (1080p) n’aura elle souffert d’aucun ralentissement. L’image étant alors fluide. Ce mobile n’a donc pas de soucis pour les vidéos, mais plus pour les gros jeux vidéo 3D.

Enfin, la mémoire de stockage interne, initialement de 16Go (c’est ce qui est revendiqué par le constructeur) se transformera en une mémoire d’un peu moins de 14Go disponible pour l’utilisateur lors du premier démarrage.
Fort heureusement, un emplacement micro SD permettra d’ajouter jusqu’à 32Go supplémentaires (et une carte micro SD de 32Go

4. Connectivité : acceptable

Neken N6 - vue 17Le Neken N6 est un mobile double sim, comme tous les mobiles de conception chinoise.
Il s’agit d’un téléphone (fonction GSM) quadribandes que vous pourrez donc emmener avec vous partout dans le monde.

Pour ce qui est du web mobile, comme souvent sur un mobile chinois, la fréqence 900MHz n’est pas disponible.
On se retrouve donc avec un mobile qui n’exploite que la fréquence 2100MHz française.
Concrètement, dans les zones peu ou mal couvertes (principalement zones hors grandes villes) la 3G sera difficile à capter, vous serez alors basculé en 2G.

Pour le reste, on retrouve les classiques et indispensables WiFi, bluetooth, (a)GPS, jack 3.5 (format OMTP), 2 emplacements pour cartes sim, port micro SD (jusqu’à 32GO de mémoire max), tuner radio FM, etc.

Le DAS est quant à lui inconnu.
Et oui, cette norme européenne qui permet de valoriser la quantité d’ondes émises par un mobile n’a pas été mesurée sur ce mobile (ce dernier n’étant pas officiellement commercialisé en Europe).
Impossible de savoir si nous sommes donc en face d’un bon ou d’un mauvais mobile sur ce point.

5. Système d’exploitation : du Android sans surprise

Neken N6 - vue 12Et oui, qu’attendre d’autre sur un téléphone vendu à bas prix qu’un système Android ?
Et un Android sans surcouche bien sûr, afin de réduire d’autant le prix de conception du mobile.

  • Système d’exploitation :
    On a donc ici un Android 4.2.1 « Jelly Bean ». Ce dernier n’étant pas prévu pour être mis à jour (et n’attendez clairement aucun effort du constructeur de ce côté).
    Un système efficace donc, personnalisable et performant. Et la version reçue (proposée par FocalPrice) embarquait le Play Store (ce qui n’est apparemment pas proposé par défaut par le constructeur).

Un système connu, maîtrisé par les constructeurs.
D’ailleurs, selon moi, l’un des 3 meilleurs systèmes du moment, voire le meilleur pour certains…

6. Usage : pour les geeks convaincus

Neken N6 - vue 09Le Neken N6 est un mobile pour Geeks convaincus, passionnés.
Non pas qu’il soit exceptionnellement difficile à utiliser, loin de là, puisqu’il s’agit d’un mobile Android.
Mais le fait de devoir le commander sur une boutique chinoise suppose tout de même de la part de son futur acheteur d’être un passionné.

Un passionné qui de surcroît aime les bonnes affaires, et les belles spécifications (écran Full HD) pour un prix bas.
Et on en vient donc à son usage principal : l’image, que ce soit en statique ou animé.

Ce mobile est fait pour profiter de la HH 1080p, en vidéos ou photos.

Côté jeux vidéos, il fera le nécessaire, mais les gros jeux 3D (Modern Combat 4, etc.) pourront lui faire peur… le faisant alors devenir un mobile « low-frame ».

Mais pour tout le reste (lecteur mp3, radio FM, surf, emails, SMS, etc.), le Neken N6 s’en sort très bien.

  • Appareil photo :
    Un capteur photo dorsal de 13MP accompagné d’un flash LED et d’un autofocus.
    Les photos obtenues sont de bonnes qualité, d’autant plus si on prend en considération le prix de ce téléphone
    Et pour ne rien gâcher, le mobile est accompagné d’un capteur frontal de 5MP. Une bonne idée pour les amateurs de selfies.
    Échantillon photo : figurine de motard (mode HDR).
  • Autonomie :
    Une batterie de 2.000 mAh, clairement le stricte minimum sur un mobile de cette catégorie, avec un écran 5 pouces.
    Reste que, ce même écran, est énergivore, et le fait de pousser un peu le téléphone (jeux 3D) va entraîner une consommation importante d’énergie.
    En résumé, si vous jouez un peu trop sur ce mobile (plus d’une 1/2 heure par jour), vous n’aurez que très peu de chances de dépasser la journée avant la recharge.

Un mobile qui répondra donc à tous les besoins et toutes les attentes de son futur acquéreur.

Conclusion : du bon et du un peu moins bon, mais du pas cher

Le Neken N6 est atteint de ce syndrome malheureusement très répandu chez les constructeur : le marketing. Et plus précisément : celui de la guerre des nombres.

On a donc ici un mobile si peu cher que ça en devient presque scandaleux (120€ HT et hors frais de port), doté d’un écran de 5 pouces avec résolution Full HD, avec une mémoire interne de 16Go et un emplacement micro SD disponible, etc.

Autant de bons points que des composants aux performances limitées vont desservir.
En effet, sans être mauvais, le processeur et le processeur graphique sont légèrement sous-dimensionnés pour ce mobile.

Ce qui fait que dans les gros jeux 3D, et dans certaines circonstances (beaucoup d’éléments à afficher à l’écran en même temps), l’image pourtant superbe, sera saccadée…

On a donc ici du bon, du moins bon… mais le tout pour un tout petit prix !
A vous de faire le choix donc d’un mobile pas cher, à l’image superbe (pour ce niveau de prix) mais qui dans certaines circonstances vous demandera de la compréhension (et éventuellement de baisser la qualité graphique des jeux, tel que j’ai eu l’occasion de le faire sur Asphalt 8).

Vous pouvez retrouver ce smartphone à la vente sur la boutique FocalPrice.com en cliquant sur le lien suivant : Neken N6 – FocalPrice.
En juillet 2014, ce mobile est commercialisé au prix de 120€ HT, hors frais de port éventuels.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du Neken 6.
Voir la vidéo de test du Neken 6.

Décidément, les constructeurs chinois sont tout bonnement épatants ! Ces derniers sont capables de produire des mobiles dotés de très bonnes performances et de les commercialiser à des prix plus que raisonnables. C’est le cas du Neken, une marque 100% chinoise que j’avoue avoir découvert il y a très peu de temps. Une marque que ...

Vue d'ensemble des tests

Esthétique - 70%
Image & Son - 80%
Performances - 50%
Connectivité - 70%
Système d'exploitation - 70%
Usage - 70%

68%

Du 1080p à petit prix !

Résumé : Pas cher, doté d'un écran Full HD (1080p), le Neken N6 propose de solides arguments. Reste que ses performances limitées en raison de composants sous-dimensionnés pourront parfois agacer les gamers notamment dans le cas des gros jeux 3D avec de nombreux éléments à afficher.

User Rating: 3.95 ( 3 votes)
68

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

9 commentaires

  1. C’est un wiko darkfull encore moins cher en fait !

  2. Il est préférable d’acheter le Neken N6 Pro qui est doté d’un processeur octacoeur et qui réalise un score de 26.650 points sur Antutu.
    On le trouve à 170,50€ sur le Net (188€ chez Lenteen).

  3. Bonsoir,
    A quoi bon tester des mobiles qui n’ont pas la fréquence 900 ?

    • Bonsoir,

      Justement, je ne comprends pas ta question.
      Certes, la fréquence 900MHz est absente, mais pour le reste, ce mobile est parfaitement fonctionnel en France (et plus largement en Europe). Et ça ne sera certainement pas le dernier mobile chinois que nous testerons à être dans ce cas.

      A bientôt,
      Marco – Top For Phone

  4. « Du bon et du moins bon » : bien résumé.
    J’aime beaucoup le fait que vous testez des téléphone un peu exotiques ça permet de découvrir d’autre standards et de voir autre chose que ce qu’on a l’habitude de voir, continuer comme ça.
    Bon faut avouer que celui ci à des points faibles handicapant comme l’écran non gorilla (la plupart l’ont maintenant), une fréquence 3G en moins (bon passe encore), mais surtout je ne comprend pourquoi pas mettre un écran 720p qui aurait soulagé la batterie et surtout les performance du téléphone du cou celui ci se retrouve un handicape (son écran 1080p) alors que ça devrait être un avantage.
    Ce n’est que mon avis bien sur mais je fait la guerre à ses écran full HD sur des entré de gammes.
    Mais cette mode passera tout comme est en train de passer la mode à la course au megapixel.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>