Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Motorola Moto G 2015 : la 3ème génération de la référence qualité/prix

Test du Motorola Moto G 2015 : la 3ème génération de la référence qualité/prix

Avec le premier Moto G Motorola a réalisé un grand coup sur le marché de la téléphonie et nous a tous surpris avec le meilleur rapport qualité/prix du marché, sans oublier un suivi exemplaire. Par la suite, le Moto G à pris en taille avec la deuxième et maintenant la troisième génération. Motorola reste-il leader sur le segment des smartphones à moins de 200 euros ?

Moto-G-2015

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : meilleures finitions

Cette troisième génération du Moto G offre la même esthétique que son prédécesseur, c’est-à-dire un gabarit plus imposant que le premier Moto G. Les finissions ont été assez améliorées, avec une conception plus robuste en main et une norme IPX7 qui vient le protégé contre l’eau et l’immersion totale.

Les boutons power et de réglage du volume sont toujours sur la tranche droite et se manipulent parfaitement avec le pouce, du moins pour les droitiers. Comme pour le Moto X ou le Nexus 6, Motorola propose cette fois des boutons de qualité avec un bouton power texturé pour mieux le distinguer au touché.

Moto-G-2015-3

Le dos de l’appareil est comme toujours courbé et la coque arrière est amovible. La façade fait office de protection indispensable pour l’étanchéité et la personnalisation du terminal mais ne laisse pas accès a la batterie.

Motorola qui réservait jusqu’à présent son programme de personnalisation ultime, Moto Maker, pour ses hauts de gamme a cette fois-ci décidé d’intégrer son modèle le plus vendu, le Moto G. Il est donc possible de personnaliser la coque arrière, le contour de l’objectif photo et bien plus, pour un grand nombre de possibilités.

Moto-G-2015-Cover

  • Dimensions : 142,1 x 72,4 x 6,1 – 11,6 mm| Poids : 155 g

2. Image et son : toujours du bon 720p

L’écran de ce nouveau Moto G n’évolue guerre, Motorola mise encore une fois sur une dalle IPS HD. Même si le changement n’est pas au rendez-vous il faut avouer que cet écran fait toujours bien le travail. Les couleurs et les angles de vision sont toujours aussi bon pour un smartphone à moins de 200 euros.

Le son reste sur la même évolution qu’à inaugurée la deuxième génération, un son en façade et stéréo. Le rendu audio est agréable et même si nous sommes loin de certains hauts de gamme, le rendu stéréo en frontal reste bien meilleur que la première génération.

  • Ecran : 5 pouces | 1280 x 720 | 294 ppp
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur mono

3. Performances : du milieu de gamme qui fait le travail

Motorola ne s’est pas vraiment surpassé pour les performances, si beaucoup reprochaient le fait d’être resté sur un processeur Snapdragon 400 pour la deuxième édition, Motorola cette fois se contente de faire une très légère remise au gout du jour. On retrouve donc un processeur Snapdragon 410 de chez Qualcomm, une évolution qui à le mérite d’apporter le support du 64 bits. Pour accompagné tout ça on retrouve 1 Go ou 2 Go de RAM suivant les versions de mémoire, 8 ou 16 Go.

Bien que l’évolution soit minime, cette fiche technique, avec sa puce graphique Adreno 306, suffit largement à faire tourner la majorité des applications et jeux du Play Store sans problème.

  • Antutu : 22943 points
  • Processeur :  Snapdragon 410 1, GHz | Mémoire vive : 1 Go (2 Go 16Go)  | Processeur graphique : Adreno 306
  • Mémoire de stockage :  8 Go | 16 Go

4. Connectivité : complète mais sans NFC

Les connectivités ne changent pas vraiment, on a enfin de la 4G directement dès la sortie, du Wi-Fi, Bluetooth, GPS, mais toujours pas de NFC ni de recharge sans fil. Mais pour moins de 200 euros, difficile de demander la Lune.

Moto-G-2015-Notif

Les connectiques restent également du grand classique, avec un port micro USB sur la tranche inférieure et une prise jack 3,5 mm sur la tranche supérieure. On retrouvé également le classique port micro SIM mais aussi un port micro SD. Une version dual SIM est disponible. La radio FM est également de la partie.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : - W/Kg.

5. Système d’exploitation : à jour et suivi presque parfait

Motorola semble ne pas lâcher sa politique logiciel qui lui réussi et propose la toute dernière version d’Android sorti de la boite, c’est donc Android 5.1 Lollipop qui anime le terminal. Proposer de l’Android stock sans aucune surcouche permet visiblement à Motorola de développer et de proposer au plus vite la version d’Android la plus à jour. La firme, maintenant propriété de Lenovo, devrait si tout va bien proposer Android M assez rapidement, un point très positif pour un appareil a moins de 200 euros.

Moto-G-2015-Lollipop

Motorola y a ajouté des fonctions gesruelles héritée des Moto X, il est désormais possible de lancer l’appareil photo ou la lampe torche directement et secouant le smartphone de différentes façons. Des ajouts bien pensés comme l’ajout des notification directement sur l’écran avec l’Active Display. Motorola a malheureusement jugé que la LED de notification devenait inutile et l’a retiré.

Moto-G-2015-Motorola

  • Système d’exploitation : Android 5.1 Lollipop

6. Usage : expérience stock

A l’usage cette dernière édition du Moto G propose une expérience simple et réactive. Il est bien entendu possible de lui reprocher, au même titre que les terminaux nexus, son manque de surcouche et de fonctions plus poussé mais il est aussi facile de constater à quel point tout s’exécute avec fluidité.

Moto-G-2015-Android

Depuis Lollipop et l’arrivé du Material Design le manque de surcouche des version stock d’Android se fait de moins en moins ressentir. le style visuel est très réussi et l’interface devient de plus en plus complète. De plus, Android oblige, tout peut etre remplacé. De l’accueil à l’application SMS, l’utilisateur peut presque tout remplacer en fasant son choix sur le Play Store. Opter pour une version stock n’est finalement pas une mauvaise idée et les mises à jour rapides en prime.

Moto-G-2015-Android-2

L’appareil prend de bons clichés, bien que Motorola mise principalement sur une version d’Android quasiment stock l’application photo est spécifique aux terminaux Motorola. On retrouve une interface gestuelle avec les paramètres accessibles en glissant son doigt sur le coté.

Moto-G-2015-Camera

Moto-G-2015-Back-3

Pour stocker tout ça l’utilisateur dispose de moins de 8 Go, il est donc fortement recommandé de préférer la version 16 Go, ce qui fait passer la barre des 200 euros. Le port micro SD vient adoucir le problème sans le régler totalement.

Moto-G-2015-Ports

Une autre bonne évolution concerne l’autonomie, la batterie de 2470 mAh procure une bonne autonomie qui permet à l’utilisateur de pouvoir envisager largement plus d’une journée. Le mode d’économie d’energie permet également de pousser encore plus la durée.

  • Appareil photo dorsal :  13 MP | 8 MP
  • Batterie : 2470 mAh

En conclusion : toujours du très bon mais la concurrence est là

Au final ce Moto G n’est pas sans défaut, ses grands bordures , son absence de LED de notification ou encore le peu de nouveautés hardware n’en font pas le smartphone parfait. Mais dès que l’on prend bien conscience du prix, il est difficile de trouver mieux. Sur la partie matérielle la concurrence devient de plus en plus féroce et il est même possible de trouver mieux pour le même prix. Sauf que Motorola a une arme de poids face à ses adversaires et propose un suivi exemplaire que peu d’autres proposent. Le Moto G première génération, sorti sous Jelly Bean, est depuis longtemps sur Lollipop.

Il est donc très facile de fermer les yeux sur ses quelque défauts et de le recommander à tous ceux recherchant un terminal complet et à jour aux environs de 200 euros.

Moto-G-2015-4

  • Les plus : IPX7, deriniere version d’Android, bonne autonomie, Moto maker, notifications Active Display, bonne autonomie
  • Les moins : Bordures un peu larges, pas de LED de notification

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de test d’étanchéité du Motorola Moto G 2015.
Voir la vidéo de déballage du Motorola Moto G 2015.
Voir la vidéo de prise en main du Motorola Moto G 2015.

A propos de Raphaël pour Top For Phone

Arrivé en 2014 au sein de l'équipe, je suis un passionné de hi-tech, et plus particulièrement de Smartphones (que je teste). En outre, je couvre pour vous les événements et salons pro.

23 commentaires

  1. Ce que je regrette avant tout sur ce Moto G c’est l’abaissement du modèle G.
    Avec un Moto E qui a monté en gamme avec l’adoption du s410 entre autres ce moto G aurait du avoir un s6xx et bien non on se tape encore ce s410 (qui est d’autre qu’un s400 amélioré pour le 64bit) quand le Moto X prend le large avec aussi une montée en puissance.
    Pauvre Moto G, ce n’est pas qu’il n’est pas intéressant mais juste qu’il devient le moins intéressant de la gamme Moto par son stagnation.
    On est loin de ce que proposait Motorola pour le 1er Moto G.

    • Niveau hardware c’est sûr que tant que Motorola n’aura pas décidé de lâcher les S400/S410 pour les Moto G ça devient de moins en moins intéressant. Mais niveau software, le suivi des mises a jour est tellement bon qu’il est difficile de na pas le conseiller.

      Même si la concurrence fait mieux. La question est: Meilleur CPU mais pas de mises à jour ou « seulement » du S410 avec mises à jour assurées?

      • C’est vrai que sur les mises à jour ils sont au top.
        En même temps c’est plus facile quand il n’y a pas de surcouche.
        Mais c’est vrai que c’est un point important si on veut garder longtemps son smartphone.

  2. C’est surement un très bon téléphone mais c’est vrai qu’ils auraient pu faire un effort sur le hardware.
    En plus il n’a pas le NFC, c’est étonnant !
    C’est pour ça que j’ai pris l’Alcatel Idol 3 (5,5) car il va me revenir à 182,50€ avec l’ODR et avec une bien meilleure config S615, 2Go RAM, 16 Go, Full HD, etc : donc même si je n’ai pas de mise à jour, il est déjà sous Lollipop donc ça me convient car il fonctionne super bien. Il est juste un peu grand au début mais on s’y fait très bien.
    En plus concernant les mises à jour, tout n’est pas si rose car le Moto G 4G première génération que j’ai fait acheté à 2 potes a attendu plus de 6 mois la mise à jour Lollipop donc c’est pas toujours hyper rapide même si elle est arrivée au bout du compte.

  3. « En conclusion : toujours du très bon mais la concurrence est là »

    Possible de développer un peu ça ? J’hésite à le prendre.

  4. Entre le motorala g 4g 3eme generation et le LG G3 S , lequel conseilleriez vous ?

  5. Et entre le Moto G 3, et le Sony M4 Aqua dual , ou le Samsung J5 ?

    ps: c’est quoi le NFC ?

  6. Attention, il n’y a pas de haut-parleurs stéréo mais un seul haut-parleur en façade (mono donc).
    Sinon pour un usage quotidien (pas de jeux lourds) il est super fluide (même en 8 Go et 1 Go de RAM) et très stable.
    Petite astuce : pour prendre des photos, utilisez le bouton physique volume -, c’est plus pratique que de devoir taper sur l’écran.

  7. Hello
    Pas de LED certes mais le systeme active display ;) comme tu le dis , ça compense
    la version 16G ( 2G de ram ) , a personnaliser sur le site de moto est à 229 , c’est une affaire !
    il me fait de l’oeil ;)
    la norme IP57 enfonce le clou

  8. Bonjour. J’ai trouvé enfin un magasin où on peut
    Les essayer.
    J’ai pris des photos notamment, vraiment correctes si je compare au modèle 1 avec lequel je vous écris d’ailleurs.
    La prise en main est bien pour un 5″ on a pas l’impression d’avoir un placard.
    Je me demande souvent ce que vous faites avec vos phones quand je lis vos critiques sur les spécifications.
    Moi je veux un Internet assez rapide, un GPS top, une qualité audio en appel irréprochable et pouvoir ouvrir plein d’applications en même temps. J’ai déjà cela sur le 1,ca devrait le faire sur le 3.
    Vous entendez bien dedans, les possesseurs de ce modèle ?
    Je suis tenté, d’autant que l’idol 3 vient de finir en miettes à la poubelle.

    • Salut Dépassage,
      Tu l’as cassé parce que tu ne l’aimes pas, il t’a pose des problèmes, ou c’est un accident ?
      Tu le déconseillés l’Idol 3 ? C’est le 4,7″ ou le 5,5″ ?

      • Hello Godobe
        Un coup de rage. J’ai toujours entendu très mal les conversations, jusque-là sans importance. Le jour où je n’ai rien entendu concernant un problème avec ma fille a l’école, il a fini dans le mur.
        D’autre part je mets quiconque au défi de me poster une belle photo prise avec.
        Une désolation cet alcatel. Ils m’ont arnaqué de 200 euros,et j’en veux beaucoup aux responsables des tests qui le mettent en avant.

  9. Le 4.7,j’ai oublié de te répondre.
    Dommage, vraiment.
    Prise en main top, fluidité du diable.
    Deux essais de Sim, Bouygues et SFR sur Paris, accroche réseau la plus minable que je n’ai jamais eue sur un téléphone !

  10. On a beaucoup critiqué l’APN du premier Moto G.
    Pourtant on peut avoir du beau , comme cet idol3=>
    http://i67.tinypic.com/n1qzwp.jpg

    Ce qui m’ennuie avec le moto 3 c’est le système d’insertion SIM qui a tué mon premier.J’explique.
    Les opérateurs vous vantent les cartes SIM avec « adaptateur »integré, coupez juste le format désiré.
    Sur mon moto c’était du micro sim, je me retrouve -après découpage- donc avec une nano sim entourée d’un cadre plastique toujours détachable qui nous donne un format micro;
    vous me suivez?
    Helas avec le temps le cadre s’est détaché dans l’appareil,… il est parti dedans.Cela m’a tué le compartiment SIM.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>