Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du LG L1 II (E410i) : du petit-mignon pour pas cher

Test du LG L1 II (E410i) : du petit-mignon pour pas cher

LG L1 II - vue 01LG est un constructeur plein de ressources. Après avoir connu des moments difficile au début des année 2010, le constructeur est revenu sur le devant de la scène… notamment lorsqu’il est devenu le sous-traitant de Google pour les très réussis LG Nexus 4 et LG Nexus 5.

Et c’est à cette époque que le géant sud-coréen a créé la gamme L Series, qui contient des mobiles allant du très entrée de gamme au moyen de gamme.

Une gamme qui est en désormais à sa 3ème version (re-créée chaque année), et dont la 2ème génération, plutôt réussie, peut être trouvée à petit prix dans le commerce.

C’est notamment le cas du LG L1 II (autrement connu sous la référence E410, ou encore E410i), un mobile low-cost, vendu moins de 55€ en grande surface (prix en mai 2014), et qui pourtant semble correspondre aux besoin d’un large public.

Alors, qu’en est-il ? Le LG L1 II est-il un bon petit mobile pas cher ou bien un assemblage maladroit de composants à bas prix ?
La réponse à l’occasion de ce test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : élégant et bien conçu

LG L1 II - vue 02Certes, le L1 II est doté d’un châssis et d’une carrosserie en plastique.
Mais il est bien conçu, et on peut dire qu’il est élégant (pour un smartphone entrée de gamme).

  • Face/avant :
    Un écran de 3 pouces, au-dessus duquel on trouve le marquage LG, l’écouteur, et le capteur de luminosité et de proximité.
    En dessous, 4 touches sensitives (qui ne sont pas rétroéclairées).
  • Dos/arrière :
    Un capteur photo de 2MP (pas de flash LED) qui est au-dessus du marquage LG.
    Le dos peut-être retiré (il s’agit d’un cache-batterie en plastique) et permet d’accéder à la batterie, l’emplacement pour la carte sim (format « classique ») ainsi que l’emplacement pour la micro SD).
  • Côté supérieur :
    Le bouton on/off et à son côté, le jack 3.5.
  • Côté inférieur :
    Le port micro USB ainsi qu’une entrée micro et enfin une fente qui permet de retirer le cache-batterie.
  • Côté gauche :
    Le bouton de contrôle de volume +/-.
  • Côté droit :
    Rien.

Un téléphone doté d’une excellente prise en main, en raison de sa petite taille : 102.9 x 59.2 x 12.2 mm.
Et de fait, qui saura se glisser parfaitement dans une poche de jean, d’autant qu’il est léger : 105 grammes.

  • Flexion :
    Quand on dit d’un mobile qu’il est compact et épais (1,2cm), on obtient en général un mobile rigide, même si ce dernier est en plastique.
    C’est donc le cas ici. Reste qu’il n’est pas indestructible, et une chute pourrait lui être fatal, ou à minima, lui laissera de belles traces sur sa carrosserie très exposée.
  • Pression :
    Pas de vitre Corning Gorilla ou DragonTrail, donc aucune protection contre la casse ou la rayure.
    Cependant, la dalle tactile ne plie pas sous la (raisonnable) contrainte exercée lors du test. Un bon point.

Un mobile au design agréable, disponible en 2 couleurs : noir ou blanc (la version testée).

2. Image et son : modestes

LG L1 II - vue 03Un low-cost se reconnaît en général par la taille et la résolution de son écran.
Et c’est donc naturellement le cas avec le LG L1 II : petit écran, et faible résolution.

  • Écran :
    Un modeste écran de 3 pouces qui pourrait faire passer un vieux iPhone 3G pour un phablet.
    On a une résolution tout aussi modeste, à son tour, de 320 x 240 pixels QVGA), ce qui donne une densité de 133PPP (Pixels Par Pouce ou encore PPI : Pixels Per Inch).
    C’est loin d’être bluffant, mais l’écran offre malgré tout une bonne lisibilité (des SMS, MMS, etc. principalement).
  • Dalle tactile :
    Elle marque parfaitement. Il s’agit d’une dalle capacitive, multipoints.
    Reste que 3 pouces en écran, quand on veut taper des SMS, ça peut paraître peu, surtout si on a des gros pouces…
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Rien à redire pour ce qui est de l’écouteur ni même du jack 3.5, qui offrent des résultats acceptables et conformes à ce que l’on peut attendre sur un mobile de cette catégorie.
    Et pour le haut-parleur, c’est simple, il n’y en a pas. Et c’est l’écouteur dont le son sera boosté « à fond » qui remplacera ce dernier.

On est loin du waouh effect donc, mais malgré tout, on peut écouter ses mp3 sans souci, et lire convenablement ses messages.

3. Performances : faibles

LG L1 II - vue 04Le 2ème point d’économies réalisées par un constructeur en vue de proposer un mobile à petit prix porte sur les performances.
Et forcément, le LG L1 II est concerné…

  • Antutu :
    (+) 4.200 points. Même Antutu, en général plutôt poli, dit de ce téléphone qu’il doit « Really tried » (il a vraiment essayé en français).
  • Quadrant :
    (-) 2.300 points. Clairement, il s’agit d’un mobile très entrée de gamme, ce qui est logique.
  • Epic Citadel :
    (+) 22 images par seconde dans le mode « Hautes Performances ». En jeu 3D, ce mobile sera clairement hors course, l’image manquant alors de fluidité

Aïe… c’est pas brillant.
Mais ça s’explique par des composants modestes que son le processeur simple-coeur 1GHz (Qualcomm Snapdragon MSM7225A), un processeur graphique Adreno 200 et 512Mo de mémoire vive.

Quant à la mémoire de stockage, on a un acceptable 4Go qui se transforment en 1.70Go disponibles au premier démarrage.
C’est peu, mais heureusement, un emplacement micro SD permettra d’ajouter quelques Go supplémentaires (carte non fournie).

4. Connectivité : satisfaisante, l’essentiel est là

LG L1 II - vue 15Alors, pour le coup, pas de radinerie sur la connectivité.
On est en présence d’un mobile GSM quadriandes doté d’une connexion 3G (HSDPA pour être précis).

Et à cela s’ajoutent le WiFi, le bluetooth, le GPS, le micro USB, le micro SD, le jack 3.5… et même une radio FM

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Il s’agit d’une « norme » qui permet de valoriser la quantité d’ondes émises par un téléphone lors de son fonctionnement (notamment en appels). Plus cette valeur est élevée, plus le risque potentiel pour la santé (en cas d’utilisation longue et répétée) est élevé.
    L’Union Européenne impose donc que tous les constructeurs désireux de commercialiser leurs produits dans la zone UE ne dépassent pas le « score » de 2W/kg.
    Le DAS du 1,01W/kg, loin d’être bluffant, reste acceptable.

Une connectivité satisfaisante.
Et bien que la 4G et le NFC ne soient pas de la partie (cela aurait été tout simplement absurde), il s’agit d’un mobile qui montre ici un de ses points forts.

Ce qui est à remarquer d’ailleurs, car à ce niveau de prix, il y a encore des mobiles concurrents qui ne proposent pas de WiFi et à la rigueur de la 2G.

5. Système d’exploitation : du bon Android

LG L1 II - vue 07LG est un constructeur qui aime Android, et ça n’est pas la forte coopération entre Google et le constructeur qui aurait pu nous faire penser le contraire.
Donc, forcément, on a ici un mobile doté du système d’exploitation fétiche, et sur lequel le constructeur a appliqué une légère mais sympathique surcouche.

  • Système d’exploitation :
    Un Android 4.1.2. J’avoue même avoir été mauvaise langue lors du déballage pensant que l’on aurait au mieux, un Android 4.0 voir même un 2.3 !
    Et bien, que nenni, on a bien un système « au goût du jour ». Et qui ne semble pas être disproportionné sur ce mobile qui parvient à le faire fonctionner parfaitement.
  • Surcouche constructeur :
    Un léger travail au niveau du design (fond d’écran et icônes).
    On retrouve également quelques applications et fonctionnalités supplémentaires.
    Par exemple, le gestionnaire de tâches permet d’arrêter toutes les applications en fonction et de libérer la mémoire vive. Je le rappel, ça n’est pas proposé par défaut sur un mobile Android (cf les Nexus).
    Et on retrouve d’autres applications telles que Quick Memo, qui permet de prendre des notes manuscrites. C’est simple et terriblement efficace.

Un bon système, légèrement retravaillé par LG, ce qui permet de ne pas le dénaturer et de le garder le plus efficace qui soit.

6. Usage : raisonnable, pas de gros jeux

LG L1 II - vue 06Le LG L1 II est un mobile qui présente de bonne aptitudes pour la lecture de mp3 et même l’utilisation en mode radio.
Pour ce qui est de la photo… heum, non, c’est vraiment pas terrible.
Et pour les gros jeux 3D, pas la peine d’essayer ! Mieux vaut rester sur du bon tower defense en 2D, ça sera déjà pas mal.

  • Appareil photo :
    Un capteur photo de 2MP, sans flash LED ? Forcément, ça donne une petite bouillie de pixels.
    Donc, la fonction photo du LG L1 II est symbolique. Tout juste de quoi changer un fond d’écran ou envoyer un MMS pour faire rire des amis…
    On remarquera également l’absence de capteur frontal : pas de selfie possible, ni de visio non plus.
  • Autonomie :
    Une batterie de 1.540 mAh, sur un téléphone peu gourmand, ça donne forcément une autonomie conséquente.
    On atteint facilement les 2 jours d’autonomie.

Alors, oui, il s’agit d’un mobile raisonnable.
On ne pourra pas trop lui en demander, mais d’un autre côté, on a ce que l’on peut espérer : à savoir un mobile capable de nous permettre d’écouter convenablement nos mp3 préférés et de téléphoner/textoter.

Conclusion : sympathique et pas cher

Désormais, on peut dire du LG L1 II qu’il est devenu « un bon plan », une « bonne affaire ».
Car à 55€ en supermarché, oui, on peut désormais dire que son prix est cohérent avec ses performances (ce qui n’était pas le cas lors de son lancement en 2013, le mobile valant alors à l’époque près de 90€).

Il s’agit clairement d’un bon « low-cost », d’autant qu’il dispose d’une bonne connectivité et d’un système d’exploitation efficace (Android 4.1.2) qui lui permettra de remplacer à merveille le très vieillissant et pourtant toujours best-seller : LG T385.

Une connectivité et un système d’exploitation qui nous ferons oublier le capteur photo ridiculement mauvais, ainsi que les performances 3D inexistantes.

Un bon mobile dans sa catégorie donc, que l’on recommande si le budget fixé est limité (par contrainte ou par choix).
Car à 55€, rares sont les bonnes alternatives concurrentes à ce LG L1 II, mais c’est autre chose lorsque l’on arrive au 70-80€.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du LG L1 II.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

5 commentaires

  1. Très bon test écrit et très plaisant à lire, comme d’habitude. :-) Franchement je m’attendais à pire mais finalement je suis sur étonné pour un Smartphone très entré de gamme. La version de Android 4.1 2 est sympa habituellement on y retrouve une version plus âgée genre ICS où encore Gingerbread.

    Hâte de voir le test vidéo qui ne sera pas long, en tous cas ça change de passé à des Galaxy S5, HTC One M8 Etc…

    A+

    • Chez Top For Phone, nous sommes conscients que c’est la crise. Nous testons aussi désormais des mobiles d’entrée de gamme. Nous vous évitons de dépenser trop d’argent.

      Marre des flagships à des prix faramineux, « back to basics ». ;)

      • C’est pas faux mais les chinois sont la pour nous proposé des Smartphones très haut gammes pour des prix deux fois moins chère que Sammy, HTC, Sony…

        Exemple OnePlus One, Xiaomi MI 3S, OPPO Find 7 Etc…

        Mais je suis d’accord faire respirer un peut le portefeuille fait du bien ! :-)

  2. J’aime beaucoup vos tests, mais vous ne parlez pas du comportement du téléphone, et c’est je trouve important d’en parler, car les Benchmark c’est bien mais voilà quoi…
    Sinon jolie petit téléphone, belle surprise de trouver du 4.1.2 pour 55e !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>