Accueil » Tests & Comparatifs » Test du LeTV Le 1s (X500) : bon mobile, si on excepte la connectivité

Test du LeTV Le 1s (X500) : bon mobile, si on excepte la connectivité

LeTV (une sorte de YouTube/Netflix chinois) est une de ses marques chinoises qui a récemment eu l’envie de se lancer sur le marché des smartphones et qui a su très vite faire parler d’elle.
Notamment grâce à une stratégie bien rodée consistant à proposer des tarifs agressifs pour des mobiles dont les spécifications confinent parfois au haut de gamme.

Et c’est exactement dans ce même esprit qu’a été conçu et commercialisé le LeTV Le 1s (référence X500), un smartphone vendu à moins de 170€ (hors taxes, frais de port inclus : version 16Go) et qui propose un design abouti ainsi que d’intéressantes spécifications.

Mais voilà, acheter un mobile chinois passe souvent par le fait d’accepter certaines concessions… et le 1S ne déroge pas à la règle… en en proposant plus que des mobiles officiellement commercialisés en Europe, mais avec quelques regrettables « oublis ».

Si vous souhaitez acheter ce mobile, sachez que vous pouvez le retrouver à moins de 170€ dans sa version 16Go (et mois de 210€ HT dans sa version 32Go) sur la boutique de TinyDeal.com. Pour retrouver ce mobile, cliquez sur le lien suivant : LeTV 1s.

1. Esthétique : l’élégance du « tout-métal »

LeTV 1s - test - photo 03Les marques chinoises ont, depuis 2014, réussies à faire d’énormes progrès au niveau de la finition et de l’assemblage de leurs modèles.
Mais aussi au niveau des matériaux et des processus de fabrication.

LeTV, qui n’est certainement pas le fabriquant, voire même pas le concepteur du 1S, a probablement su s’en trouver les bons industriels qui ont permis alors de créer un mobile au à la finition irréprochable, et totalement en métal.

Un mobile élégant, qui se prend bien en main, disponible en gris ou en doré.
Et si ce dernier donne tout de même un sentiment moins « valorisant » et « élitiste » qu’un HTC One, il n’en reste pas moins très agréable à regarder.

Cependant, un design totalement en métal pose en général 2 problèmes :
- la batterie devient non-extractible. Impossible pour le « commun de mortels » (dont je vais partie, je vous rassure) de démonter le mobile pour changer une batterie défectueuse.
- la chaleur se dissipe très bien… trop bien même, directement dans les mains de l’utilisateur (exemple : 41° C au dos de l’appareil, lors d’une session d’Asphalt 8 et de charge sur prise secteur)

A noter que ce mobile est disponible en 2 versions couleurs : dorée (la version testée) ou bien argent.

  • Dimensions : 15,1 cm de long x 7,4 cm de large x 0,8 cm d’épaisseur | Poids : 169 grammes

2. Image et son : un bel écran

LeTV 1s - test - photo 07Un des points forts de ce mobile réside dans son écran.
Un très beau 1080p en 5,5 pouces, qui offre une image de bonne qualité et avec une très belle netteté.

Cependant, contrairement aux présentations faites par la marque, non cet écran n’est pas borderless.
Certes, le design même du mobile peut donner cette impression, mais en la matière, le Sony Xperia C5 reste une référence.

On notera cependant un léger manque de luminosité… et pour être réellement confortable, on aura vite fait de ne pas utiliser le mode « luminosité automatique » et de mettre cette dernière à 100%.

Le son est quant à lui procuré par un écouteur de bonne qualité (rien à redire), de même pour ce qui est du jack 3.5
Et pour ce qui est du haut-parleur, ce dernier étant positionné sur la tranche inférieur (un seul haut-parleur, contrairement à ce que pourrait nous faire penser le design du mobile) il offre un son puissant et de bonne qualité.

  • Ecran : 5,5 pouces (aa) avec résolution Full HD (1920 x 1080 pixels), soit donc une densité de 401ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur sur la tranche inférieure. Écouteur classique.

3. Performances : bête de course

LeTV 1s - test - photo 15L’avantage des téléphones « chinois » versus les téléphones conçus/adaptés pour l’Europe, est qu’à prix similaire, on a sur les téléphones de l’empire du milieu, des performances dignes de bêtes de courses.
On a donc bien ici de très belles performances, d’autant plus élevées si on les ramènes au prix bas payé pour obtenir ce mobile.

Le tout étant lié à des composants performants, notamment son processeur 8 coeurs, complété de 3Go de mémoire vive (RAM).
Ce qui assure à ce mobile un score sur Geekbench 3 supérieur à celui obtenu par un Samsung Galaxy S5, qui fut un flaghship de 2014.

Idem pour la fluidité d’images en jeux 3D, comme le montre le test réalisé avec Epic Citadel
Avec jusqu’à 58,4 images par seconde en mode « high performances » et 42,5 images par seconde en mode « ultra high quality ».

  • Antutu (V6) : 52.600 points | Geekbench 3 : 5.481 points | Epic Citadel : 42,5 ips (en mode « ultra high quality »).
  • Processeur : Huit-coeurs 2,2GHz (Helio X10 – Mediatek MT6795) | Mémoire vive : 3Go  | Processeur graphique : PowerVR G6200.
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforment en 11,2Go lors du premier démarrage. Ce mobile existe aussi en version 32Go (pour un surcoût à l’achat de 40€ environ).

4. Connectivité : fréquences manquantes

LeTV 1s - test - photo 14Aïe… le LeTV Le 1S est un mobile qui certes propose une connexion 4G… mais dont il manque une fréquence sur 3 (il manque la B20, et les B3/B7 sont bien présentes).
Concrètement, cela veut dire que pour ce qui est de la 4G, en milieu extra-urbain, il y a de fortes chances que vous ne puissiez vous connecter et basculer en 3G uniquement.

Pour ce qui est de la 3G, elle est a son tour amputée d’une fréquence (900MHz), le mobile ne proposant que la fréquence 2100MHz…
Or, la fréquence 900MHz est utilisée notamment en milieu urbain car elle présente l’avantage de mieux pénétrer dans les bâtiments.

Pour ce qui est de l’usage GSM (appels et SMS) rien à redire pour le coup, ce mobile étant un quadribandes.
Vous pouvez donc l’emmener avec vous partout dans le monde sans craindre de ne pas pouvoir vous connecter au réseau locaux.

Et naturellement, smartphone moderne oblige, on retrouve du WiFi, du bluetooth (4.1), une puce aGPS/GLONASS/BDS, deux emplacements pour cartes sim, un port micro USB (type C, MHL), infrarouge, etc.

La connexion NFC peut, aux yeux de certains (et rares seront-ils) sembler manquante.
Et encore, vu l’usage très restreint de cette norme, je ne pense pas qu’il s’agisse d’un réel manque.

Cependant, autre point qui pourra être gênant : l’absence d’emplacement micro SD.
En effet, ce mobile n’est pas doté d’un slot pour carte mémoire…

Le mode ingénieur (saisir *#*#3646633#*#* à saisir sur l’application d’appels) indique les fréquences suivantes pour la carte sim 1 (la carte sim 2 n’a ni 3G, ni 4G) :
- GSM (appels, SMS) : 850, 900, 1800 et 1900
- UMTS (3G) : 850, 1900 et 2000 (la fréquence 2000 correspondant en fait à la fréquence 2100)
- LTE (4G) : Band 1, 3, 7, 38, 39, 40, 41
  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : Non mesuré.

5. Système d’exploitation : Android surcouché

LeTV 1s - test - photo 16Si le 1s possède une surcouche, rassurez-vous, l’expérience Android n’est que très peu modifiée.
Globalement, on retrouve un peu de design avec des icônes et des fonds d’écran, et le magasin de thèmes permet de personnalisé au mieux ce mobile.

A cela s’ajoute du travail sur l’ergonomie devenu habituel sur les smartphone chinois.
C’est-à-dire qu’on se retrouve avec un système « à plat », et dénué de profondeur de navigation. Toutes les applications/jeux sont installés sur des panneaux d’accueil qui se suivent.

Enfin, on a quelques applications supplémentaires, installées par défaut, dont par exemple :
- 360 Security Lite : permet en théorie de mieux gérer sa RAM/ROM et d’avoir un antivirus.
- Clean Master : permet en théorie de mieux gérer sa RAM/ROM.
- DU Battery Saver : permet d’analyser la consommation énergétique et éventuellement, d’activer des modes d’économie.
- DU Speed Booster : là aussi, le but est de mieux gérer la RAM/ROM, et éventuellement détecter des applications qui réclament des droits trop larges.
- Remote Control : afin de paramètres son téléphone en tant que télécommande (pour TV, décodeur DVD, etc.).

On regrettera cependant, concernant ces mêmes applications qu’elles soient, d’une part, redondantes entre elles et inutiles.
Et d’autres part, qu’on ne puisse pas les supprimer (ndlr : et avouons que cela a tendance à nous énerver).

  • Système d’exploitation : Android 5.1 « Lollipop » | Surcouche : eUI 5.5

6. Usage : capteur d’empreintes au top

LeTV 1s - test - photo 12On passera rapidement sur tous les usages que l’on peut retrouver sur un smartphone moderne (appels, SMS/MMS/emails, lecture de page web, jeux, etc.
On peut donc s’attarder sur les points qui font la différence.

A ce titre, parlons du capteur d’empreintes, qui s’est révéler être l’un des meilleurs que j’ai jamais eu l’occasion de tester !
Efficace, il se paramètre en une dizaine de saisie. Le doigt, plus ou moins bien positionné sur le capteur, permet de dévérouiller le mobile.
Je n’ai jamais, au cours de mon test, réussi à prendre en défaut ce capteur qui a fonctionné à chaque fois, sans erreur (j’ai même vérifier en utilisant d’autres doigts afin de voir si ça n’était pas un bullshit de la part de la marque, et non, le téléphone ne se déverrouille bien qu’avec la bonne empreinte, du bon doigt, de la bonne personne…).

Pour ce qui est de la photo, le capteur dorsal 13MP (Samsung ?) doté d’un autofocus prend des clichés de qualité tout à fait convenable, même si on pourra lui reprocher une tendance à la surexposition dès lors qu’il y a une lumière un peu vive (et le contraire en cas de faible exposition).
Pour le capteur frontal, une distance minimale de 1 mètre semble nécessaire pour la prise de vue (sinon, le résultat obtenu sera flou). Chose tout à fait logique avec un capteur destiné à prendre des selfies.

Enfin, l’autonomie n’est clairement pas satisfaisante.
Je trouve en effet que la batterie se vide bien trop vite… surtout si on boost la luminosité à 80-100%, car l’écran est trop sombre sinon.

  • Appareil photo dorsal :  13MP avec autofocus et flash LED (marque Samsung). Voir un échantillon photo.
  • Appareil photo frontal : 5MP. Voir un échantillon photo.
  • Batterie : Non-extractible de 3.000 mAh.  Fonction recharge rapide (recharge complète en moins de 2h sur la prise secteur). 1 heure de vidéo consommera 25-28% d’énergie.

En conclusion : dommage pour la connectivité

Le LeTV Le 1s aurait pu tout avoir et devenir une référence sur son segment de marché (mobile d’important/moyen de gamme).
Et il vous avouer qu’il présente de très nombreux points forts alors que son prix est proche d’un très raisonnable 200€ (TTC, frais de ports inclus).

Par exemple, on pourra citer son design élégant et l’excellent niveau de finition/qualité de fabrication.
Sans oublier la qualité de l’image proposée par son écran, et que les performances sont acceptables à ce niveau de prix.

On pourra également remarquer l’excellent capteur d’empreintes, jamais vu sur un mobile vendu à ce prix

Cependant, il est impossible pour le testeur (exigeant, j’avoue) que je suis de faire l’impasse sur la fréquence 4G-B20 manquante (sans parler de la fréquence 3G-900MHz).
Un « oubli » habituel sur les mobiles chinois qui, initialement, ne sont pas conçus dans le but d’être commercialisés en Europe/France…
Par contre, l’oubli d’un emplacement micro SD me semble lui, bien plus regrettable (et non justifiable) sur un smartphone de cette catégorie.

A l’heure de faire votre choix, il vous appartiendra donc de savoir si vous êtes capable d’accepter cette contrainte d’une 4G moins fréquemment accrochée (idem pour la 3G), en contrepartie d’un rapport spécifications+qualité/prix attractif. Pour ma part, j’ai été séduit, sans malheureusement être convaincu…

  • Les plus : design métal, écran 1080p, performances élevées, prix agressif (version 16Go), capteur d’empreintes efficace.
  • Les moins : fréquence 4G-B20 manquante, fréquence 3G-900MHz manquante, pas de certification DAS, autonomie faible à craindre, pas d’emplacement micro SD.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du LeTV Le 1s.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

10 commentaires

  1. Bonjour Marco,
    Peut-être une idée d’une plus-value sur les tests : L’opérateur FREE est le parent pauvre en compatibilité 4G, car ils n’ont qu’une seule fréquence, la bande 7 (2600 Ghz).
    J’ai eu une info comme quoi les téléphones ayant les n° IMEI commençant par 35 sont compatibles avec FREE.
    Déjà, pourrais-tu le confirmer, et si c’est bien le cas, pourrais-tu avec Alex et Etienne sur vos tests de téléphones chinois taper *#06# pour afficher les n° IMEI et vérifier s’ils bien compatibles avec FREE ?
    Comme il y a quand même beaucoup d’utilisateurs chez FREE, cette info peut leur être utile, ils n’écarteront pas ces mobiles contrairement aux utilisateurs des autres réseaux, puisqu’ils sont 100% compatibles avec FREE ?

  2. pour le smartphone leTV x500 la 3 g a bien le réseau 900 mhz sauf avec certaines roms… donc faire attention et éventuellement changer de rom (voir sur internet).
    Sinon c’est un beau smartphone et …. peu cher.

  3. ce telephone est juste génial :D

  4. Salut tout le monde, j’ai vient de savoir enfin je suis pas trop sur mais leTV 1s serait étanche , waterproof !
    j’en ai déduit via à cette vidéo d’une personne qui fait de test du genre extrème :

    https://youtu.be/3Zl6QpWFm50

    voila

  5. mon fils a le letv le1 il fonctionne en 4g un peu partout sauf en interieur ou ces un peu plus compliquer et ne peut pas faire les mises a jours dommage car ces vraiment un top smartphone et en photo genial

  6. Tout est bon. Performances normales avec antutu (toujours legerement en-desous de 55000).
    Problème: lumière en demi cercle sur l’écran, toujours présente, à droite au niveau du bouton on/off.
    Coque metal uniquement de côtés,sur la tranche.
    Le dos est en plastique couleur metal.

  7. Smartphone assez impressionnant pour le prix, le tout metal est vraiment sympa (bon avec la coque je vois plus…) et je confirme que le dos du téléphone aussi est en métal (ya qu’a voir les quelques rayures du mien,c’est bel et bien de l’alu et pas du plastic)
    J’ai pour ma part changé de ROM pour MIUI 8 donc je suis carrément content, celle d’origine est franchement naze et mal fini, plein d’applis et de texte en chinois.
    Les photos sont remarquables et je ne souffre pas de problèmes de connectivité particulier (Ville comme campagne, chez Bouygues).
    La batterie de 3000mAh est correcte sans plus, je fais la journée avec, mais une utilisation prolongée de certaine appli peuvent vous bouffer la batterie, mais la ROM MIUI est moins energivore (à titre de comparaison, les batteries des Galaxy S7 : 3000mAh aussi, et le S6 : 2550mAh)

    Pour MIUI 8 sur LeTV 1S x500 –>http://www.letv.re/topic/1137-adrpat-le-1s-miui-8-v686-international-latest-version/

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>