Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Kazam Tornado 455L : design mais performances modestes

Test du Kazam Tornado 455L : design mais performances modestes

Kazam est une marque anglaise que nous avons déjà eu l’occasion de vous présenter.
Une marque jeune certes, mais qui a très rapidement su proposer les bons produits, intéressants par les spécifications et le design, mais aussi par la garantie casse de 1 an de la vitre tactile.

Le Kazam Tornado 455L ne déroge pas à la règle, avec un design sympathique et étudié, un prix acceptable (proche des 300€) mais des performances très moyennes…
Alors que vaut ce mobile ? Bon ou mauvais smartphone ? La réponse dans ce test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : plutôt fin et étanche

Kazam Tornado 455L - test 02Le Tornado 455L possède un design sympathique. Beau à regarder.
La finition est parfaite, tous les éléments étant bien placés, et on ne remarque aucun jeu dans les boutons notamment.

Reste que ses dimensions, et notamment sa largeur conséquente (7,8 cm), font que ce mobile est impossible à utiliser à une seule main.
Il est donc indispensable d’utiliser ses 2 mains pour saisir le moindre SMS, email ou encore URL.

Ce mobile est « unibody », il est donc impossible d’extraire la batterie.
Et les 2 emplacements pour carte sim et carte micro SD sont protégé par des trappes hermétiques.

Pourquoi ce choix de conception ?
Tout simplement pour rendre ce mobile étanche à l’eau (norme IP67) résistant aux éclaboussures ce qui pour certains utilisateurs peut être un réel plus. Attention, ce téléphone n’est pas étanche, mais simplement « splash proof« .

Ce smartphone est disponible en plusieurs versions : gris foncé (la version testée) ou blanc.

  • Dimensions : 15,4 cm de long x 7,8 cm de large x 0,7 cm d’épaisseur | Poids : 143 grammes.

2. Image et son : grand taille, petite résolution HD

Kazam Tornado 455L - test 04L’écran est doté d’une belle diagonale de 5,5 pouces.
Cependant, la résolution « HD ready » (1280 x 720 pixels) ne permet d’obtenir qu’une densité de 267ppp, inférieure au 300ppp jugé minimum nécessaire pour ne pas voir les pixels à l’oeil nu.

En effet, pour dépasser les 300ppp, il aurait fallu doter ce téléphone d’un écran 5,5 pouces en Full HD (1080p).
Cependant, cela aurait nécessaire fait bondir le prix de production et donc le prix final au client.

L’image reste cependant agréable à regarder, l’écran ayant une bonne gestion des couleurs et de la luminosité.
Il est donc tout à fait possible de regarder, avec une qualité décente, des vidéos sur ce smartphone

Pour le son, le haut-parleur positionné au dos de l’appareil, fourni un son étouffé.
D’autant plus que pour obtenir l’étanchéité de ce téléphone, la marque à placé une vitre sur le haut-parleur, étouffant d’autant plus le son.

  • Ecran : 5,5 pouces (IPS) avec résolution HD (1280 x 720 pixels), soit donc une densité de 267ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique.

3. Performances : score faible, mais suffisamment puissant

Kazam Tornado 455L - test 13Les performances sont faibles, dignes d’un mobile situé entre entrée et moyen de gamme…
Faibles donc, mais suffisantes, car de nos jours, tout smartphone qui atteint le 20.000 points sur Antutu est capable de faire fonctionner tous les jeux 3D et les grosses applications.

C’est donc le cas avec ce Tornado 455L qui est capable de faire fonctionner Asphalt 8, sans aucun ralentissement, en affichant une image fluide.
Des performances acceptables donc, liées à un couple processeur/processeur graphique bien connu, d’une marque réputée.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage, les 16Go revendiqués par le constructeur se transforment en 12,7Go disponibles pour l’utilisateur lors du premier démarrage.
De quoi installer les premières applications  et gros jeux 3D en étant confortable.

Mais bon point (au contraire de certains concurrents) ce mobile possède bien un emplacement micro SD.
Le constructeur revendique une capacité max de 32Go supplémentaires. Mais (sans m’engager) je pense qu’il est parfaitement possible de placer de bonnes cartes de 64Go par exemple.

  • Antutu : 20.300 points | Epic Citadel : 32,4 ips (en mode ultra-haute qualité).
  • Processeur : Quatre-coeurs 1,2GHz (Qualcomm Snapdragon 410) | Mémoire vive : 2Go  | Processeur graphique : Adreno 306.
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 12,7Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète, avec de la 4G

Kazam Tornado 455L - test 06La connectivité est un point fort de ce mobile.
En effet, il est parfaitement adapté au marché hexagonal, et propose donc les normes du moment, avec les fréquences nécessaires.

On a donc ici un mobile capable de surfer sur le web en 2G/3G/4G LTE.
Et naturellement, en WiFi également.

C’est aussi un mobile capable d’émettre et recevoir vos appels (et SMS) partout dans le monde.
Ce grâce à sa connectivité GSM quadribandes.

Enfin, on retrouve naturellement toutes les autres normes habituelles telles que : un port micro USB, un emplacement micro SD (jusqu’à +32Go), un emplacement pour carte sim (format micro), un tuner radio FM, une puce aGPS, etc.

Les accroches étant bonnes (GSM, 3G/4G, WiFi), et le fix satellitaire également.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : 0,311w/kg. C’est un bon score pour un mobile commercialisé en 2015 ce qui permet à ce mobile d’être parmi les bons élèves.

5. Système d’exploitation : Android « stock »

Kazam Tornado 455L - test 14Un système Android classique et connu est présent sur ce smartphone.
La version 4.4.4 « KitKat » que les constructeurs maîtrisent à merveille, et parfaitement adapté à ce mobile.

Aucune surcouche, aucune fonctionnalité n’a été apporté par la marque.
Tout au plus, quelques fonds d’écran qui ne sont pas des plus beaux selon moi.

On a donc un système « stock » (comprendre, proche de la version native proposé par Google).
Cela permettant à ce téléphone de conserver ses ressources pour autre chose que le seul système.

  • Système d’exploitation : Adroid 4.4.4 « KitKat » | Surcouche : Aucune.

6. Usage : globalement satisfaisant

Kazam Tornado 455L - test 12Même si les performances sont « faibles », ce mobile est capable de faire tout ce que l’on est en mesure d’attendre d’un smartphone actuel et moderne.
Que ce soit lire un mp3, lire une vidéo, surfer sur internet, utiliser le GPS, etc.

Un smartphone standard sur ces points, capable de faire fonctionner de gros jeux 3D, et de grosses applications.
Et qui offre donc un usage globalement satisfaisant.

Reste donc le sujet de l’autonomie qui est liée à une batterie inamovible de 2.600 mAh.
La capacité de la batterie est loin d’être ridicule, cependant, ce mobile est relativement énergivore (probablement en raison de son écran).

Enfin, pour ce qui est de la capacité photo, sur le papier, les capteurs ont l’air d’être intéressants.
Et dans la réalité, ils le sont.

Certes, pas de quoi permettre au 455L de se revendiquer comme étant un photophone, mais malgré tout, la qualité est bonne.
Que ce soit pour le capteur dorsal dont l’autofocus est efficace, ou encore la capteur frontal et sa fonction détection de visage.

En conclusion : à prendre… ou à laisser…

Le Kazam Tornado 455L est loin d’être révolutionnaire… d’autant plus si on considère ses performances d’entrée/moyen de gamme.
Des performances certes largement suffisantes pour faire fonctionner gros jeux et grosses applications, mais que l’on trouve désormais sur des mobiles commercialisés à 100-150€.

Le Tornado 455L fait au final payer son design, et sa norme IP67.
Mais fort heureusement, il s’agit aussi de ses 2 points forts.

Sans oublier la garantie « casse de l’écran » pendant 1 an, et l’extension à 3 ans au total contre les pannes.
De quoi aider les utilisateurs les plus maladroits et les moins chanceux.

Cependant, commercialisé au prix de 329€, on peut clairement dire qu’il s’agit d’un mobile au prix (trop) élevé.
Un mobile efficace malgré tout, mais dont on aurait aimé voir le prix être plus proche des 200€ que des 300€.

A l’heure du bilan, on peut donc dire que le Tornado 455L est un bon mobile par certains points, plus banal par d’autres…
Mais ce qui est clair, c’est qu’il ne nous a pas bluffé, d’autant plus que nous avions gardé à l’esprit son prix.

  • Les plus : le design, une configuration homogène, les capteurs photos, la garantie casse de la vitre tactile (1 an) et la garantie panne de 3 ans.
  • Les moins : les performances, le prix (au regard des performances).

Galerie photos :


A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

2 commentaires

  1. Ce phone à la base a été conçu pour être certifié IP67 mais le problème c’est qu’il n’a pas eu la certification (il a échoué aux tests). Au mieux il doit être résistant qu’aux éclaboussures (ou de petite immersion rapide et peu profonde).
    Du coup on se retrouve avec les inconvénients d’un phone certifié IP (cad avec trappes + design unibody) mais sans réellement la certification IP67. Avec du coup l’intérêt du phone tombe à l’eau avec un prix bien trop élevé à ce qu’il propose vraiment.

    Si on veut du vrai certifié IP dans les mêmes prix, je conseille plus le M4 Aqua (test qui ne devrait plus tarder, Marco peut confirmer ou pas). Pour la série Z on tape dans un autre budget.
    Il y a aussi le dernier Moto G 2015 qui est certifié IPX7 (résistance qu’à l’eau soit le plus important quand on cherche un phone certifié IP)
    Sinon on a bien plus ou moins cher en sans certification IP, comme par exemple :
    - Wiko Ridge Fab
    - Samsung Galaxy J5
    - Alcatel One Touch Idol 3
    - Honor 6

    PS : Pour le jeu Asphalt il y a plusieurs niveau de graphisme (voir dans option).

    PS2: Je suis sûre que vous y arriverez aux 100K abonnés tant la qualité de votre travail (tests vidéo et écrit) est bon et au vu du nombre (impressionnant) de vidéo qui sont publié ces temps ci, ce nombre devrait grimper assez rapidement.
    Allez courage on y arrivera ;)

    • Salut Will,

      Merci pour cette précision.
      En effet, j’ai échangé avec l’agence presse de la marque, et la confirmation est faite : ce téléphone n’est pas IP67 contraire au premières informations reçues lors de l’annonce du modèle.

      Il est donc bien résistant aux éclaboussures.
      Bon, ça ne m’a pas empêché de lui faire faire un plongeon dans un bac d’eau… et de voir qu’il s’en est sorti.

      Mais là aussi tu as raison : sans certification, le risque de noyer le téléphone et donc de ne pas avoir de garantie est trop élevé.

      Et je confirme que donc, la encore comme tu l’indiques, le Sony Xperia M4 Aqua est un meilleur choix ne serait-ce que sur ce point.

      P.S.1 Pour Asphalt 8, oui, je sais, et je mets toujours le niveau max.
      P.S.2 On espère ;)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>