Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Retro-test iPhone 3Gs : un smartphone branché?

Retro-test iPhone 3Gs : un smartphone branché?

iphone 3gs - vue 01

Depuis son lancement en 2007, l’iPhone a profondément influencé la manière dont l’industrie du mobile conçoit ses smartphones.
Il a placé le tactile au centre de la navigation, non plus avec un stylet comme cela avait été le cas pendant des années avec Windows Mobile, mais avec le doigt, permettant ainsi une expérience plus intuitive pour l’utilisateur.
L’iPhone a également été le premier mobile à permettre une véritable navigation Web plutôt qu’une navigation tournée vers les sites Internet mobile, malgré toutefois quelques points perfectibles comme le support de Flash.

Plus tard, en 2008, c’est encore l’iPhone qui a lancé le concept d’applications store.
Apple a également changé l’approche qu’avaient certains utilisateurs de la partie hardware de leur terminal.
En proposant tous les ans une mise à jour du système d’exploitation en même temps qu’un nouveau modèle, il devient moins impérieux de changer immédiatement de mobile.

Après avoir adopté des formes plus rectangulaires sur les iPhone 4/4S et 5/5S, Apple est revenu sur ses iPhone 6/6 Plus a des angles plus arrondis qui sont un clin d’oeil au premier iPhone.

Et justement, en parlant des premiers iPhone, savez-vous qu’il est encore possible en 2014 de trouver un iPhone 3Gs 8Go (certaines photos montrent la version 16Go) neuf pour environ 200 Euros?
J’en ai acheté un et nous allons voir ensemble, avec le recul, si ce terminal sorti en 2009 est toujours dans le coup et si il vaut ses 200 Euros.

iphone 3gs - vue 03

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : encore beau

J’ai toujours trouvé l’iPhone 3Gs très joli. Son design est réussi et a été copié à plusieurs reprises par de nombreux fabricants.
Le pourtour chromé bordant l’écran tranche avec le dos en plastique noir laqué. Ce dernier collectionne volontiers les traces de doigts.

iphone 3gs - vue 02

  • Face/avant :
    Un écran de 3,5 pouces au-dessus duquel on retrouve un écouteur et les capteurs de de luminosité/proximité.iphone 3gs - vue 04
  • Dos/arrière :
    Le capteur photo entouré d’un anneau chromé prend place dans le coin supérieur gauche.
    Plus bas, le logo Apple, le marquage iPhone, la capacité de stockage et le marquage CE (tous chromés)iphone 3gs - vue 05
  • Côté supérieur :
    Un jack 3.5, le tiroir accueillant la carte SIM (au format mini) et le bouton power chromé.iphone 3gs - vue 06
  • Côté inférieur :
    Les deux haut-parleurs protégés chacun par une grille chromée, 2 vis et le port USB propriétaire.iphone 3gs - vue 07
  • Côté gauche :
    Un bouton pour mettre le mobile en mode vibreur et la touche de volume +/- (tous deux chromés).iphone 3gs - vue 08
  • Côté droit :
    Rien.

Un design qui a de la classe.
L’iPhone 3Gs est agréable à prendre en main, mais il devra être saisi fermement car l’appareil a tendance à glisser dans la main.
Compte tenu de ses dimensions (115,5 x 62,1 x 12,3 mm), on peut estimer qu’en 2014, le 3Gs n’est pas un grand terminal.
Par contre, avec son poids de 133 grammes l’appareil semble relativement lourd.

  • Flexion :
    Le terminal résiste très bien au test de la flexion, il est pratiquement impossible de le faire plier.
  • Pression :
    Il faut appuyer très fort sur la dalle pour pouvoir impacter l’écran.

L’iPhone 3Gs parait donc solide.

2. Image et son : un bilan mitigé

Avec son petit écran de faible résolution, on pourrait aujourd’hui comparer l’iPhone 3Gs à un mobile d’entrée de gamme.

iphone 3gs - vue 09

  • Écran :
    Un écran de 3,5 pouces, capable d’afficher 16 millions de couleurs, et doté d’une résolution de 480 x 320 pixels, ce qui nous donne une densité de 165ppp (Pixels Par Pouce ou encore PPI : Pixels Per Inch).
    L’écran est doté d’une bonne luminosité et les couleurs sont belles. Par contre, les angles de vue ne sont pas très bons, il faut regarder l’écran bien en face.
  • Dalle tactile :
    La dalle tactile est très réactive. Elle est solide et peu sensible aux rayures. De plus, Apple lui a appliqué un traitement oléophobe pour éviter les traces de doigts.
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Les deux haut-parleurs dispensent un très bon son.
    Le jack 3.5 n’accepte que des casques filaires de la marque à la pomme croquée. Le son est très bon et aussi fidèle que possible au titre écouté.
    Pour ce qui est de l’écouteur, le son en appel est cristallin et on comprend très bien son correspondant.

Comme vous l’aurez compris, si côté son tous les indicateurs sont au vert, du côté de l’image, la densité de pixels est un peu trop faible pour un mobile vendu aux environs de 200 EUR en 2014.

3. Performances :

Même si les composants techniques de l’iPhone 3Gs peuvent nous faire sourire en 2014, il faut reconnaître que le smartphone s’en tire plutôt bien.

iphone 3gs - vue 14

Le processeur utilisé sur l’iPhone 3Gs est un PowerVR SGX cadencé à 600MHz. Cette puce intègre à la fois le processeur applicatif, celui qui fait tourner le système d’exploitation et les logiciels que vous ne manquerez pas d’installer, et le processeur graphique.

La mémoire vive est de 256Mo.

La mémoire interne du modèle que j’ai testé est de 8Go, non extensible via micro SD.

4. Connectivité :

L’iPhone 3Gs n’est pas compatible avec les réseaux 4G LTE et ne possède pas de puce NFC.

Le terminal est quadribande GSM (vous pourrez donc l’emmener partout dans le monde) et compatible avec les réseaux 3G+ (7,2 Mbps) sur les bandes de fréquences 850, 1900 et 2100 mHz.

Sinon, nous avons du Bluetooth 2.1, du WiFi b/g/n, du GPS/AGPS et un jack 3.5. Pas de radio FM.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Il s’agit d’une « norme » qui permet de valoriser la quantité d’ondes émises par un téléphone lors de son fonctionnement (notamment en appels). Plus cette valeur est élevée, plus le risque potentiel pour la santé (en cas d’utilisation longue et répétée) est élevé.
    L’Union Européenne impose donc que tous les constructeurs désireux de commercialiser leurs produits dans la zone UE ne dépassent pas le « score » de 2W/kg.
    Le DAS de l’Iphone 3Gs est de 1,1 W/kg, un taux qui paraît un peu éléve en 2014.

Le mobile possède une connectivité plutôt complète.
L’accroche réseau, sans être exceptionnelle est meilleure que sur l’iPhone 4/4s.

5. Système d’exploitation :

On ne présente plus iOS, un des trois meilleurs systèmes d’exploitation avec Android et Windows Phone.
Un système simple et facile à utiliser.

iphone 3gs - vue 11

  • Système d’exploitation :
    L’appareil que j’ai acheté était doté d’iOS 6 dans sa version 6.1.3, qui donne donc la possibilité de bénificier d’iCloud.
    Les fonds d’écran sont donc affichés en transparence derrière les icônes.
  • Surcouche constructeur :
    iOS étant un système propriétaire Apple, il n’est pas possible de lui ajouter une surcouche.iphone 3gs - vue 10

iOS 6 fait encore apparaître les icônes avec un effet 3D, contrairement à iOS 7 qui fait appel au flat design.

6. Usage : perso et pro

Malgré l’absence de la 4G, l’iPhone 3Gs conviendra aussi bien aux particuliers (pour écouter des MP3, regarder des vidéo, jouer à des petits jeux 3D) qu’aux professionels (pour surfer sur le Net, utiliser la fonction GPS, relever ses emails, etc…).

  • Appareil photo :
    Un capteur dorsal de 3,15 mégapixels avec autofocus et sans flash LED.
    En 2014, cela fait vraiment rigoler pour un mobile vendu 200 EUR. Sur l’écran du smartphone, les photos semblent toutefois de bonne qualité.
    L’iPhone 3Gs est capable de filmer en résolution VGA (640 x 480 pixels). Les vidéos paraissent relativement très acceptables.
    Échantillon photo : vue d’extérieur + Schtrouphf.iphone 3gs - vue 12iphone 3gs - vue 13
  • Autonomie :
    Une batterie de 1216 mAh. Cela paraît peu, mais, en utilisation « normale », l’appareil est capable de tenir une journée et demie avant de devoir être rechargé.

Comme vous l’aurez compris, il ne faudra pas en demander trop côté photo.
Par contre, pour ce qui est de l’autonomie, le 3Gs s’en tire plutôt bien.

Conclusion : de l’Apple à petit prix

Même 5 ans après sa sortie, le design de l’iPhone 3Gs n’a pas à rougir face à certains smartphones sortis en 2014. Il reste beau et vous ne serez pas gêné de le sortir de votre poche en public.

Il convient aussi bien à un usage personnel que professionnel.

Pour ce qui est de la photo, ce sera plutôt du dépannage. Les amateurs de selfies seront déçus car le terminal fait l’impasse sur la caméra frontale.

Les deux points forts de l’iPhone 3Gs sont sa qualité de fabrication et le son cristallin qu’il offre lors d’une communication téléphonique.

Téléphoner avec un iPhone pour 200 Euros, et si c’était ça être branché!

Galerie photos :

 

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

19 commentaires

  1. Hello Alex

    Merci pour ce retro test , j’adore !
    Je ne suis pas fan Apple , mais si je ne devais en avoir qu’un ce serait celui ci ! le plus réussi de tous à mon humble avis.
    peux tu nous dire ou on le trouve neuf ?
    merci
    cdlt

  2. A quant retro for phone?

    • Le site et la chaîne qui testent tous les anciens téléphones? :)

      • En tout cas merci

        J’allais poser la question,a quant des tests mobile rétro pour le fun =)

        En tout cas,je ne peux m’empêcher a repenser au misérable samsung galasy*(sans le s =)et son android 1.6……….

        Apple avait un véritable canyon d’avance en terme d’os et expérience utilisateur sur ces concurrent
        Mais j’ai l’impression qu’apple s’endort sur ces lauriers

        *Un p’tit comparo retro du galasy 1er et du galasys,possible? =)

  3. On trouve des 3GS en très bon état sur leboncoin pour 100€ .. 200€ sa fait cher, surtout pour que sa vaut niveau perf..

  4. laissez moi ajouter svp que je l’ai depuis 2010 sans coque de protection, que j’ai du le faire tomber des dizaines de fois et je bosse régulièrement dans le bâtiment aussi et qu’il est toujours en bon état ! seul le bouton du son manque.

    Si se n’était l’appareil photo dépassé aujourd’hui, la 3g un peu molle, manque une led et la taille de l’écran un peu petite: je repartirais avec lui pendant 3/4 ans sans problème :)

    merci pour ce sympatrique test.

  5. J’adore ce 3GS, il est vrai que ce n’est pas le plus performant mais on lui pardonne beaucoup de chose à condition de ne pas être un fou de technologie.
    Cependant un atout intéressant, ce 3GS est très facile à réparer à bas coût notamment les écrans, les nappes, bouttons … un vrai plaisir.
    Merci au site pour ces présentations et aux commentaires.

  6. Merci pour ce rétro test, super idée Alex ; )

  7. Bonjour,j ai acheté un iPhone 3GS 16g ,il y a un mois pour 170euros .pardon produit neuf,j adore l esthétique et niveau performance cela me suffit.par contre moi j ai inséré une sim normal et pas mini.

  8. Je viens de recevoir cet appareil en cadeau – usagé, bien entendu – et je n’arrive pas à prendre un selfie. C’est comme si j’avais mon appareil photos en main, le téléphone prend en photos ce qu’il y a devant et non, moi.

    Comment je fais pour me prendre en photos. Ah oui, j’ai placé un quadrillage qui me fatigue bien gros, je ne sais pas comment l’enlever.

    Merci infiniment.

    • j’ai utilisé un 3gs pendant plusieurs années (rangé dans mes cartons) il n’y a qu’un seul capteur photo et dos… il faut tourner le capteur vers soi, pas pratique, ou face à un miroir :) les appareils moderne ont deux capteurs eux, un devant un derrière.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>