Accueil » Diverses marques » Test de l’iOutdoor F2 : il se plie mais ne rompt pas

Test de l’iOutdoor F2 : il se plie mais ne rompt pas

???

Eau, sable, poussière, chutes, boue : nos téléphones mobiles subissent des agressions permanentes.
Beaucoup de sportifs, de voyageurs et de professionnels usent leur mobile en moins de 6 mois.

Un mobile ordinaire n’est pas conçu pour tous types d’activités en extérieur.
Pour les consommateurs menant la vie dure à leur téléphone portable, il est conseillé de se tourner vers des modèles durcis et étanches.

D’autre part, tous les consommateurs ne sont toujours pas prêts à sauter le pas pour passer au smartphone.
Certains, plus exigeants, préfèrent un modèle à clapet, et pour corser le tout, d’autres veulent en plus un second écran extérieur. Et cela, c’est de plus en plus difficile à trouver!

Le summum, ce sont les consommateurs qui veulent un téléphone portable (donc pas un smartphone) à clapet, doté d’un second écran extérieur et en plus étanche et antichocs. Autant dire presque impossible à trouver!

Mais comme « impossible » n’est pas TFP, je me suis donc mis en quête de trouver le Graal qu’ils recherchent.

Je leur ai donc trouvé l’iOutdoor F2, un téléphone pliable doté d’un second écran et certifié IP68.
Il résisterait donc à une immersion de 60 minutes sous 2 mètres d’eau douce.
Il devrait également résister aux chocs.

L’iOutdoor F2 est disponible sur certains sites d’import en ligne à un prix proche des 66 Euros, un tarif qui me semble très raisonnable pour un appareil endurci.

Mais ce mobile chinois tient-il toutes ses promesses? Résiste t’il aux chocs et est-il étanche?
C’est ce que TFP a vérifié pour vous.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un look sympa

???

L’iOutdoor F2 est très agréable à l’oeil et ravira les utilisateurs les plus anciens qui ont encore dans la tête la grande époque des téléphones à touches et à clapet (nostalgie quand tu nous tiens!).

L’enveloppe du mobile est faite de TPU (polyuréthane thermoplastique), un matériau servant à remplacer le caoutchouc rigide.
Le boîtier est de couleur noire avec quelques touches de jaune orangé.

La prise en main est très agréable et vraiment idéale.

Téléphone fermé, l’avant se compose d’un écran de forme carrée, surmonté d’un capteur photo accompagné d’un flash LED.
Sous l’afficheur, on note la présence d’un petit trou qui est en fait une soupape de limitation de pression.
Plus bas, on retrouve une petite plaque comportant le logo « iOutdoor ».
Le capot avant est maintenu en place à l’aide de 6 vis Torx.

???

A l’arrière du mobile, on note la présence d’un capot amovible masquant la batterie, les 2 emplacements mini-SIM et le slot micro SD.

???

Ce capot comporte une plaque rapportée avec le logo de la marque ainsi que 5 pictogrammes nous indiquant notamment que le téléphone résiste à l’eau, à la pression, aux différences de températures, etc.
Le capot est tenu en place par une vis qui pourra être serrée ou desserrée avec le petit tournevis présent dans la boîte.
Plus bas, on retrouve la grille du haut-parleur ainsi que le logo de certification IP68.
La partie arrière du mobile est maintenue en place à l’aide de 6 vis Torx.

A gauche de la vis de fixation du capot arrière, on retrouve un petit trou. Il ne s’agit de rien d’autre qu’une soupape de limitation de pression.

???

La tranche supérieure accueille une double fente servant à recevoir une dragonne, alors qu’à l’opposé on retrouve 2 contacteurs en cuivre.

???

Le côté gauche fait place à un port mini-jack et au port micro USB. Ces deux ports sont protégés par des écoutilles.
Sous ces dernières, nous avons toute une série de petits points jaunes.

???

Les mêmes points jaunes se retrouvent sur la tranche droite.

???

Ouvrons le téléphone pour découvrir sur la partie supérieure un écran de 2,44 pouces surmonté d’un écouteur.
Sous l’écran dont la vitre est en plastique, on trouve la mention « rugged phone ».

La partie inférieure inclut un clavier physique alphanumérique rétroréclairé.
Ce dernier est surmonté d’une touche de navigation et de validation à 4 directions, de 2 touches contextuelles et des touches décrocher/raccrocher. Cette dernière fait également office de bouton d’allumage.
Sous cet ensemble on retrouve une touche donnant un accès direct à la radio FM, une touche SOS et une touche donnant un accès direct au lecteur audio.

L’entrée micro (la seule) est située sur la droite du clavier.
Deux coussinets viennent prendre place au bas de ce dernier.

Afin de vérifier si l’iOutdoor F2 résiste aux chocs et est bien étanche, je l’ai violemment éjecté d’une table d’un revers de la main pour le faire tomber sur du carrelage.

???

Je l’ai ensuite plongé pendant 15 minutes dans un saladier rempli d’eau du robinet.

A votre avis, ce téléphone a t’il passé haut la main ces deux examens?
Et bien vous le saurez dans un prochain paragraphe…

  • Dimensions téléphone replié : 133 mm de long x 61 mm de large x 24,5 mm d’épaisseur | Poids : 132,6 grammes

2. Image et son : 2 écrans

???

L’écran principal (intérieur) possède une diagonale de 2,44 pouces et propose une résolution QVGA, soit 76.800 pixels.
Nous avons ici affaire à un afficheur couleur non tactile. Rappelons que nous ne sommes pas en présence d’un smartphone.

La luminosité est bonne et on pourra donc consulter sans problème son téléphone en extérieur.

L’écran extérieur est protégé par une vitre en plastique.
Il s’agit d’un afficheur monochrome de 1,44 pouces à la résolution QVGA.

Le son délivré par le haut-parleur externe est relativement puissant.
En appel, le son restitué par l’écouteur est plutôt clair mais manque de puissance, même avec le profil « Extérieur ». Dans un environnement bruyant, il faudra donc bien tendre l’oreille.

De plus, le téléphone ne comporte pas de boutons de volume. Il faudra donc régler la puissance du son via le menu « Profils utilisateur » (Général, Silencieux, Réunion, Extérieur).

La présence d’une prise mini-jack permettra de brancher un casque filaire, mais celui-ci n’est pas fourni dans le packaging.

  • Ecran principal : 2,44 pouces (TFT) avec résolution de 320 x 240 pixels, soit donc 76.800 pixels.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique

3. Performances : un processeur taïwanais

L’iOutdoor F2 est animé par un processeur taïwanais : le Mediatek MT6261A.

Ce dernier est accompagné de 32Mo de RAM.

Côté stockage, nous avons droit à 64Mo.
Inutile de vous dire qu’il sera impératif de faire l’acquisition d’une carte micro SD si vous voulez faire quelques photos ou écouter des MP3.
Le téléphone accepte des cartes mémoire allant jusqu’à 32Go.

4. Connectivité : un mobile 2G

Comme je l’ai déjà précisé plus haut, l’iOutdoor F2 n’est pas un smartphone.
Par conséquent, il est tout à fait normal qu’il ne soit pas compatible avec les réseaux 4G LTE.

Nous ne disposons pas non plus de la 3G et il faudra donc se contenter de la 2G.
Notre terminal est donc GSM quadribande (850/900/1800/1900 MHz), ce qui permettra de pouvoir téléphoner partout dans le monde.

A côté de cela, nous avons droit à du Bluetooth 3, à deux emplacements mini-SIM (un format qui n’est guère plus utilisé), à un slot micro SD et à de la radio FM.

Concernant cette dernière, le fabricant indique sur son site que le F2 est équipé d’une antenne intégrée.
Si c’était le cas, nous ne devrions pas avoir besoin de brancher un kit mains-libres pour écouter la radio.
Sauf que si vous activez la radio FM, un message vous demandant de brancher des écouteurs apparaît à l’écran.
Donc pour moi, l’iOutdoor F2 ne possède pas réellement d’antenne intégrée.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) : Non communiqué par le fabricant.

Les meilleurs prix pour votre micro SD 64Go :

5. Système d’exploitation : un OS propriétaire

???

Ce smartphone à clapet tourne sous un système d’exploitation propriétaire.

Le menu s’articule autour d’une grille à 12 icônes :

- Répertoire téléphonique (contacts)
- Messages
- Centre d’appels
- Paramètres
- Lecteur audio
- Multimédia : Caméra, visualisateur (visionneuse) d’image, enregistreur vidéo, lecteur vidéo, enregistreur de son ,radio FM
- Jeux : Course de F1, paramétrage des jeux
- Profils utilisateur
- Gestionnaire de fichiers
- Organisateur
- Supplément : Calculatrice, lecteur E-book
- Services : WAP, boîte à outils SIM

L’écran extérieur monochrome affiche pendant quelques secondes l’heure, la date, le jour ainsi que les appels entrants.

  • Système d’exploitation : propriétaire | Surcouche : aucune

6. Usage : une autonomie XL

Avec ce téléphone endurci à clapet vous pourrez passer/recevoir des appels partout dans le monde, envoyer/recevoir des textos, écouter des MP3 ou la radio, jouer au petit jeu de F1 embarqué, etc.

Il sera également possible de réaliser quelques photos avec l’APN extérieur de 0,3 mégapixels (VGA) mais il vous faudra les laisser en fond d’écran tant elles sont mauvaises.

iOutdoor f2 - vue 01

Le capteur photo fait donc de la figuration.

Il est clair qu’on n’achètera pas ce type de mobile pour réaliser de belles photos.
Par contre, l’autonomie sera un poste important pour les utilisateurs.

Ce type de téléphone étant peu énergivore (si vous vous en tenez à passer des appels ou à envoyer des SMS), notre iOutdoor F2 aura tenu 5 jours avant de demander à être rechargé.

???

De plus, un dock de recharge est offert avec l’appareil, ce qui vous permettra de ne pas passer votre temps à ouvrir et à refermer le cache de protection du port micro USB.

  • Appareil photo dorsal :  0,3 mégapixels avec flash LED
  • Batterie : Extractible de 1200 mAh (5V/1A).

En conclusion : contrat rempli

???

Après avoir passé 15 minutes dans un saladier rempli d’eau du robinet, notre téléphone certifié IP68 a continué à fonctionner sans problème. J’ai même passé un appel dès sa sortie du bain.
Mais attention, après la plongée il toujours conseillé de sécher l’appareil à l’aide d’un essuie ou d’un torchon.
Il est déconseillé d’utiliser un sèche-cheveux.

Après sa chute sur le carrelage, notre mobile de test est ressorti indemne.
Mais attention, les deux écrans étant simplement protégés par une vitre en plastique, il ne faut pas que l’un deux heurte une pierre saillante dans la nature, sinon c’est mort!

Pour le reste, nous sommes en présence d’un téléphone à clapet au look sympa qui est très agréable à prendre en main.

Nous regretterons un son un peu faible en appel ainsi qu’un appareil photo qui fait de la figuration.

Au final, l’iOutdoor F2 est un téléphone à petit prix qui conviendra aux personnes qui travaillent en extérieur ou encore comme second mobile pour partir en randonnée. Les amateurs de sports intenses demanderont certainement un appareil plus évolué, comme un smartphone endurci.

  • Les plus : Bonne prise en main, look sympa, côté nostalgique, dock de recharge, autonomie.
  • Les moins : Vitres d’écrans en plastique, APN plutôt mauvais, son en appel un peu faible.

Galerie photos :

Autres :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>