Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du HTC One M8 : c’est de la bombe bébé !

Test du HTC One M8 : c’est de la bombe bébé !

HTC One M8-vue (19)En voilà un que j’attendais tout particulièrement. Le dernier HTC de la célèbre série des « One ».
Voici donc le modèle HTC One M8 qui succède au déjà très bon HTC One M7 testé et approuvé par sensei Marco au sein des pages de Top For Phone.

HTC revient en force après 2 années 2012 et 2013 un peu houleuses pour les chiffres du constructeur taïwanais.
Les produits sont pourtant excellents, un design étudié, une finition impeccable et une surcouche Android parmi les plus aboutie du moment.
Ce n’est pas pour rien que le précédent One avait été élu « smartphone de l’année » au MWC 2013.

Alors pourquoi les ventes n’ont-elles pas suivi ?
Il est possible de mettre ça sur le dos d’une concurrence acharnée de plus en plus nombreuse ou encore d’un marketing sans doute pas assez agressif.
Mais peu importe, ça ne lui enlève en rien ses qualités, ce nouveau One fait son entrée et semble avoir conservé les critères qui faisaient sa force, les innovations en plus.

Sur le papier, le M8 est impressionnant et parait être passé sous les bancs de musculation pour faire face à des challengers tels que le S5 de chez Samsung ou le Z2 des écuries Sony.
Cette fin de premier trimestre ouvre une véritable guerre de produits haut de gamme, pour le grand bonheur des consommateurs et de votre serviteur.

Le prix, 680 euros nu lors de son lancement, le One s’aligne donc sur la concurrence « premium », mais à l’arrivée fera-t-il mieux ? En tout cas la première sortie de boîte est très convaincante. HTC parait avoir bien travaillé, gommé les anciens défauts et rajouté des qualités. Attention, véritable phénomène en vue !

Comme à chaque fois, nous aborderons en premier lieu l’aspect esthétique (écran, design, finition).
Le hardware, en gros la puissance du téléphone, et l’aspect software, l’OS et son éventuelle surcouche.
Nous verrons ensuite comment il se comporte à l’utilisation avant d’en arriver à la conclusion, est-ce que Top For Phone vous le conseille ou non.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : pure réussite

  • HTC One M8-vue (4)Face/avant :
    Un magnifique écran de 5, pouces encastré dans un châssis tout en aluminium gris. Nous retrouvons bien entendu les célèbres doubles haut-parleurs qui participent au design et au succès du téléphone. Les classiques capteurs de luminosité, de proximité et APN sont positionnés sur la droite de l’écouteur, relativement discret et bien intégrés au téléphone. La led de notification est habillement dissimulée derrière la grille du haut-parleur et ne se distingue qu’une fois activée. Le logo HTC s’affiche en bas de l’écran au-dessus d’un des haut-parleurs. Le visuel de la marque est agréable mais participe à une impression d’allongement du téléphone due à une bande noire non optimisée. Pas de  touches d’interaction rétro-éclairées fixes, vous les retrouverez en tactile directement sur l’écran. Un parti pris qui a ses avantages, ensuite c’est une question de goût.
  • Dos/arrière :
    Ce dos est tout simplement splendide. Moulé dans un matériau aluminium brossé brut, le rendu est saisissant avec un visuel il est vrai plutôt masculin. Une impression renforcée par ce coté métallurgie d’usine. La finition est sans défaut et ce dos semble pouvoir résister sans problèmes aux agressions quotidiennes. Cet aspect bombé de la coque arrière renvoie un beau jeu de lumière, même s’il participe à un effet d’épaisseur du produit. Le double APN est encastré en haut au milieu du téléphone et intensifie le modernisme de ce dernier. Bonne nouvelle, les lentilles sont un peu en retrait, donc mieux protégées d’éventuelles rayures. Le logo est directement inséré dans l’aluminium, de couleur gris foncé, en rappel des deux bandes de la même couleur positionnées en haut et en bas de la coque.
  •  Côté supérieur :
    Le bouton de mise en marche.
  • Côté inférieur :
    La prise USB et le Jack 3.5 à la norme CTIA.
  • Côté gauche :
    La trappe du port Micro SD.
  • Côté droit :
    Le bouton de volume + et – ainsi que la trappe d’insertion de la SIM.

Ce design est pour moi une vraie réussite.
Les matériaux, les finitions comme les courbes donnent une vraie personnalité à la série des One avec un coté « industriel », puissant et moderne.
L’utilisation de l’aluminium n’est pourtant pas sans contrepartie puisque le téléphone accuse un poids légèrement supérieur face à la concurrence de même catégorie.

Pesé à 161 grammes, il ne fait pas non plus partie des plus fins ou plus petits même si les dimensions sont encore raisonnables 146,36 x 70,6 x 9,35 mm.
La prise en main reste néanmoins excellente grâce à la forme arrondie du dos qui épouse les lignes de la main. La navigation à une main n’est certes pas évidente, mais c’est le cas pour tous les smartphones de 5 pouces.

Esthétiquement, le One a du caractère à revendre et prend la première marche du podium de « beaux gosses ».

  • Flexion :
    Un vrai tronc d’arbre, impossible à bouger !
  • Pression :
    Une très bonne  note pour la résistance à la pression. Un appui conséquent est nécessaire pour impacter la dalle.

2. Image et son : oh que c’est bôooo

HTC One M8-vue (3)Un écran full HD de 5 pouces qui tient toutes ses promesses en termes de luminosité comme en colorimétrie ! Les couleurs sont pétillantes sans être agressives et les noirs sont suffisamment profonds pour une très bonne appréciation générale. Rien à dire sur les angles de vue ou la luminosité qui viennent parfaire le constat.

  • Écran :
    Un écran de 5 pouces en Full HD super LCD3 soit 1080p protégé par un Corning Gorilla Glass de 3ème génération.
  • Dalle tactile :
    Très réactive et agréable au toucher, la dalle réagit au quart de tour. Impossible de faire mieux. Au-delà, on appelle ça de l’anticipation…
  • Haut-parleur, écouteurs :
    Que dire des désormais mythiques double haut-parleurs stéréo avec amplificateur intégrés ? Tout simplement excellents (pour un mobile), le son est clair et propre. C’est très objectivement la meilleure solution possible pour profiter des aspects multimédias du téléphone. La restitution du son vers son utilisateur est logique. Et croyez moi le plaisir qu’on peut en retirer en utilisation gaming ou cinéma est incomparable, l’immersion est totale et la concurrence est loin derrière.
    Les formats 720 comme 1080p sont lus sans soucis. Ce HTC One M8 est le choix à faire pour tous les globe-trotters cinéphiles.
    Pour les écouteurs livrés d’origine, le bon son est également de la partie avec des « graves » assez présents. L’activation de l’option Boomsound (activée par défaut) donne une nette impression d’amélioration du son et son « espace ».

3. Performances : ultra costaud !

  • Screenshot_2014-04-07-21-22-03Antutu (v4.0) :
    36.910 points. Ca se passe de commentaires !
  • Quadrant (v2.1.1) :
    24.609 points. Quand on vous dit que le « One » envoie du poney !
  • Epic Citadel :
    59,3fps.   Lags ? Pfff… connait pas…
  • 3D Mark :
    20.922 points. Vers l’infini et au-delàààààà !

Nous sommes clairement devant des scores de très très « haut de gamme ». Mais ce n’est pas un hasard car HTC à mis sous le capot de son bolide  un moteur de Formule 1 :

Le processeur de ce « M8» est un quadcore de chez Qualcomm, le très récent Snapdragon 801 cadencé à 2,36GHz et couplé à l’excellent GPU Adreno 330, ce qui explique ces scores impressionnants.
Ajoutez à tout ça 2 Go de mémoire vive et vous avez une fusée dans la poche.
La mémoire de stockage interne est de 16 Go, extensible grâce au port micro SD pouvant accueillir une carte mémoire jusqu’à 128Go, pour tomber en panne de mémoire, il faut vraiment le vouloir.

Coté performances à l’utilisation, pas de surprises au vu de la configuration matérielle. Spiderman, Asphalt 8 et The Dark Knight Rises pour les plus gros jeux tournent sans forcer. Inutile donc de vous préciser que les Minion Rush et autres Death Dôme serviront de petit déjeuner au duo CPU/GPU du terminal.
Évidemment la navigation au sein du téléphone est parfaite, c’est un sans faute pour le hardware de ce smartphone qui est un monstre de puissance.

4. Connectivité : ultra équipé

HTC One M8-vue (8)

De la H+ jusqu’à 42 MB/s, du Wi-Fi a/b/g/n/ac, DLNA (pour un transfert du contenu multimédia du téléphone vers un téléviseur ou ordinateur compatible), du Bluetooth 4.0, de l’infrarouge, du NFC, du GPS/A-GPS/GLONASS et de la 4G !

Ce qui en fait un terminal on ne peut plus complet pour cette fin de trimestre 2014.

Attention, le port SIM demande un format de carte « nano » (le plus petit), un choix déroutant, sachant le format micro SIM sera encore certainement le standard pour cette année 2014.

Ce qui m’amène à la présentation d’un accessoire officiel HTC pour ce M8.
La coque Dot view qui non seulement protège efficacement le téléphone mais va fournir à l’utilisateur des informations visuelles directement sur le Flip avant : mail, appels, sms, météo, réveil, batterie… un double tap sur le flip avant suffira à faire apparaître les informations, magique !

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Il s’agit d’une « norme » qui permet de valoriser la quantité d’ondes émises par un téléphone lors de son fonctionnement (notamment en appels). Plus cette valeur est élevée, plus le risque potentiel pour la santé (en cas d’utilisation longue et répétée) est élevé.
    L’Union Européenne impose donc que tous les constructeurs désireux de commercialiser leurs produits dans la zone UE ne dépassent pas le « score » de 2W/kg.
    Le DAS de ce One est de 0,419 W/kg, un bon score de 2014.

Concernant  l’accroche réseau GSM/Web Mobile, Ce HTC s’avère être docile et sensible, tout comme la réception Wi-Fi qui est excellente. Le GPS simple sans l’aide de l’A-GPS ( trop facile sinon) démarre au quart de tour, 15 secondes pour me localiser au milieu d’une cour de copropriété parisienne, que demander de plus ?

5. Système d’exploitation : Ultra complet !

  • Système d’exploitation :
    Le dernier Android 4.4.2 « KitKat ». j’ai même eu droit à une mise à jour du système apportant d’importantes optimisations énoncées sur ces captures d’écran.
    Screenshot_2014-04-07-21-41-39 Screenshot_2014-04-07-21-41-24 Screenshot_2014-04-09-14-37-02
  • Surcouche constructeur :
    Impossible de passer rapidement sur cette surcouche HTC qui a donné une vraie dimension aux téléphones de la marque. Du nom de « Sense », nous en sommes à la version 6 inaugurée sur ce dernier modèle. Une surcouche de plus en plus impressionnante de part les options graphiques, ergonomiques et multimédias qu’elle propose :

Déjà un visuel propre à HTC aussi bien dans les icônes que dans les menus. Quelques changements minimes quant à la gestion des tâches de fond, la personnalisation des bureaux … mais Sense propose beaucoup plus !

Notamment la fonction Blinkfeed. Cette fonction s’incruste dans l’écran du bureau le plus à gauche et propose une sorte de patchwork de flux d’informations choisies préalablement par vous. Ça peut être de l’info, Twitter, votre agenda, etc. Et évidemment, tout est constamment actualisé ! Cela vous permet d’avoir un accès immédiat à un monde d’information par le biais d’un bureau déroulant. Pratique et bien pensé. La version 6 a amélioré encore un peu plus cette fonction.
 Screenshot_2014-04-09-14-35-40 Screenshot_2014-04-09-14-35-48

Vous avez aussi la fonction ZOE, particulièrement amusante. Elle va vous permettre de sélectionner automatiquement les meilleurs moments d’un événement, photo ou vidéo, pour réaliser une petite vidéo de 30 secondes. Pas besoin de logiciel particulier dédié au montage, tout est automatique, c’est le téléphone qui crée instantanément un court métrage avec les médias photos et vidéos dont vous disposez sur le téléphone. Vous pouvez même personnaliser la musique de fond !

HTC vous propose également de pouvoir faire une vidéo avec lecture à vitesse variable, ce qui peut vous permettre de faire de beaux ralentis sur une scène en particulier, simplissime et effet garanti !Screenshot_2014-04-10-12-51-36

Dans les nouveautés, le « motion launch » va vous permettre de réveiller le téléphone sans toucher aux boutons physiques par un système de balayage du doigt directement sur l’écran. En haut, en bas, à droite ou à gauche pour des actions diverses. Sense a même fait un emprunt à LG en intégrant le principe de « double tap » sur l’écran pour réveiller le smartphone.

Vous trouverez même une fonction d’aide aux personnes malvoyantes qui une fois activée fournit des commentaires audio sur les éléments ou options sélectionnées par toucher. la voix manque de fluidité, mais les informations délivrée sont claires et très précises quel que soit l’élément sélectionné. Pour activé un élément décrit, il suffit simplement d’appuyer une deuxième fois sur ce dernier. La fonction peut encore évoluer  mais reste parfaitement fonctionnelle et pratique. Une option à mettre au crédit de HTC qui ne se borne pas à satisfaire que les consommateurs classiques.  Encore une preuve que cette surcouche est faite pour l’accessibilité.

Sense est à mon sens une des surcouches basées sur Android les plus abouties. A la fois conviviale et intuitive, les applications sont complètes et Sense fait la part belle au multimédia sans oublier pour autant les outils pratiques. Cette dernière mouture est ultra complète et les premiers pas peuvent être un peu déroutants tant la surcouche est riche.

6. Usage : pro ou perso

Les deux sont bien entendus possibles. Le hardware est performant, le téléphone facile d’utilisation et l’écran de 5 pouces est plus que confortable pour la saisie de texte comme pour le surf.

  • Appareil photo HTC One M8-vue (5)
    Une belle nouveauté pour ce M8 qui est doté d’un double APN arrière. L’intérêt est de pouvoir intégrer des fonctions supplémentaires sur le travail d’une photo, notamment la possibilité de choisir la profondeur de champ sur un même cliché (sur une photo prise par le One). Vous pourrez désigner avec le doigt sur le cliché, le plan qui sera net de celui qui sera flou. Le résultat est impressionnant. Cette prouesse est rendue possible grâce à ce double APN qui enregistre dans une même photo un maximum de données de réglages.
    Les options sont nombreuses en outils, en effets ou en réglages classiques (ISO, balance de blancs, nombreux modes photos…).
    Screenshot_2014-04-09-11-04-25Screenshot_2014-04-09-11-53-08
    Screenshot_2014-04-09-11-52-39Screenshot_2014-04-09-11-52-47
    Bref, l’appli APN est très complète. Le rendu des photos est bon et l’autofocus rapide. Alors pourquoi le capteur se limite-t-il à une résolution de 4 millions de pixels ? Les photos sont belles mais la définition s’écroule au moindre agrandissement. Un choix dommageable pour HTC face à une concurrence qui affiche des capteurs de résolution de 8MP minimum à 20MP pour le Z2 de Sony.Photo originale :
    Essai photo (5)
    1er plan flou, arrière plan net :
    Essai photo1er plan net, arrière plan flou :
    Essai photo (4)
    Une toute petite déception car nous n’étions pas loin du sans faute.
    L’APN avant quand à lui est de 5 MP avec un très bon rendu (pour les fans de selfies !)
  • Autonomie :Screenshot_2014-04-09-14-36-18
    Le test d’autonomie passe haut la main malgré une capacité de batterie moyenne, 2600 mAh. Le téléphone passe la journée sans soucis en utilisation normale. Pour reprendre la formule de Marco, un test a été réalisé de la manière suivante : toutes les connexions allumées (Wi-Fi, Bluetooth, GPS, 3G…) avec une vidéo YouTube, avec le volume des écouteurs à 50% et luminosité écran à 50% = seulement 6% de la batterie consommée en 30 minutes, un excellent résultat. L’utilisateur a même la possibilité d’activer un mode économie d’énergie extrême qui passé en dessous un certain seuil de la capacité de la batterie (20,10 ou 5%) désactivera toutes les options non indispensables du téléphone pour augmenter son endurance. Réellement efficace !

Conclusion : de l’excellent ultra-haut de gamme

680 euros, c’est une somme ! Mais à y regarder de plus prêt, HTC propose un téléphone qui mériterait l’appellation « d’ultra » ! Ultra beau, ultra puissant, ultra connecté, ultra bien fini … les qualificatifs ne manquent pas pour le définir, ce téléphone est tout simplement complet et accompli. Le constructeur taïwanais a su garder ce qui fait la force d’un smartphone One tout en l’améliorant et sans céder à la surenchère technologique parfois inutile (lecteur d’empreinte digitale et autres Siri…).

J’ai eu un vrai coup de cœur pour le système de double haut-parleurs Boomsound qui transforme l’approche du multimédia, le visuel est important mais le son l’est tout autant pour une meilleure immersion. Sans parler de cette magnifique surcouche Sense qui vient épauler l’utilisateur pour un confort et une expérience Smartphone unique.
Alors c’est un énorme oui pour le HTC One M8 qui ne peut que ravir les consommateurs très exigeants, ne souhaitant avoir que le meilleur de la téléphonie mobile.

Galerie photos :

Autres :

Voir la vidéo de déballage du HTC One M8.

En voilà un que j’attendais tout particulièrement. Le dernier HTC de la célèbre série des « One ». Voici donc le modèle HTC One M8 qui succède au déjà très bon HTC One M7 testé et approuvé par sensei Marco au sein des pages de Top For Phone. HTC revient en force après 2 années 2012 et ...

Vue d'ensemble des tests

Esthétique - 100%
Image & Son - 100%
Performances - 100%
Connectivité - 100%
Système d'exploitation - 90%
Usage - 90%

97%

Wouahhh !

Résumé : Le HTC One M8 est beau, puissant, complet... Rien à redire, le constructeur taïwanais à ici su faire évoluer la précédente génération (M7) et atteindre encore un nouveau niveau d'excellence.

User Rating: 2.88 ( 39 votes)
97

A propos de Etienne pour Top For Phone

Passionné de high-tech, je suis l'un des premiers testeurs à avoir rejoint l'équipe de Top For Phone (et j'en suis fier). Je suis également un fan d'arts martiaux (j'en suis même un fervent pratiquant).

20 commentaires

  1. Etienne, je remarque encore ton intérêt pour certains sujets photos… et je ne parle pas du crâne de ton collègue… :D

  2. Super test. Mais l épaisseur 9.3 cm y a pas une petite coquille
    Bonne continuation

  3. Très bon test écrit, très complet et bien détailler comme d’habitude ! Ceci dit j’ai déjà presque tout excepter un détail qui pourrait être intéressent il semblerait que le HTC M8 soit XP3 d’après Axel de test-mobile.fr donc il résisterait aux éclaboussure d’eau un très bon point ! :))

    A+

  4. Merci pour le test. Assurément un bon smartphone.
    Son plus est certainement ses haut-parleurs par rapport à la concurrence, et sa finition visuelle si on décide de ne pas d’acheter un cover

    Pour la bande noir HTC c’est vraiment dommage qu’ils n’ont pas intégré les touches retour la dessus.
    Quand on voit un HTC One et un HTC One M8 côte à côte, du coup on a l’impression que le M8 est beaucoup plus imposant sans qu’il y est une surface utilile d’écran plus grande. C’est dommage, peut être qu’une impression et en vidéo ou jeux je suppose que les touches retour ‘disparaissent’.

  5. Superbe test écris et la vidéo est très bien faite! Bravo Étienne
    Marco le niveau est très haut maintenant!!! :-)

  6. Très bon test sur ce nouveau smartphone HTC.
    Une petite question : Allez-vous testez le smartphone One Plus One qui est dévoilé le 23 Avril prochain ??
    Merci d’avance =)

  7. La lecture du test détaillé de Sense (très bien écrit tout ça, j’aime bien… ;) ) me fait penser à quelque chose : pour aiguiller les personnes vers les nouveaux Smartphones, il serait intéressant de faire un dossier comparatif sur les surcouches disponibles sur Android, car entre Sense, Touchwizz, ceux-dont-je-ne-me-rappelle-pas-le-nom, CyanogenMod, PAC, ParanoïdAndroid, Miui, et j’en oublie des dizaines, c’est une vraie jungle, sans compter les launchers (Go, Miui, qui n’est pas qu’une rom mais aussi un launcher dispo sur le store, et j’en oublie encore) ça ferait un bon gros dossier, et c’est souvent plus déterminant dans le choix que la puissance brute, puisque dans lehaut de gamme, normalement il n’y aura pas de faiblesse de ce côté…

  8. Je possède ce HTC One M8 depuis 1mois en remplacement de mon LG G2 qui a fait suite au SAMSUNG GALAXY S3, il est tout simplement impressionnant en terme de qualité, de performances et fonctionnalités sans avoir besoin ni de le rooter ni de changer la rom d’origine.

    Etant un gamer sur smartphone car plus pratique pour moi, le LG G2 chauffait sur des titres comme GTA SA à 70 voir plus niveau adreno 330 ce qui occasionnait des lags et ralentissements de toutes sortes car en mode throthling du CPU baissant sa fréquence pour éviter une surchauffe, un test des mêmes titres sur un SAMSUNG GALAXY S5 aboutissait au même résultat au bout de 10mn de jeux donc la puissance de l’OC du snapdragon du S5 et du GPU plus puissant l’adreno 420 ne servent à rien car Samsung n’a pas de réponse sur son smartphone pour gérer la chaleur d’où throthling permanent en gaming.

    L’avantage du HTC One M8 est son chassis en aluminium qui dissipe de manière magistrale la chaleur me donnant un grand maxi de 53°C sur l’adreno 330 au lieu des 70 et plus sur tout les autres smartphones du marché.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>