Accueil » Diverses marques » Test de l’Elephone P8000 : un poids lourd de la téléphonie mobile

Test de l’Elephone P8000 : un poids lourd de la téléphonie mobile

elephone p8000 - vue 03

Elephone est une marque 100% chinoise dont le P7000 (nommé également Pioneer) avait quelque peu déçu certains de ses utilisateurs.

Ce même fabricant a récemment mis sur le marché le P8000, qui m’a gentiment été envoyé par GearBest* afin que je puisse le tester pour vous.
En cette fin du mois de novembre 2015, ce smartphone est notamment disponible sur le site de GearBest* au prix de 130,43 Euros HT (ou 156,11 Euros au départ d’un entrepôt situé en Angleterre).

Dans ce test, nous allons voir ensemble si cet Elephone P8000 fait mieux que le P7000 qui l’a précédé.

Déjà, quand on achète un produit high-tech, on aime à ce qu’il soit présenté dans une belle boîte. C’est le cas pour ce P8000. On voit que la marque a travaillé sur le packaging.
Dans cette boîte, outre le téléphone équipé de sa batterie, on retrouve un câble USB/micro USB, un vrai chargeur EU de 2A, un film protecteur d’écran (en plus de celui déjà collé sur le terminal) et un guide de démarrage rapide en anglais.

Voyons donc si ce phablet chinois est une bonne affaire.

1. Esthétique : une brique dans la main

elephone p8000 - vue 04

Disons le tout de suite, le P8000 possède un beau design, agréable à l’oeil.
Ses contours en métal y sont certainement pour quelque chose.

La prise en main est bonne, mais du fait de sa taille plutôt imposante, le terminal devra être utilisé à deux mains.

Le défaut du P8000, c’est son poids : 209 grammes sur la balance… Autant vous dire que dans la poche d’un pantalon, ça pèse!

elephone p8000 - vue 17

On pourra également lui reprocher une coque arrière en plastique texturé (style fibre de carbone) qui fait très plastoc.
Cela se remarque surtout sur la version blanche ici testée. Heureusement, ce mobile existe également en gris foncé et en gold.
Une fois ce capot arrière enlevé, on a accès aux deux emplacement SIM (au format micro) et au slot micro SD (carte non fournie). Malheureusement, la batterie est inamovible. Elle est recouverte d’un carénage métallique.

elephone p8000 - vue 01

La face avant arbore un écran de 5,5 pouces surmonté d’un écouteur, d’une caméra frontale et des capteurs de luminosité/proximité.
Plus bas, les 3 touches « Retour, Accueil et Menu contextuel ». Seule la touche Home est rétroéclairée. Elle fait également office de LED de notifications.

elephone p8000 - vue 05

Au dos du terminal, on retrouve un capteur photo accompagné de son flash LED, un lecteur d’empreintes digitales, le logo Elephone en caractères chromés et la mention « Keep expecting and be surprised ».
La grille du haut-parleur prend place tout en bas de la face arrière.

elephone p8000 - vue 09

elephone p8000 - vue 07

Sur la tranche supérieure, on retrouve un jack 3.5, tandis que la tranche inférieure accueille une entrée micro et un port micro USB.

elephone p8000 - vue 06

elephone p8000 - vue 08

Si le côté gauche est vierge de toute touche, le côté droit abrite la touche de volume +/-, le bouton d’allumage et une encoche servant à ôter le capot arrière.

Un design sympathique, mais une surcharge pondérale et un capot arrière qui fait très plastoc.

  • Dimensions : 15,4 cm de long x 7,7 cm de large x 9,2 cm d’épaisseur | Poids : 209 grammes

2. Image et son : un très bel écran

elephone p8000 - vue 10

L’un des points forts de ce smartphone réside certainement dans la qualité d’image proposée.

On est donc ici en présence d’un écran  IPS de 5,5 pouces, ce qui finalement est devenu une diagonale tout à fait « standard » en 2015. Celui-ci est doté d’une belle luminosité, de bons contrastes, de belles couleurs et de bons angles de vision.

Mais là où on constate que Elephone en propose plus pour moins cher, c’est sur la résolution Full HD.
En effet, l’écran 1080p de ce mobile permet d’obtenir une image très nette, en raison d’une densité élevée de pixels par pouces.

On regrettera seulement la présence d’un cadre noir autour de l’écran qui tente à faire croire à un écran borderless. C’est en fait un trompe l’oeil!

Pour ce qui est du son, rien de réellement significatif à indiquer pour le jack 3.5 et pour l’écouteur.
Quant au haut-parleur, il fournit un son relativement puissant mais un peu criard et caverneux.

Une très belle image mais un cadre noir qui vient un peu gâcher le plaisir.

  • Ecran : 5,5 pouces (IPS) avec résolution 1920 x 1080 pixels, soit donc une densité de 401ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur dorsal mono. Écouteur classique

3. Performances : très acceptables

elephone p8000 - vue 16

Avec son processeur 8 coeurs, l’Elephone P8000 affiche un score d’environ 34.000 points sur Antutu.

Ce smartphone sera donc capable de faire fonctionner toutes les grosses applications et la plupart des jeux 3D du moment.
Cependant, lorsqu’on s’attaque à de très gros jeux 3D (type Asphalt 8) en mode qualité graphique « élevé »,  on constate de très légers ralentissements.
La faute à ce fichu GPU Mali-T720 qui n’est décidément pas fait pour les gros gamers, mais également au très bel écran 1080p très gourmand en ressources quand il s’agit d’afficher des éléments 3D complexes.

Pour la vidéo en tant que telle (film, YouTube, etc.) on ne rencontre aucun problème.

Le P8000 fournit de la RAM en conséquence, puisque nous avons ici droit à 3Go.
Et pour ce qui est de la mémoire de stockage, le mobile dispose (en théorie) d’un très intéressant 16Go.
Reste qu’au premier démarrage, celle-ci fond et devient 11,3Go. Fort heureusement, un emplacement micro SD permet d’ajouter jusqu’à 128Go de mémoire supplémentaire.

De bonnes performances, de la RAM en suffisance, mais un processeur graphique pas très adapté aux très gros jeux 3D.

  • Antutu Benchmark (v5.7.1) :34.262 points | Epic Citadel (Ultra High Qualty) : 26,8 ips
  • Processeur : octa-core MediaTek MT6753 cadencé à 1,3GHz | Mémoire vive : 3Go  | Processeur graphique : Mali-T720
  • Mémoire de stockage : 16Go de mémoire qui se transforme en 11,3Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : complète avec les bonnes fréquences

Si l’on en croit la marque chinoise, le P8000 a passé la certification CE.
Cependant, elle n’a toujours pas communiqué le DAS de ce smartphone.

Devrait-on en conclure qu’Elephone a des prétentions internationales, et notamment européennes?
En tous cas, la marque a doté son P8000 des « bonnes » fréquences nécessaires pour une 4G totalement exploitable dans l’Hexagone.

On retrouve donc ici une 4G LTE (Cat.4) avec les bandes 3, 7 et 20 (soit donc les fréquences 800, 1800 et 2600 MHz).

Même chose pour la 3G qui est bien dotée des fréquences nécessaires 900 et 2100 MHz.
A cela s’ajoute le fait que ce téléphone est tribande GSM (850/900/1800 mHz).

Ce n’est pas tout, puisqu’on retrouve du WiFi a/b/g/n, du Bluetooth 4.0, du (A)GPS, 2 emplacements SIM, un emplacement micro SD, un jack 3.5, un port micro USB 2.0 (pas OTG), de la radio FM, etc.

Pour ce qui est des accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G/3G/4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, il aura fallu 30 secondes au P8000 pour obtenir un premier fixe (5 satellites).

Pas de NFC ni d’infrarouge, et on regrettera l’absence de l’OTG.

5. Système d’exploitation : un Android stock

elephone p8000 - vue 14

On retrouve sur le P8000 un système d’exploitation archi-connu, qui n’est autre qu’Android.
Il est ici proposé dans sa dernière version à jour (si l’on excepte Marshmallow) : Lollipop 5.1.

Pendant la période de test de ce smartphone j’ai reçu 2 patchs correctifs, signe que la marque est prête à assurer un suivi décent de ses terminaux.
La probabilité d’une mise à jour vers Android 6.0 est quand même très faible.

elephone p8000 - vue 12

Elephone nous livre ici un Android stock dénué de toute surcouche. Tout au plus a-t-on quelques fonds d’écran supplémentaires.

elephone p8000 - vue 13

On retrouve également au dos du téléphone un lecteur d’empreintes digitales (qui fonctionne d’ailleurs très bien).
Par contre, je ne suis pas parvenu à utiliser correctement la fonction « Voice Unlock » (déverrouillage vocal de l’écran). Peut être que cette fonction ne reconnait pas les intonations en français!

Un système d’exploitation agréable à utiliser mais une fonction de déverrouillage vocal foireuse.

  • Système d’exploitation : Android Lollipop 5.1 | Surcouche : aucune

6. Usage : une très bonne autonomie

On passera rapidement sur les usages désormais habituels d’un smartphone digne de ce nom.
Ainsi, rien à redire concernant la lecture de MP3, de vidéos, l’envoi d’emails et de textos, l’émission/réception d’appels, etc.

Pour les gros jeux 3D, hormis le fait que l’écran Full HD en demande un peu trop au GPU lorsque la qualité graphique est élevée, on arrive à obtenir un usage acceptable.

Concrètement, il y a donc 2 usages qui permettent de différencier un smartphone d’un autre : la photo et l’autonomie.

Pour ce qui est de la qualité photo, elle est tout à fait bonne à condition de ne pas utiliser le flash (voir échantillon photo).

elephone p8000 - vue 02

Pour le capteur frontal de 5 mégapixels, il offre lui aussi une bonne qualité et produira donc de beaux selfies.

L’autonomie est clairement LE point fort du P8000. En utilisation « normale », la batterie de 4165 mAh de ce mobile permet d’envisager 2 journées entières avant de devoir être rechargé.
Une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 12% de l’énergie contenue dans la batterie. Et ça, c’est vraiment très bien!

elephone p8000 - vue 15

Deux capteurs photo qui font le travail et une autonomie supérieure à la moyenne.

  • Appareil photo dorsal :  13 mégapixels avec autofocus et flash LED
  • Batterie : Non extractible de 4165 mAh.

En conclusion : un bilan globalement positif

elephone p8000 - vue 11

Il apparaît comme évident que l’Elephone P8000 est un bon smartphone.

Il bénéficie d’un beau design, d’un châssis et de contours en métal, il est doté d’un bel écran Full HD, d’un lecteur d’empreintes digitales fonctionnel et bénéficie d’une bonne autonomie.

On lui reprochera cependant un capot arrière qui fait plastoc, l’absence de l’OTG et de DAS, des commandes vocales perfectibles et un processeur graphique qui a du mal avec les très gros jeux 3D.

Mais que peut-on espérer de mieux pour moins de 160 Euros?

Reste à voir ce que vaudra le P8000 sur la durée? Mais pour cela, on-compte-sur-vous!

  • Les plus : Ecan Full HD, autonomie, contours en métal
  • Les moins : Pas d’OTG, pas de certification DAS, commandes vocales perfectibles.

Galerie photos :

Autres :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

5 commentaires

  1. Salut à tous
    je possède ce téléphone depuis un mois et sincèrement j’en suis très content.
    Seul le poids est excessif car 209 Grammes c’est beaucoup.
    Le lecteur d’empreinte est bien mais si on a le doigt un peu sale il sera alors capricieux !!
    Sinon véritable autonomie de 2 jours sans souci car je suis souvent sur la 4G avec ce téléphone.
    J’ai 2 abo en 4G et dommage qu’il n’y a pas sur ce téléphone la possibilité de faire fonctionner la 4G simultanément.
    Sinon pour conclure je le recommande avec une note de 15/20.
    Pour le DAS, j’ai navigué et sur un site chinois avec lé traduction il est bien pas à s’inquiéter.
    bon achat
    moi j’attends le Worney !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  2. Allan,
    Tu as les menus en français sur ce téléphone, et peut-être y en a-t-il de mal traduits ?

  3. Bonjour à tous moi l ‘ téléphone p8000 sa fait même pas trois mois que je l’ai et j’ai la prise des écouteurs qui es cao je dois bouger les écouteur pour que cela marche et j’ai un ami qui a le même problèmes donc pas très coool

  4. Stéphane Renard

    J’ai un P8000 depuis 10 mois maintenant. Un énorme bug empêchait son l’utilisation dès la sortie de la boîte : le « launcher » et/ou le widget d’horloge faisait clignoter l’écran. Curieux symptôme dont on se demande comment il n’a pas été corrigé avant la production. Il semble, au regard des forums, que cela soit lié à la localisation de l’appareil (France pour moi). Après chargement de CLauncher et retrait du widget incriminé, le problème fut réglé, non sans mal puisque le téléphone était quasiment inutilisable.

    A l’utilisation, on remarque rapidement l’absence de boussole. C’est pénalisant dans bien des situations, comme regarder une carte du ciel (SkyMap) puisque la carte ne tourne pas. Ensuite, le capteur digital de déverrouillage a donné des signes de faiblesse. La reconnaissance devenait de moins en moins bonne. Comme vu sur les forums, le débrancher et le rebrancher règle le problème … pour quelques temps. Cela étant, je trouve personnellement qu’à l’utilisation, un schéma est plus pratique, le capteur digital restant capricieux.

    Dans le même temps, j’ai vu apparaître sur le pourtour de la dalle ce qui ressemble à un décollement. Il croît lentement avec le temps. Rien de gênant à ce jour puisque l’affichage n’est pas altéré, mais l’esthétique en pâtis.

    Idem pour la prise USB qui montre des signes de faux contacts particulièrement irritants, comme le rechargement de la nuit inexistant puisque la prise était mal branchée.

    Dernier problème en date, plus grave, l’écran tactile ne fonctionne plus sur la partie haute de l’écran en format portrait (vertical). Il est donc nécessaire de basculer l’affichage en paysage. Cette altération s’est faite lentement, donc probablement pas à l’issue d’un choc.

    Je vis dans une zone tropicale (Mayotte), donc l’humidité fatigue considérablement l’électronique. En est-ce la cause ?

    Pour ceux qui sont intéressés, rooter l’appareil s’effectue sans difficulté. La subtilité réside dans le chargement et l’installation des drivers appropriés sur votre PC.

    En résumé, au vue du coût de changement de l’écran tactile (même en le faisant moi-même), je vais donc remiser l’appareil et en acheter un autre. Bilan très mitigé donc. D’autres appareils (ma compagne a un Sony) supporte bien mieux l’usage du temps et du climat. Bref, une Ferrari but … « made in China ».

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>