Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Wiko Birdy : un « piaf » 4G à prix plancher

Test du Wiko Birdy : un « piaf » 4G à prix plancher

Wiko nous présente le modèle Birdy qui fait partie de son nouveau catalogue dans les entrées de gamme.
Pour 129 euros, cette désormais célèbre société marseillaise vous propose un terminal 4G.
Une alternative supplémentaire aux Wiko Kite et Wiko Rainbow, offrant également la possibilité d’une connexion internet à débit rapide.

Mais cette avalanche de produits très semblables, a-t’elle vraiment son utilité ? Il faut croire que oui, puisque les goûts des consommateurs sont encore très différents, notamment sur la taille de l’écran. Bien que les diagonales de 5 pouces soient désormais largement démocratisées, elles sont encore loin de faire l’unanimité.

Sur le papier, ce Wiko Birdy nous fait la promesse d’un smartphone équilibré, en performances et en confort.
Les entrées de gamme Wiko se suivent, mais se ressemblent-ils vraiment ?

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : basique

  • FWiko Birdy-vue (1)ace/avant :
    Un écran de 4,5 pouces et les classiques LED de notification et l’APN frontal. Le bas du téléphone accueille les 3 touches d’interaction tactiles, menu, retour et home.
  • Dos/arrière :
    Le dos est composé d’un cache batterie qui intègre également les cotés du téléphone. Il est escamotable pour un accès facile à la batterie et au port SIM et micro SD.
  • Côté supérieur :
    Le jack 3.5.
  • Côté inférieur :
    Le port Micro USB.
  • Côté gauche :
    Rien.
  • Côté droit :
    Les boutons de volume et le bouton power.
  • Flexion :
    Bonne résistance grâce à son épaisseur et sa taille « relativement » réduite.
  • Pression :
    Une pression moyenne suffit à impacter l’écran. La dalle a une petite souplesse mais sans conséquences réellement dommageables.

L’esthétique générale est encore une fois caractéristique de cette nouvelle gamme de Wiko. Un design certainement un peu trop simple mais efficace à l’utilisation. Ce Birdy comme ses petits frères manque de sex appeal. Heureusement Wiko décline cette nouvelle collection de différentes couleurs assez flashy en passant du violet « disco » au jaune « poussin ».

  • Hauteur : 13,2 cm | Largeur : 6,7 cm | Épaisseur: 9,6 cm | Poids : 141 gr

2. Image et son : correct

Wiko Birdy-vue (2)Un écran de 4,5 pouces et de résolution FWVGA, soit 480 x 854 pixels. Pas d’inquiétude, cette petite résolution passe finalement très bien sur un écran IPS de cette taille. Cette taille d’écran reste encore un excellent compromis entre l’encombrement et le confort d’utilisation. La luminosité est bonne et les angles de vue satisfaisants. J’avoue avoir croisé les doigts pour ne pas retrouver le même type d’écran décevant du Goa et du Lenny. Nous ne sommes pas sur l’écran AMOLED du Galaxy Alpha, mais à ce prix, le Birdy s’en sort plutôt bien.
Le smartphone fait tourner les vidéos en 720p sans aucun problème. Il en est de même pour les vidéos Full HD. Excellente nouvelle pour ceux comme moi qui se servent de leur smartphone comme petite station multimédia.

  • Dalle tactile :
    Réagit parfaitement.
  • Haut-parleur, écouteur :
    Une qualité de son très basique pour le haut-parleur situé dans le dos du téléphone. Le son n’est pas assez bon pour apprécier pleinement votre bibliothèque de musique, mais il reste suffisant pour les jeux.
    Bonne surprise, l’écouteur principal renvoie un son assez puissant et clair pour un bon confort en conversation.

3. Performances : un Mediatek qui a fait ses preuves

  • Antutu : 18.524 points.
  • Quadrant : 5.304 points.
  • Epic Citadel : 52 images par seconde (mode « High Performances »).
  • 3D Mark : le test n’a pas fonctionné.

Wiko Birdy-vue (10)Le processeur de ce Birdy est un quadcore Mediatek MT6582 cadencé à 1,3 GHz couplé à un GPU Mali 400 MP simple cœur. Une configuration qu’on retrouve dans le châssis de bon nombre de Wiko et qui fonctionne à merveille sur cette dalle de petite résolution. Le CPU et le GPU sont épaulés par 1 Go de mémoire vive (RAM), bien suffisant pour lui apporter une bonne fluidité.
Le Mali 400 est une puce graphique qui commence sérieusement à dater mais qui permet encore de faire tourner assez facilement une bonne partie des applis du playstore. Par contre il vous faudra faire une croix sur les dernières grosses licences de jeux, trop gourmandes en ressources pour ce Birdy.
Côté mémoire de stockage interne, nous sommes sur un petit 4 Go. Heureusement, la présence du port micro SD permet d’étendre cette mémoire de 32 Go supplémentaires, avec la possibilité de la paramétrer comme mémoire par défaut.

4. Connectivité : généreuse

Wiko Birdy-vue (7)Le Birdy nous propose une connection 4G LTE de Catégorie 4 en plus de la H+ désormais classique. Du Wi-Fi b/g/n, du Bluetooth 4.0, d’un jack 3.5, du GPS/A-GPS ! Petite déception, Wiko a abandonné le double SIM sur ce modèle qui n’a donc qu’un seul slot au format micro.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Il s’agit d’une « norme » qui permet de valoriser la quantité d’ondes émises par un téléphone lors de son fonctionnement (notamment en appels). Plus cette valeur est élevée, plus le risque potentiel pour la santé (en cas d’utilisation longue et répétée) est élevé. L’Union Européenne impose donc que tous les constructeurs désireux de commercialiser leurs produits dans la zone UE ne dépassent pas le « score » de 2 W/kg. Le DAS de ce Birdy est de 0,510 W/kg.

Concernant l’accroche réseau GSM/Web Mobile, rien à déclarer. Le Wi-Fi fonctionne bien. Le GPS simple, sans l’aide de l’A-GPS, a mis moins de 60 secondes pour me localiser au milieu d’une cour de copropriété parisienne. Par contre, en dehors de Paris, la 4G s’est montrée capricieuse. Le Birdy n’est pas a remettre en cause, la couverture 4G de mon opérateur n’est simplement pas encore suffisante.

5. Système d’exploitation : KitKat

Wiko Birdy-vue (15)Un désormais classique Android KitKat 4.4.2 sans surcouche avec toutes les applications nécessaires pour une utilisation basique ou multimédia.

Comme pour la plupart de nos tests, cette version de l’OS (Operating System) est très complète et fonctionnelle.

L’absence de surcouche permet au système d’être moins gourmand en ressources et de laisser ce smartphone fonctionner à son plein potentiel. A titre personnel, je trouve l’Android « brut » bien trop sobre. Mais il est vrai que l’ajout d’une surcouche a tendance à alourdir et ralentir les petites configurations matérielles.
Le choix de Wiko est donc bon.

6. Usage : plus perso que pro

Les 2 sont tout à fait possibles, même si la tendance serait plus à un usage perso.

  • Appareil photo : 5 MP pour l’APN arrière. 2 MP pour l’APN avant. La présence de mise au point automatique et d’un flash LED augmentent considérablement la netteté et la profondeur de champ des clichés.
    Les paramétrages sont basiques. La qualité générale est bonne pour un entrée de gamme. Attention, le moindre mouvement est mal supporté par l’appareil, « flou de bougé » garanti.
    Vous pouvez également filmer en 720p avec un rendu correct en environnement lumineux. A l’inverse, les vidéos d’intérieur seront décevantes.
    Echantillons photos : Marco avec flash | Marco sans flash
  • Autonomie : Une batterie de 2000 mAh largement suffisante pour tenir au moins une journée entière.

Conclusion : un SOC 4G équilibré

Pour les avoir eu en main , je suis le premier à reconnaître que les derniers modèles de la collection entrée de gamme de chez Wiko se ressemblent tous. Maintenant, quand on veut proposer les meilleurs prix, le design est souvent le premier secteur à être sacrifié sur l’autel de l’économie.
Ce Birdy ne fait pas exception. Mais ce manque de « gueule » est très largement compensé par des performances intéressantes pour le prix : 4G, quadcore, écran IPS…
A 129 euros, la concurrence est presque inexistante dans les modèles 4G. Les écrans sont plus petits (4″) et les processeurs moins puissants (dual core poussifs).
Wiko se positionne encore une fois avec ce Birdy comme la marque offrant d’excellents rapports prix/performances.

Galerie photos :

Autre :

Voir la vidéo de déballage du Wiko Birdy.

A propos de Etienne pour Top For Phone

Passionné de high-tech, je suis l'un des premiers testeurs à avoir rejoint l'équipe de Top For Phone (et j'en suis fier). Je suis également un fan d'arts martiaux (j'en suis même un fervent pratiquant).

8 commentaires

  1. dommage qu’il n’y ai pas un appareil intermédiaire entre le goa et le birdy chez wiko

    un goa avec un appareil photo de 5mp auto focus

  2. le wiko jimmy devrais l’être mais il n’est pas autofocus non plus pour le lenny, le birdy est imbattable.

    il y a quand même beaucoup de téléphone redondant chez wiko je vois pas l’intérêt même en présentoir en magasin sur le choix de la qualité de la dalle des téléphones étant donnés la vitesse de remplacement de ceux ci .

    peut être du déstockage de dalle qui n’intéresse pas les riches chinois, on devient la poubelle du monde comme au 18é siècle ^^

  3. Bonjour, je possède ce wiko Birdy 4g depuis maintenant 3 mois, il m’a coûté 130€ et j’en suis très satisfait. Tout fonctionne, y compris le GPS. Seul petit bémol : l’appareil photo qui a tendance à virer au jaune, dans les prises en intérieur. J’ai installé plusieurs jeux, et tous s’exécutent sans problème. C’est vraiment un bon téléphone, avec un excellent rapport qualité-prix, je le recommande !

  4. Bonjour,

    Est-ce qu’il y a FreeWifi_Secure, plus précisément, est ce que le téléphone est compatible eap-sim donc, se connecter à FreeWifi_Secure ?

  5. Bonsoir, je pense que le Birdy fonctionne avec free_secure. Et qu’il est donc possible de le configurer en eap-sim. Cette information n’est pas précisé sur les modèle wiko. Mais ayant actuellement un entré de gamme « wiko sunset », le freewifi_secure fonctionne très bien. (Identification automatique pour la connexion au réseau wifi free) cependant, il faut faire un paramétrage manuel de l’eap-sim, l’application que propose free considaire que le wiko sunset ne peut pas être réglé en eap-sim. Alors que c’est tout à fait possible et ça fonctionne parfaitement. Cordialement, Leila

  6. J’ai un wiko comme celui que vous présentez j’arrive pas à obtenir 4 G dessus conclusion pas fbk ni Google

  7. cela fait 3 mois que mon fils a ce wiko birdy et lui depuis ce matin a bcp de probleme avec le tactile :( je suis un peu fachée car a ce prix la :( pourtant il y fait tres attention ala maison il reste sur un meuble donc pas dans sa poche et il n’est pas tombe aucune idee de ce qu’il s’est passé on va fouiller pour retrouver la facture en esperant que l’on sache ce qu’il se passe et qu’il se repare

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>