Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Motorola Moto Z² Play : un smartphone tout en finesse

Test du Motorola Moto Z² Play : un smartphone tout en finesse

moto z² play - vue 03

Si les 800 Euros réclamés pour le Moto Z² Force vous semblent trop mais que vous êtes conquis par le principe des mods, Lenovo a pensé à vous avec une déclinaison plus économique de son porte-étendard : le Moto Z² Play.

Après avoir testé le Moto Z Play, voici venu le temps de vous parler de son successeur, le Motorola Moto Z² Play.

Avec ce smartphone de milieu de gamme premium vendu en ce mois de novembre 2017 à un peu moins de 390 Euros, Lenovo a souhaité remettre en avant la marque Motorola connue dans le monde entier.

Sans plus tarder, voyons ensemble ce que vaut ce phablet sino-américain.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un appareil tout alu

moto z² play - vue 09

Lorsqu’on sort le Moto Z² Play pour la première fois de sa jolie boîte rouge, la première chose que l’on constate, c’est que le terminal est très fin (5,99 mm) mais qu’il est aussi relativement grand.

Ce dernier constat vient du fait que l’écran de 5,5 pouces n’occupe que 70,1% de la face avant.
Cette dernière est protégée par une vitre 2.5D Corning Gorilla Glass 3.

L’afficheur est surmonté d’un écouteur, des capteurs le luminosité/proximité, d’une LED de notification et d’une caméra frontale accompagnée d’un flash LED dual-tone.
Sous cet écran, on retrouve un bouton Home haptique intégrant le lecteur d’empreintes digitales.
Pas de touches sensitives Android. Celles-ci étant intégrées à l’écran, elles sont donc tactiles.
Notez que ces dernières peuvent être cachées. Seul le bouton Home servira alors à piloter le smartphone.

L’entrée micro primaire prend place à gauche du bouton Home.

moto z² play - vue 04

Retournons le mobile pour découvrir un corps tout en métal.
Les lignes d’antennes sont bien visibles, mais également bien intégrées au design de l’appareil.

Le module photo est très proéminent. Il accueille le capteur et le flash LED dual-tone.
Plus bas, on trouve le logo Motorola en incrustation.

Le bas de la face arrière accueille les 16 contacteurs servant à fixer et à interagir avec les différents Mods proposés par le fabricant.
Enfin, en bas et à droite de ces contacts on note la présence d’une entrée micro secondaire.

moto z² play - vue 07

moto z² play - vue 08

Si le flanc gauche est vierge de toute touche, son homologue de droite sert de terre d’asile aux touches de volume et au bouton d’allumage.
Remarquez que ce dernier est rainuré pour pouvoir être reconnaissable au toucher.

moto z² play - vue 05

moto z² play - vue 06

La tranche supérieure accueille le tiroir SIM/micro SD et un micro réducteur de bruit, tandis que sur le bas du mobile on note la présence de quelques inscriptions relatives aux certifications, d’un port USB-C et d’un port jack 3.5.

Le Moto Z² Play est agréable à prendre en main et paraît relativement léger mais pour ma part, les touches de volume sont placées trop haut.

Enfin, il faut noter que le smartphone dont il est question dans ce test est recouvert d’un revêtement nano-coating et qu’il résiste donc aux projections d’eau.

Deux coloris sont disponibles : Lunar Gray et Fine Gold.

  • Dimensions : 156,2 mm de long x 76,2 mm de large x 5,99 mm d’épaisseur | Poids : 145 grammes

2. Image et son : un écran Amoled

moto z² play - vue 10

Lenovo a choisi de doter ce mobile d’un écran Full HD de 5,5 pouces utilisant la technologie Amoled.

La dalle est excellente, avec une luminosité élevée (462 cd/m²), un contraste infini et un rendu chromatique précis.
Les angles de vue sont également largement ouverts.

Rien à redire donc. On prend plaisir à regarder des vidéos sur un tel écran.

En ce qui concerne le son, il est notamment délivré par un haut-parleur facial partageant son emplacement avec l’écouteur.
Ce son est plutôt clair et relativement puissant. A volume maximum, j’ai d’ailleurs relevé 96 db à la sortie.

Malgré la finesse du téléphone, le fabricant a eu la bonne idée de l’équiper d’un port jack 3.5.
De plus, une paire d’écouteurs intra-auriculaires est fournie dans la boîte.

Le son en communication est très satisfaisant. On comprend bien son correspondant et il vous entend bien.

  • Ecran : 5,5 pouces (Amoled) avec résolution de 1920 x 1080 pixels, soit donc une densité de 401 ppp.
  • Son : jack 3.5 et haut-parleur frontal mono. Écouteur classique

3. Performances : tout à fait correctes

moto z² play - vue 14

Certes, nous ne sommes pas ici en face d’un smartphone haut de gamme ou ultra haut de gamme offrant des performances de ouf.

Toutefois, avec des scores de plus de 67.700 points sur Antutu et 50,6 FPS sur Epic Citadel en mode « Ultra High Quality », le Z² Play est capable de faire tourner toutes les grosses applications et la plupart des gros jeux 3D présents sur le Play Store.

Ces scores intéressants sont notamment obtenus grâce à un bon processeur et à pas moins de 4Go de RAM.

Pour le stockage, sur les 64Go annoncés par le fabricant, il vous en restera environ 52 lors du premier démarrage.
Fort heureusement, une carte micro SD pourra facilement venir augmenter cette mémoire jusqu’à 2To.

  • Antutu Benchmark (v6.2.7) : 67.786 points | Epic Citadel (High Performance) : 59,8 ips
  • Processeur : Octa-core Qualcomm Snapdragon 626 cadencé à 2,2GHz | Mémoire vive : 4Go  | Processeur graphique : Adreno 506
  • Mémoire de stockage : 64Go de mémoire qui se transforme en 52Go lors du premier démarrage.

4. Connectivité : tout est là!

moto z² play - vue 16

Si il y a bien un point sur lequel Motorola n’a pas lésiné pour le Z² Play, c’est sur celui de la connectivité.

Le terminal est bien sûr compatible avec les réseaux 4G LTE (de catégorie 7), mais il dispose également de toutes les bandes nécessaires à une utilisation complète dans l’Hexagone et en Belgique, y compris la B28, la bande des 700 MHz.

A côté de cela, on dispose de toute la panoplie de connexions que sont le WiFi (a/b/g/n), le Bluetooth (4.2), le (A)GPS/Glonass, l’USB-C (OTG), la radio FM, un emplacement SIM (au format nano), un slot micro SD, le NFC, un port jack 3.5, etc.

Côté sensors, on peut notamment compter sur un accéléromètre, sur une boussole, sur un gyroscope, mais également sur un lecteur d’empreintes digitales qui fonctionne à merveille.

Pour ce qui est des accroches réseau, elles sont bonnes, que ce soit en 2G, en 3G, en 4G ou en WiFi.
Pour le GPS, dans une cour de copropriété urbaine, un premier fixe sera obtenu au bout de 8 secondes (11 satellites).

Malheureusement en terme de DAS (Débit d’Absorption Spécifique), le Motorola Moto Z² Play est un très mauvais élève : 1,455 W/Kg.

5. Système d’exploitation : un Android pur et à jour

moto z² play - vue 13

A l’exception de l’application Moto ajoutée par Motorola, nous sommes en présence d’un Android pur à jour puisqu’il s’agit d’Android Nougat 7.1.1.

moto z² play - vue 11

Cette application permet de paramétrer plusieurs raccourcis.
On peut ainsi disposer de l’Always On Display.
D’un geste tranché, on pourra activer la lampe torche ou par la rotation du poignet lancer l’appareil photo.

  • Système d’exploitation : Android Nougat 7.1.1 | Surcouche : aucune

6. Usage : une autonomie très convenable

moto z² play - vue 17

Je ne vous ferai pas l’affront de revenir sur les usages de base d’un smartphone moderne.
Je m’attarderai plutôt sur les deux aspects qui permettent encore aujourd’hui de différencier les mobiles les uns des autres : la qualité photo et l’autonomie.

L’APN principal de 12 mégapixels dual pixel dispose d’un double autofocus laser et d’un flash LED dual-tone.
Il est coiffé d’une lentille avec une ouverture de f/1.7.

moto z² play - vue 01

En pleine lumière, les résultats sont satisfaisants.
Les clichés réalisés possèdent de belles couleurs. Ils ne sont pas avares en détails.

Lorsque la lumière vient à baisser, la qualité des photos baisse tout naturellement mais les résultats sont loin d’être catastrophiques.

Noter qu’il est possible de filmer en 4K à 30 ips et en 1080p jusqu’à 60 ips.

Le capteur frontal de 5 mégapixels est également accompagné d’un flash LED dual-tone.
Il permet de réaliser des autoportraits de bonne qualité (pour un capteur frontal).

moto z² play - vue 02

La batterie de 3000 mAh du Moto Z² Play lui permettra, dans des conditions raisonnables d’utilisation, de tenir sans peine une journée et demie avant de demander à être rechargée.

Et puisqu’on parle de recharge, sachez que le terminal est livré avec un chargeur Turbo Power qui permet de retrouver 50% de batterie en 30 minutes.

moto z² play - vue 18

Enfin, une vidéo YouTube de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 50%, luminosité à 50%) aura consommé 12% de l’énergie contenue dans la batterie.

Ces bons résultats d’autonomie son certainement obtenus notamment grâce à la très bonne optimisation du processeur Qualcomm Snapdragon 626.

  • Appareil photo dorsal :  12 mégapixels
  • Batterie : Fixe de 3000 mAh.

En conclusion : un très bon smartphone modulaire

moto z² play - vue 12

Le Moto Z² Play est un très beau smartphone aux finitions premium mais qui ne conviendra pas aux petites mains.

Son atout majeur, c’est bien sûr son côté modulaire et donc sa (rétro) compatibilité avec les Moto Mods.

A côté de cela, on dispose d’un grand écran Amoled aux contrastes infinis et au noirs très profonds et de performances permettant de faire tourner toutes les grosses applications présentes sur le Play Store.

Le terminal est capable de réaliser de belles photos et est dispose d’une très bonne autonomie.

Pour moi, ce Moto Z² Play justifie les 390 Euros demandés.

  • Les plus : Bel écran Amoled, design premium, bonne autonomie.
  • Les moins : Touches de volume placées trop haut.

Galerie photos :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

3 commentaires

  1. Bonjour,
    Je trouve que le rapport qualité prix est aussi bon.
    Je suis intéressé :)

  2. Bonjour Alex,
    Une question qui me semble importante, les 16 contacteurs sur la face arrière, sont très exposés, en cas de crachin par exemple, ils risquent de prendre l’humidité, et de s’oxyder je pense ? Même répondre à un appel pour dire je te rappellerai quand je serai à l’abri je crois que je n’oserai pas. Vaut-il mieux garder le téléphone dans la poche ? Ou alors protection obligatoire ?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>