Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du Doogee DG580 : effet Kiss Me assuré

Test du Doogee DG580 : effet Kiss Me assuré

DG580 - vue 02

Le fabricant chinois Doogee semble avoir le vent en poupe.
La marque nous propose des mobiles de moins en moins chers… et de plus en plus beaux.
C’est le cas de nouveau Doogee DG580 Kiss Me, un phablet doté d’un grand écran et d’un physique de rêve et que l’on retrouve sur le Net à moins de 80 Euros H.T.
Et oui, pour pouvoir l’obtenir il faudra jouer la carte de l’import.
Le terminal est disponible en noir et en blanc, comme c’est le cas pour la version testée.
Voyons ensemble ce que vaut ce grand smartphone à petit prix.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : un beau physique

Lorsque l’on voit le Doogee DG580 pour la première fois on pourrait le confondre avec un One Plus One (ou éventuellement avec un Oppo Find 7).
En réalité, il y a quelques similitudes entre les deux terminaux mais cela s’arrête au côté physique.

DG580 - vue 02

  • Face/avant :
    Un écran de 5,5 pouces au-dessus duquel on retrouve l’écouteur, les capteurs de luminosité/proximité, une LED de notifications et une caméra frontale.
    En dessous, les 3 touches sensitives (non rétroéclairées) « Menu contextuel, Accueil et Retour ».DG580 - vue 03
  • Dos/arrière :
    Sur le capot arrière blanc satiné on remarque un capteur photo accompagné de son flash à double LED, un marquage « Doogee »chromé en relief et le haut-parleur.
    La coque arrière s’enlève pour donner accès à la batterie, au slot micro SD et aux deux emplacements SIM.DG580 - vue 06
  • Côté supérieur :
    Un port jack 3.5 et un port micro USB.DG580 - vue 07
  • Côté inférieur :

    Une entrée micro.
    DG580 - vue 04
  • Côté gauche :
    La touche de volume +/-.
    DG580 - vue 05
  • Côté droit :
    Le bouton power.

Il faudra prendre l’appareil à deux mains pour l’utiliser au mieux, en raison de ses dimensions généreuses : 158 x 78,5 x 5,5 mm (sur les bords).
Le poids de 195 grammes peut paraître assez important, mais il donne un côté robuste au mobile.
A savoir que le constructeur communique un poids fantaisiste de 140 grammes.

  • Flexion :
    Le DG580 résiste bien au test de la flexion. Il ne plie pas.
  • Pression :
    Il faut appuyer très fort sur la dalle pour arriver à impacter l’écran.

Le Doogee Kiss Me est très beau et très bien fini.

2. Image et son : très convenables

Sans être Full HD ni même HD, l’écran offre une belle qualité d’image. On obtient un résultat parfaitement satisfaisant qui donne envie de regarder des films ou des vidéos.

DG580 - vue 08

  • Écran :
    Un écran OGS IPS de 5,5 pouces doté d’une résolution qHD (540 x 960 pixels), ce qui nous donne une densité de 200ppp (Pixels Par Pouce ou encore PPI : Pixels Per Inch).
    La gestion des couleurs et des contrastes est bonne (les couleurs sont profondes et pas flashy), de même que la luminosité.
  • Dalle tactile :
    La dalle tactile est réactive.
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Le haut-parleur délivre un son assez net mais manque un peu de puissance.
    A noter que le haut-parleur étant situé à l’arrière du mobile, on obtient un son étouffé lorsque l’appareil est posé sur une surface plane.
    Pour ce qui est de l’écouteur et du jack 3.5, rien à redire. Le son est bon.
    A noter que Doogee a eu la bonne idée de fournir des écouteurs intra-auriculaires dans la boîte, ce qui est rare pour un fabricant chinois.

Même si la résolution d’écran peut paraître faible, l’image n’est pas pixellisée et j’irai même jusqu’à dire qu’elle est de bonne qualité.

3. Performances : moyennes

Le G580 offre des performances dignes d’un mobile typé « moyen de gamme », mais au final, il s’en sort très bien.

DG580 - vue 10

  • Antutu (v5) :
    18.891 points.
  • Quadrant :
    8.568 points.
  • Epic Citadel :
    54,0 FPS en mode « Haute Qualité ».

Des performances liées à des composants tels qu’un processeur quad-core Mediatek MT6582 cadencé à 1,3GHz, un processeur graphique Mali 400MP2 et 1Go de mémoire vive.

Pour ce qui est du stockage, ce smartphone embarque une mémoire de 8Go qui se transforme en environ 5,9Go de mémoire disponible pour l’utilisateur lors du premier démarrage.
Une carte mémoire micro SD (non fournie) permettra alors d’ajouter jusqu’à 32Go de mémoire supplémentaire.

Au final, des performances qui permettront au Kiss Me de faire fonctionner la plupart des jeux 3D et des vidéos HD.

4. Connectivité : très satisfaisante

Le DG580 dispose d’une excellente connectivité, du moins pour un mobile chinois.
En effet, le terminal Doogee ne dispose pas de la 4G ni du NFC. A la place de ce dernier nous retrouverons la fonction « Hotknot » dont je reparlerai plus bas.

A cela s’ajoute le fait qu’il manque ici la fréquence 900MHz, ce qui fait que ce téléphone ne pourra être qu’un 3G/H+ (21Mbps) en fréquence 2100MHz.

Sinon, pour le reste nous retrouvons du WiFi b/g/n, du Bluetooth 4.0, du GPS/AGPS/Glonass, du jack 3.5, un port micro USB OTG, un emplacement micro SD, deux emplacements SIM (1 micro + 1 mini), la radio FM et la fonction HotKnot.

20141025_105724

A propos de cette dernière, il s’agit d’une norme imposée par Mediatek et qui permet l’échange de fichiers et de données entre deux smartphones (équipé de cette fonction). Pour ce faire, il suffit de placer face à face les deux écrans… et c’est fait!

Une connectivité relativement complète donc pour ce Kiss Me.

5. Système d’exploitation : un Android à la chinoise

Il s’agit d’un système d’exploitation mondialement connu et très bien maîtrisé par les fabricants chinois.
C’est bien entendu Android, un OS efficace et performant. Il est le moins cher des OS disponibles à ce jour.

DG580 - vue 09

  • Système d’exploitation :
    On a donc ici un Android KitKat 4.4.2.
    Un système disponible avec Google Play, ce qui permettra de le personnaliser encore plus qu’il ne l’est.
  • Surcouche constructeur :
    Une surcouche faisant appel au flat design, avec un graphisme revu (notamment avec des fonds d’écran et des icônes spécifiques).
    La particularité vient du fait qu’il n’y a pas de menu des applications. Celles-ci étant intégrées à un des écrans d’accueil secondaires.
    DG580 - vue 13
    Côté fonctionnalités, cela reste cependant assez léger mais on a quand même certaines fonctions intéressantes telles que HotKnot (citée plus haut), Power Save (économie d’énergie), Privacy Protection (possibilité de verrouiller certaines applications par mot de passe) et Wake Gesture (qui permet d’accéder directement à une fonction en dessinant un schéma ou une lettre sur l’écran lorsque celui-ci est éteint).DG580 - vue 141Doogee_DG580_8

Donc un système efficace, légèrement retravaillé par le constructeur et qui a le mérite de ne pas pénaliser les performances du terminal.

6. Usage : bon en tout

Ce phablet fait bien le boulot et conviendra à tous les besoins.
En effet, que ce soit pour surfer sur le Net, lire ses emails, écouter de la musique, regarder des vidéos ou des films, jouer à des jeux 3D plutôt gourmands, téléphoner ou envoyer des SMS/MMS, le Doogee DG580 fonctionne très bien.

Cependant, le fait qu’il faille encore jouer la carte de l’import pour l’obtenir (plus pour longtemps!) pourra rebuter les professionnels qui n’ont que peu de temps à consacrer à ce genre de choses.

  • Appareil photo :
    Un capteur photo dorsal de 8MP avec flash à double LED (une qui diffuse une lumière chaude, l’autre une lumière froide) et autofocus.
    Il faut ajouter à cela une caméra frontale de 8MP avec ultra-grand angle de 86,4° qui sera bien utile pour réaliser des selfies ou des groufies.
    Les photos du capteur dorsal sont de bonne qualité (pour un smartphone).
    A noter qu’il est possible de prendre une photo (via la fonction capture vocale) en prononçant simplement les mots « picture » ou « cheese ». Et cela marche plutôt bien!
    Échantillon photo : voiture miniature.???????????????????????????????
  • Autonomie :
    Une batterie de 2500 mAh équipe le DG580.
    Quand on sait que les grandes marques (Samsung, LG, etc…) ont désormais l’habitude d’équiper leurs phablettes d’une batterie de 3000 mAh ou plus, on peut dire que le Kiss Me est légèrement sous-doté.Une vidéo d’une durée de 60 minutes (toutes connexions allumées, son à 100 %, luminosité à 50%) aura consommé 36% de l’énergie contenue dans la batterie. Cela semble beaucoup et dépasse largement la moyenne des 20%.DG580 - vue 11Dans les faits, en utilisation normale, le DG580 tiendra une journée complète avant de devoir être rechargé.

Un smartphone complet et efficace qui répondra à toutes vos attentes (ou presque), dont le point faible sera l’autonomie.

Conclusion : comment font-ils?

Comment font-ils ces chinois de chez Doogee? Ce smartphone vaut moins de 80 Euros HT en import? (attention qu’il faut quand même prendre en compte le fait qu’il faudra ajouter les frais de port et les frais de douane)

Pour ce prix, on a un mobile doté d’un écran de grande taille à la très belle qualité d’image, fluide, avec des performances tout à fait satisfaisantes et doté d’une bonne connectivité.

Alors que dire si ce n’est  que oui, je vous recommande ce Kiss Me et le place même dans mes favoris, mais…
il manque la fréquence 900MHz sur la 3G. En France, c’est un peu embêtant, car il y a certaines zones rurales où seules les antennes 2100MHz sont présentes… ce qui signifie que vous basculerez alors en 2G.

Donc, à l’exception de ce dernier point (et accessoirement de l’autonomie), tous les indicateurs sont au vert.
Alors oui, si vous avez envie d’un mobile doté d’un grand écran à un prix ridiculement faible, d’un beau design et possédant des performances décentes, vous pouvez clairement opter pour cet excellent Doogee Kiss Me DG580.

Galerie photos :

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

25 commentaires

  1. Merci pour le test. Clairement un fac-similé du Oppo Find 7. Sinon, que donne la partie GPS ??

    C’est clairement hallucinant pour le prix !!

  2. Perso, j’aurai plutôt dis qu’il s’agit d’une copie de One Plus One…

  3. Bonjour.
    De quels capteur dispose-t-il ? Ces informations manquent partout, elles devraient pourtant être spéficiées.
    Peut-on utiliser une appli boussole (capteur magnétique), un altimètre (capteur barométrique), etc ?

    Le mode USB OTG est-il supporté ?

    Merci de penser à ajouter ce genre d’info systématiquement…

  4. bjr fait t’il clavier alphanumerique (3×4)pour les sms?merci

  5. Bonjour,
    Je vous remercie pour ce test sa ma aider pour faire mon chois
    Je voulais savoir si avec un adaptateur on pourrais le brancher en hdmi avec la télé.
    Merci

  6. all i see is an ugly copy of oneplus one !!!!

  7. Je ne suis vraiment pas déçu de ce téléphone je l’est acheter suite à la casse de mon Samsung galaxie s3 et je n’est pas cette impression d’avoir un téléphone plus médiocre qu’avant l’écran et fluide il vas vraiment bien pour une utilisation qui reste simple !

  8. Merci pr a descri mais il filme sous quel format et les videos sont elles bonnes de qualités ?

  9. Est votre téléphone dispose d’une notification de LED?

  10. Bonjour, j’ai acheté un téléphone étranger Doogee kissme sous android 4.2.2 et je n’arrive pas à paramétrer internet et mms, il n’y a que le wifi qui fonctionne

  11. bonjour

    j’ai un soucis avec mon DOOGEE KISSME , j’ai verrouillé par erreur le mode tactile comme faire pour le remettre en marche , impossible activation de mode vocale

    merci a vous

  12. mon telephone a un probleme tactille il y a des zone qui ne marche dont le 3 qart de mon téléphone merci de repondre
    je en vraimnt besoin mercie de repondre

  13. Salut j’ai un doogee dg580 et j’ai besoin de capture d’écran ! Comment je Peux faire capture svp ????
    Merci d’avance

  14. svp, j ai besoin du logiciel de cet portable, parce que le mien s est déprogrammer

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>