Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test du CAT B15 : fait pour résister, fait pour durer

Test du CAT B15 : fait pour résister, fait pour durer

CAT (Caterpillar), la célèbre marque de matériel de chantier, connue pour ses bulldozer, ses tracteurs, etc. est, depuis quelques années déjà, devenue une marque « mode ».
On se souvient notamment qu’il s’agit aussi d’une marque de chaussures (genre bottes, etc.), et désormais, il s’agit d’une marque de téléphones.

En effet, CAT est aussi une marque de mobiles « endurcis », résistants, exploitée (licence de marque) par un constructeur nommé Bullitt Mobile.
Et le CAT B15 est le top de ce constructeur, un smartphone ultra-résistante, normé IP67 (étanche à l’eau et la poussière, résistant aux chocs/chutes, etc.).

Un mobile qui, en Février 2014, est commercialisé à moins de 350€ sur le web, en mobile nu.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : mastoc et carré, fait pour durer

La chose qui vient à l’esprit lorsqu’on prend en main le CAT B15 pour la toute première fois, c’est « ouah, il est mastoc quand même ».
En effet, ce téléphone non seulement a une épaisseur certaine, mais son design indique clairement qu’on est pas ici dans la catégorie du « fashion-mignon-en-plastique » mais dans celle du « gros-costaud-avec-du-métal ».

Cependant, je le trouve beau… et oui !
Du moins, pour un mobile de cette catégorie (à savoir les mobiles « endurcis »).

  • Face/avant :
    L’écran, au-dessus duquel on retrouve l’écouteur ainsi que le logo « CAT », ainsi qu’une capteur photo frontal et un capteur de luminosité.
    En-dessous, les 3 touches sensitives rétro-éclairées (menu contextuel, accueil, retour).
  • Dos/arrière :
    Un capteur photo (pas de flash LED) trône dans le coin supérieur gauche. Sur le dos on retrouve également un marquage « CAT » (version XXL).
    A noter que l’on peut retirer le cache-batterie, ce qui permet d’accéder à la batterie (extractible) ainsi que l’emplacement pour les cartes sim, et l’emplacement micro SD.
  • Côté supérieur :
    Le connecteur jack 3.5 se trouve protéger derrière une trappe caoutchouté.
    On retrouve également le bouton on/off qui, pour le coup, sera loin d’être invisible (car il est jaune).
  • Côté inférieur :
    Rien…
  • Côté gauche :
    On retrouve le connecteur micro USB indispensable pour recharger le mobile (et le synchroniser) est protégé par une trappe elle aussi en caoutchouc. A noter que le côté est protégé par une plaque aluminium vissée.
  • Côté droit :
    Là aussi, on retrouve une plaque aluminium vissée, et 3 boutons jaunes (contrôle de volume +/-, et raccourci appareil photo).

La prise en main est bonne, en raison de dimensions acceptables (12,5cm de long x 6,9cm de lage x 1,5cm d’épaisseur).
On notera cependant un poids élevé (170 grammes) pour un mobile de cette taille (mais qui s’explique par le type de construction et de matériaux employés).

  • Flexion :
    Hein ? Quoi ? S’il y a bien un téléphone qui est l’antithèse de la « souplesse », c’est le CAT 15.
    D’ailleurs, il devrait s’appeler CAT « Rigide » B15…
  • Pression :
    Non, l’écran n’est pas impacté, la dalle est une Corning Gorilla qui fait très bien son travail.
  • Norme IP67 :
    Le B15 est un smartphone normé IP67. Qu’est-ce que ça veut dire ?
    Et bien que ce téléphone a été testé et résiste notamment une immersion dans l’eau de 30mn, à la poussière, aux chocs, aux chutes d’une hauteur de 1.8m sur sol dur, etc.
    En outre, il résiste à des températures allant de -20° C à +55° C.

Un téléphone qui a un look bien à lui, massif sans pourtant être énorme, solide et prévu pour durer.
Et étonnamment, je dois avouer que je trouve ce téléphone beau, à sa manière, dans sa catégorie.

2. Image et son : raisonnables

Bon, il est clair que le CAT B15 n’est pas le téléphone doté du plus grand écran qui soit, ni de la meilleure résolution… mais pourtant, les résultat est acceptable, et parfaitement adapté.

  • Écran :
    Un écran de 4 pouces, doté d’un résolution WVGA (soit donc 800 x 480 pixels) ce qui lui confère une densité de 233ppp (Pixels Par Pouce ou encore PPI : Pixels Per Inch).
    L’image est d’une qualité satisfaisante (toutes proportions gardées), lumineuse, contrasté et colorée.
  • Dalle tactile :
    Il s’agit d’une dalle tactile capacitive, doté d’une vitre Corning Gorilla, multipoints (seulement 2 points) qui peut être utilisée même si elle est humide (ce qui n’est pas à la portée de n’importe quel mobile).
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Pour ce qui est du haut-parleur, le son est bon, mais cependant faible. Comme étouffé, même si le téléphone n’est pas posé sur une table.
    Pour l’écouteur, rien à redire, le son est parfaitement adapté. On comprend son interlocuteur.
    Enfin, le jack 3.5

Rien à redire donc, ce sont des caractéristiques totalement en adéquation avec de type de mobile, dont le but principal n’est pas d’offrir la meilleure image qui soit, mais d’être le mobile le plus solide possible.

3. Performances : très modestes

Là aussi, il est clair que ce B15 n’est pas des plus à l’aise.
Certes, aucun problème pour faire fonctionner des applications plus ou moins gourmandes (exemple : Google Navigation) mais côté jeux… heum, mieux vaut ne (jamais) lui en demander trop.

  • Antutu (v4.0.3.x) :
    (-) 8.300 points. Heum, bon, c’est le score d’un entrée de gamme.
  • Quadrant :
    (+) 2.900 points. Pas de mystère… c’est de l’entrée de gamme au niveau composants.
  • Epic Citadel :
    (-) 38 fps (Frames Per Second). Pas mal finalement. L’image devrait être plutôt fluide.
  • 3DMark (Ice Storm)
    (-) 400 points. Ouch ! Le jeux 3D seront clairement à la peine sur ce mobile… voire même ne pourront pas être lancés.

Des performances raisonnables liées à un triptyques de composants également très raisonnables : un processeur (CPU) double-coeur 1GHz, 512Mo de mémoire vive (RAM) et un processeur graphique (GPU) PowerVR SGX531.

Pour ce qui est de la mémoire de stockage interne (ROM), les 4Go de base se transforment en 2.5Go disponibles pour l’utilisateur lors du premier allumage.
Mais fort heureusement, un emplacement micro SD permettra alors d’ajouter jusqu’à 32Go de mémoire supplémentaire.

4. Connectivité : complète

Encore un point où le CAT B15 se sent à l’aise.
Alors, certes, pas de 4G ni de NFC, mais tout de même, on a tout ce qu’il faut et qu’on est en droit d’attendre d’un smartphone.

On a donc ici un mobile quadribandes GSM, doté d’une connexion internet mobile 3G (HSPA).
A cela s’ajoute les incontournables (indispensables) WiFi (b/g/n), Bluetooth (3.0, hotspot), aGPS, micro USB (2.0), micro SD (32Go max),  etc.

  • Gestion de la Double-sim :
    L’une des forces de ce mobile, c’est d’être un double-sim.
    Il s’agit donc d’un téléphone qui possède 2 emplacements pour cartes sim (format « normal », autrement appelé « mini » par les opérateurs) qui permettra de gérer 2 lignes mobiles (attention : il s’agit d’un dualsim-standby).
    L’option de gestion des 2 sims est des plus simples à utiliser, d’autant qu’il s’agit d’une fonction de base accordée par Android (inutile de rappeler le talent de développement des équipes Google).
  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Il s’agit d’une « norme » qui permet de valoriser la quantité d’ondes émises par un téléphone lors de son fonctionnement (notamment en appels). Plus cette valeur est élevée, plus le risque potentiel pour la santé (en cas d’utilisation longue et répétée) est élevé.
    L’Union Européenne impose donc que tous les constructeurs désireux de commercialiser leurs produits dans la zone UE ne dépassent pas le « score » de 2W/kg.
    Le DAS du 0,9W/kg, c’est le DAS du CAT B15. Clairement dans la norme légale, clairement dans les valeurs hautes des mobiles 2014… mais malgré tout, tout à fait acceptable, et clairement en-dessous de ma propre limite psychologique de 1W/kg.

Rien à redire donc, sur la connectivité du CAT B15, qui est clairement l’un de ses points forts.
En effet, les normes présentes correspondent aux attentes du marché, et les accroches sont bonnes (GMS, WebMobile et GPS).

5. Système d’exploitation : Android avec un peu de chat dedans…

Bon, ok, le jeu de mot est très mauvais (CAT = chat en anglais), reste que l’on a ici un Android qui, à peu de choses près, est proposé dans une version « stock » : à comprendre brut de décoffrage.

On retrouve malgré tout quelques applications spécifiques, de la marque CAT.

  • Système d’exploitation :
    On est en présence d’un Android 4.1.2, largement connu et maîtrisé par le public, et à fortiori, les constructeurs de mobiles.
  • Surcouche constructeur :
    Non, il n’y en a pas… tout au plus quelques applications supplémentaires, telles que :
    - CAT Rental  : bon, pour louer du matériel CAT…
    - CAT.com : le site officiel de CAT…
    - CATPhones : le site officiel de la marque mobiles…
    - PartStore : pour acheter des pièces détachées CAT…

Globalement, un bon résultat tant il est proche (voir identique au final) à celui d’un Android 4.1 « stock » que l’on aurait pu trouver sur un Nexus.

6. Usage : résolument pro et uniquement pro

Si le B15 est un smartphone, il apparaît clairement qu’il se destine principalement (uniquement ?) au marché des particuliers.
En effet, il répond à des exigences de solidité que peu (aucun ?) particulier n’aura.

  • Appareil photo :
    Bon, il s’agit d’un petit 5MP, sans flash LED, auquel on ne pourra pas demander de faire des miracles, mais qui présente l’avantage d’être doté d’un autofocus.
    Les clichés sont  de qualité « passable »… et pourront servir pour illustrer un suivi de chantier par exemple.
  • Autonomie :
    Une batterie de 2.000 mAh équipe ce mobile. Une belle batterie pour un mobile doté de telles spécification (petit écran avec résolution modeste, performances raisonnables).
    La lecture d’une vidéo (sur YouTube) de 12mn, avec luminosité à 50%, son à 100%, toutes les connectivités allumées,  aura consommée 4% de batterie. Ce qui forcément laisse dire qu’une vidéo de 60mn consomme 20%… ce qui est au final dans la bonne moyenne.
    Un téléphone qui passera probablement la journée avant d’être rechargé.

Inutile donc de le rappeler, le B15 est un mobile de pros, et uniquement de pros.

Conclusion : un mobile à part, à l’aise dans sa catégorie

Il est clair que le CAT B15 est un mobile à part.
Un mobile fait pour résister, pour endurer… et non pas un mobile fait pour être le plus puissant, doté du meilleur écran.

Si sur le plan des performances pures et dures, il est clair que le B15 est à la traîne par rapport à d’autres mobiles commercialisées au même prix, sur les autres points (hormis la résolution de l’écran) il est tout à fait à l’aise.

On peut même dire qu’outre le fait d’être résistant (IP67, je le rappelle), il est beau (du moins, pour un mobile « costaud »).

A cela s’ajoute une très bonne connectivité.

Au final, ce CAT B15 fait office d’OVNI sur le marché de la téléphonie mobile, et se sent tout à fait à l’aise dans la catégorie des mobiles endurcis.

Un smartphone clairement destiné au marché des professionnels.
Totalement adapté, par exemple, au chef de chantier, à l’architecte et plus largement à tout responsable de travaux.

Alors oui, il a son prix (élevé) qui est tout à fait justifié pour un mobile qui résistera… y compris aux chutes.

Galerie photos :

Autres liens :

Voir la vidéo de déballage du CAT B15.
Voir la vidéo de présentation du CAT B15 Belt Clip.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

26 commentaires

  1. Merci pour ce test.
    Il aurait été intéressant d’avoir l’avis d’un professionnel du bâtiment si possible: un test grandeur nature.
    Ayant eu des missions sur des chantiers BTP, je peux vous confirmer que la durée de vie d’un smartphone est beaucoup plus courte que dans le tertiaire par exemple…

  2. je possède cet appareil depuis plusieurs mois.
    il est déjà tombé plusieurs fois de mon vélo sans dommage, a supporté de faire de la voile (catamaran) et paddle sans mourir dans l eau…
    bref, je ne l ai pas épargné et il résiste bien.
    dans la voiture avec pare brise athermique, gps et Waze sans problème
    Et en plus, il sert de téléphone…
    Bref, je ne regrette pas cet achat et j économise de l argent car changer de smartphone tous les 2 mois, ça commence à coûter cher… et je ne travaille pas sur un chantier.
    Acheter 200 euros neuf Amazon en Allemagne…

  3. Bonjour Marco.

    Très bon test écrit.

    Pour Kepler, je suis un peu d’accord avec toi.
    Ceci dit, j’ai vu de mes propres yeux quelqu’un lâcher le CAT B15 de son oreille sur le sol et l’appareil s’est retrouvé intact.

    ALEX

  4. Toujours un super test de la part de Marco

  5. Bonjour Marco.

    Comme je l’ai déjà écrit, excellent test.
    Malgré tout, deux coquilles se sont glissées dans l’article écrit :
    * dans l’entête de présentation « un smartphone ultra-résistante (ultra-résistant)
    * au point 6 : usage résolument pro, mais tu écris « il apparaît clairement qu’il se destine principalement au marché des particuliers » (ce ne serait pas plutôt au marché des professionnels?)

    A bientôt.

    Alex

  6. Une dernière coquille : « qu’une capteur photo frontal » après tout, ce capteur capte UNE photo alors pourquoi pas… ;)

    sinon, si je ne compte pas planter des clous avec, le ATIV S est-il suffisant ? ;)

  7. Encore quelques petites précisions au sujet du CAT B15 :
    Sa caméra frontale est de 2MP et son écran est un 256K.

    A+

    Alex

  8. Tu as de très belles mains Marco, des doigts jolis, fins, longs. Continue à me faire vibrer avec tes videos .

  9. Présentation vidéo nickel, étant une brute du mobile un téléphone de ce genre m’intéresse. en furetant sur le net je suis tomber sur le modèle crosscall Odyssey, peut être serait-il intéressant d’en faire un test comparatif avec celui la…

    en tous cas bravo et bonne continuation.

  10. bonjours a tous,

    mon beau-frère a le même depuis quelques temps (je sais pas combien, désolé), et pour la résistance heu…
    première et unique chute jusque la, il tombe de ses mains (je sais pas comment, je n’étais pas avec lui, mais par expérience, ça peut arriver) et premier bémol, le bouton on/off qui casse :-|
    évidemment, le téléphone ne s’allume plus, donc direction la garantit…
    second bémol, la garantie ne prend pas en charge, vu que la panne est du a un choc…
    préjudice, 80€ de réparation et un gros coup de gueule…les boules :-/
    donc pour un smartphone incassable, ils repasseront…

    pour le reste, il en est très content.

    • j’étais tellement absorbé par mon commentaire que j’ai oublié de laisser un petit com sympathique pour le site et les présentations en général.

      un grand bravo a Marco, pour son travail et ses présentation vraiment sérieuses.
      on voit bien que tu sais de quoi tu parles dans les sujets, bonnes explications, etc, que du bon quoi ;-)

      en ce moment je cherche un smartphone, et ce site m’aide beaucoup, merci.

      a +

  11. Bonjour,

    Excellente présentation, très professionnelle (même si couper les petites coquilles serait parfait mais c’est amusant aussi), c’est rare de voir une telle qualité de présentation.. j’en visionne beaucoup en ce moment, car je cherche à remplacer mon MTT Smart Multimédia (MTT est un concurrent de CAT mobile)
    Le ton de voix est très bien, clair, compréhensible, articulé, continu.

    Il manque des tests de résistance puisque ce mobile est vendu pour cela, et que c’est même ce qui intéresse réellement les acquéreurs de ces mobiles (comme moi). Savoir s’il peut faire tourner un jeu 3D bof…qu’il en fasse tourner ou pas c’est bien le cadet de mes soucis! ils ne pourrait pas faire tourner tétris que ca m’irait quand même, par contre, savoir s’il est réellement solide et jusqu’à quel point, voilà le problème.

    Car des téléphones durcis, il y en a pas mal (crosscall, Mobile Tout Terrain, CAT…) tous sont IP67 voire 68, tous résistent à 1.8m de chute, ou 2m voire sont normés 810G…) mais en réalité, ils résistent souvent plus que la norme et heureusement, 2m c’est peu! mais alors, combien? quel résistance à l’écrasement? quelle résistance à la rayure?

    Quitte à le pousser jusqu’a sa destruction, le tester sur ces points (ca coutera un tél…) vaudrait le coup pour tous les utilisateurs potentiels.. reste à financer cette perte d’un mobile…

    merci en tout cas quand même! et félicitations.

  12. C est le genre de mobile qui peut servir de truelle si t as oublier la tienne Xp

  13. ou je vais pour changer ma vitre

  14. J’ai acheté ce Smartphone il y a plus d’un an. Je travail comme technicien en archéologie. J’avais besoin d’un téléphone mobile qui supporte bien la poussière. Le B15 remplit parfaitement cette fonction. Il fonctionne sous la pluie sans problème et l’écran tactile reste opérationnel lui aussi.

    La vitre est indestructible. Ce téléphone à passer une journée complète dans ma poche avec quelques vis et mes clés; la vitre ne présente qu’une toute petite éraflure. Il est tombé à plusieurs reprises. Aucun téléphone  »traditionnel » n’aurait survécu à ces traitements. (Bien évidemment, après plusieurs chutes le boitier commence à couiner un peu et je n’irais pas parier sur son étanchéité maintenant. Je l’ai bien malmené et il s’agit néanmoins d’une usure normale selon moi.)

    Selon moi, les points faibles sont au niveau de l’appareil photo qui, sur le modèle de base du B15, est de vraiment de très très mauvaise qualité et ne dispose pas de flash. (Je crois que ces problèmes ont été en partie réglé sur le modèle B15Q) ? Si vous voulez un appareil photo acheter en un; ceci est un téléphone.

    La mémoire interne n’est pas terrible mais avec la possibilité d’ajouté une micro de 32 gig le problème est réglé.

    Pour un téléphone qui se dit de  »chantier » vous n’avez pas le choix de mettre les écouteurs sinon vous n’entendez rien… Le volume devrait pouvoir être beaucoup plus élevé afin de bien entendre. En revanche, je crois que le micro est équipé d’un réducteur de bruit ambiant puisque mes interlocuteurs, eux, m’entendaient bien.

    Le dernier point faible est sans doute au niveau du connecteur pour le chargeur microSd. Ce dernier est profondément encastré sur le côté du téléphone et il est protégé par une gaine de caoutchouc ( ce qui est un avantage en soit) mais cela a comme effet de le rendre incompatible avec certain fils micro dont l’embout de protection est trop gros et qui ne peuvent donc pas être utilisé. En gros, si vous avez à remplacer le fil de base assurez-vous qu’il fonctionne bien avant d’en acheter un autre; ce ne sont pas tous les modèles de fils microsd qui peuvent être utilisés.

    Malgré tout, ce téléphone est franchement génial. Robuste, durable, la vitre est super solide et vous n’avez jamais à vous soucier de la météo. Vous-pouvez même écouter de la musique sous la douche avez ce téléphone.

  15. bonjour

    allez vous faire un descriptif du CAT S30 ?

    merci

  16. CAT S30:Je déconseille vivement: Acheté online le 17 nov 2015 via carrefour, livré le 19 par une société qui n’a rien à voir avec carrefour(expansys), mis en perce le 12 dec à mon retour de voyage, HS le jour même après une chute de 90 cm sur un parquet (rien de visible sur le gsm ni sur la coque, pas une griffe !) ! Pas d’échange, ni carrefour ni expansys ne s’occupent de quoi que ce soit et le SAV de caterpilar (très peu représenté) est quasi inexistant et ne donne aucun délai pour la réparation. Je suis fatigué de tel tous les 2 jours, d’être sans téléphone et sans réponse depuis 15 jours. A fuir…….P.S. Autonomie complètement fantaisiste qui ne dépasse absolument pas celle des autres GSM !

  17. Bonjour je suis entrepreneurs et je possède un cat b15q depuis 8 mois
    téléphone très solide
    mais depuis quelques jours le haut parleur et hs ,impossible de trouver la piece.

  18. Bonjour, j’ai acheté un CAT S30, que j’ai reçu depuis deux jours.
    J’ai voulu écouter la radio, sans mettre le son au maximum (un détail qui a son importance). Le haut parleur s’est mis à cracher au bout de 10 min d’utilisation. Maintenant, mon CAT S30 ne sonne plus, il crache !!! C’est désagréable, même quand je reçois un SMS.
    Il va déjà repartir en SAV.
    A quand, un téléphone à prix abordable qui tient ses promesses.
    La robustesse de mon vieux premier NOKIA me manque.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>