Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test de l’Alcatel One Touch S’Pop : pas cher et raisonnable

Test de l’Alcatel One Touch S’Pop : pas cher et raisonnable

Alcatel a revu son catalogue de smartphones en 2013, créant ainsi plusieurs gammes distinctes dont la gamme Scribe, la gamme Idol et la gamme Pop.
Et dans cette dernière, il existe actuellement 4 modèles (S’Pop, T’Pop, M’Pop, X’Pop), plus ou moins puissants, plus ou moins performants et surtout, plus ou moins chers.

Le S’Pop est l’un des plus accessibles, car proposé à moins de 100€ en juillet 2013.
Un mobile doté d’un écran de 3.5 pouces, d’un processeur 1GHz simple-cœur et du système d’exploitation Android.

Alors, peut-on dire que l’Alcatel One Touch S’Pop est une bonne affaire ? La réponse dans ce test.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique : sobre

Ce que l’on peut dire de la gamme Pop dans son ensemble, c’est que son design ne pêche pas par son excentricité.
Les 4 mobiles ont une esthétique commune basée sur la sobriété. Et ce S’Pop est donc par définition un mobile au design  »passe-partout ».

  • Face/avant :
    On retrouve un écran de 3.5 pouces surmonté d’un écouteur, d’une caméra frontale et du logo Alcatel.
    En dessous, on retrouve 3 touches sensitives non-rétroéclairées : Retour, Accueil/Google Now et Menu contextuel/Multitâches.
    Dans le coin inférieur gauche on retrouve l’entrée micro primaire.
    Dans le coin supérieur gauche (très discrètement placée) une LED de notification (une couleur : blanc).
  • Dos/arrière :
    Un capteur photo de 3.2MP figure en bonne place (pas de flash LED) accompagné d’un haut-parleur, sans oublier une entrée
    Sur le cache-batterie on retrouve le marquage « One Touch ». Un cache-batterie qui, une fois retiré, permet d’accéder à une batterie extractible de 1.400mAh. Sous cette dernière, l’emplacement de la carte micro SD et de la carte sim (format « classique »).
  • Côté supérieur :
    On retrouve le bouton on/off ainsi qu’un jack 3.5 (format CTIA).
  • Côté inférieur :
    Le connecteur micro USB permettra la charge mais aussi la synchronisation.
  • Côté gauche :
    On y retrouve le bouton de contrôle de volume +/-
  • Côté droit :
    On y retrouve le bouton de raccourci vers l’appareil photo.

Un design sobre qui présente au moins l’avantage d’avoir une très bonne prise en main.

  • Torsion :
    Le S’Pop, en raison d’un design très compact, présente une très bonne résistance à la torsion. Et ce malgré un châssis et une carrosserie en plastique.
  • Pression :
    La dalle tactile manque tout de même de rigidité, et une (très) forte pression sur la dalle peut permettre d’impacter l’écran situé derrière.

Un mobile compact (115 x 61.2 x 12.2 mm) doté d’une très bonne prise en main.
A noter que le carrosserie (du moins dans la version noire) est en plastique doux au toucher, qui présente également l’avantage d’éviter au téléphone de glisser.
Enfin, le poids raisonnable (122 grammes) vous évitera le sentiment désagréable du « j’ai une brique dans ma poche ».

2. Image et son : passables

Il est clair que sur un mobile à moins de 100€, clairement identifié en tant qu’entrée de gamme, vous ne pouvez décemment pas espérer avoir une résolution élevée, et encore moins HD !
Il s’agit donc d’un écran très raisonnable, qui fourni une qualité d’image passable et tout à fait adaptée à cette catégorie de téléphones.

  • Ecran :
    L’écran de 3.5 pouces (8,90cm de diagonale) est doté d’une résolution HVGA (480 x 320 pixels).
    Ce qui donne une densité de 165ppp (Pixels Par Pouces, ou encore PPI : Pixels Per Inch).
    L’image est d’une qualité convenable au regard de ce que peut offrir ce type d’écran TFT 256K couleurs.
  • Dalle tactile :
    Il s’agit d’une dalle tactile capacitive. Aucun reproche à faire à cette dernière, qui s’est montrée réactive pendant le test.
    On notera cependant le manque de rigidité de la vitre, bien que cela ne pénalise nullement l’utilisateur lors d’une manipulation normale (saisie de SMS par exemple, même en ayant une frappe un peu forte).
  • Haut-parleur, écouteur, jack 3.5 :
    Le haut-parleur diffuse un son convenable, bien que manquant de basses et plutôt porté sur les aigus. Clairement, difficile d’écouter confortablement un titre musical de cette manière.
    L’écouteur offre une qualité de son tout à fait convenable à son tour. On comprend donc parfaitement son interlocuteur lors d’une conversation téléphonique.
    Enfin, le jack 3.5 (format CTIA) offre un son fidèle (tant que faire se peut) au titre mp3 écouté… rien à redire.

Certes, l’Alcatel One Touch S’Pop est loin d’être l’arme ultime des fans de vidéos HD et autres musiques puissantes, mais il est tout à fait possible d’écouter sa playlist avec un son satisfaisant. Quant à l’image, bien qu’elle ne soit pas des plus nettes (faible ratio de PPP en raison de sa résolution HVGA), sera largement suffisante pour regarder quelques vidéos YouTube.

3. Performances : modestes

Clairement, le S’Pop n’est pas un foudre de guerre… et on est loin des performances de mobiles ultra-haut de gamme… tout aussi loin que l’on est de leurs prix (600€ et plus).

  • Antutu :
    (+)6.300 points, le score d’un début de moyen de gamme. Une bonne surprise d’ailleurs.
  • Quadrant :
    (+)2.400 points, le score, là aussi, d’un début de moyen de gamme.
  • Epic Citadel :
    (+)41 fps. Cela assure une image fluide, sans phénomène de saccade.

Des performances modestes liées à un triptyque de composants classiques tels que : processeur (CPU) 1GHz simple-cœur Cortex A9 , processeur graphique (GPU) PowerVR SGX531 et mémoire vive (RAM) de 512Mo.

A cela s’ajoute une mémoire de stockage interne faible de 2Go (ROM) qui se transforme en 1Go réellement disponible pour l’utilisateur.
Fort heureusement, un emplacement micro SD permettra d’ajouter une carte mémoire (jusqu’à +32Go). Un bon point d’autant plus que (fait suffisamment exceptionnel pour qu’on le souligne) ce mobile permet d’installer les applications sur cette même micro SD !

4. Connectivité : satisfaisante

L’Alcatel One Touch S’Pop a beau être un entrée de gamme, sur le point de la connectivité, il reste bien doté.
On a donc ici un mobile quadribandes quadribandes doté d’une connexion web mobile 3G (HSDPA).

A cela s’ajoutent le WiFi, le Bluetooth, le aGPS, le jack 3.5 (CTIA), le micro USB, le micro SD, la carte sim (format classique), la radio FM, etc.

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Le DAS mesure la capacité d’émission d’ondes d’un mobile lors de l’utilisation (appels) de ce dernier. Plus le niveau est élevé, plus le risque potentiel pour la santé l’est… La réglementation européenne impose de ne pas dépasser 2,00 w/kg.
    Le DAS du S’Pop est de 0,99 w/kg, soit donc juste en dessous des 1 w/kg que j’estime (très subjectivement) être le maximum acceptable pour un mobile commercialisé neuf en 2013.

Une connectivité tout à fait satisfaisante pour un mobile commercialisé à moins de 100€.
D’autant plus que ce mobile est doté d’une bonne accroche réseau GSM et WiFi.

5. Système d’exploitation : Android à la sauce Alcatel

Rien d’étonnant à ce que le constructeur sino-français décide, une nouvelle fois, de placer un système d’exploitation Android dans l’un de ces smartphones.
Le S’Pop, comme tous les mobiles « One Touch » et plus particulièrement, comme tous les autres « Pop », est doté de l’OS conçu par Google, lequel est ici proposé dans sa version 4.1.1

  • Système d’exploitation :
    Le système « made by Google » est ici proposé dans sa version 4.1.1 « Jelly Bean ». Une version complète, à jour, doté des dernières évolutions (à date) du système.
    Un OS intuitif, performant, personnalisable qui est devenu le système le plus fréquemment répandu sur les mobiles vendus en 2013 (65% de part de marché en France notamment).
  • Surcouche constructeur :
    Alcatel aime Android… et Alcatel sait faire des surcouches graphiques et fonctionnels Android…
    Conclusion, pour ne pas déroger à la règle, le S’Pop est doté d’une surcouche graphique, fonctionnel et applicative créée par le constructeur.
    On y retrouve donc un peu de design (fond d’écran, icônes), de fonctionnel (gestuelles, etc.) et d’applicatif (liste de tâches à faire, antivirus, logiciel de sauvegarde, économiseur d’énergie, notes, etc.)

Un téléphone qui est donc doté d’un bon système légèrement mais efficacement et agréablement customisé par Alcatel.

6. Usage : destiné aux particuliers

Il est clair que ce mobile n’est absolument pas destiné au marché des professionnels.
On est donc bien en face d’un mobile dont la cible principale est celle des particuliers désireux d’avoir un mobile accessible (moins de 100€ donc) et pourtant complet (pour ce niveau de prix).

  • Appareil photo :
    Il s’agit d’un capteur de 3.2MP sans flash LED.
    Clairement, le résultat est loin d’être intéressant et la fonction photo de ce mobile ne servira qu’en de rares occasions, pour du « dépannage ».
    Echantillon photo : voiture miniature à la lumière du jour.
  • Autonomie :
    Doté d’une batterie de 1.400mAh (Alcatel TLi014A1) le S’Pop (au regard de sa relativement faible consommation énergétique) peut parfaitement tenir 2 jours avant la recharge.

Concrètement, un particulier aux exigences raisonnables pourra parfaitement se satisfaire de ce mobile et l’utiliser au quotidien.

Conclusion : un choix raisonnable et peu onéreux

L’Alcatel One Touch S’Pop (autrement connu sous la référence 4030X) est clairement un choix de raison et non de cœur.
Il est impossible de s’engouer pour un tel téléphone portable. Cependant, il propose ce que l’on est en droit d’attendre pour un mobile entrée de gamme.

On a donc une connectivité satisfaisante, un écran permettant une lecture adéquate de ses SMS, des performances modestes mais qui permettent de jouer à des jeux 2D, etc.

Un mobile qui peut donc figurer parmi d’autres dans votre liste de choix lors de votre sélection de téléphones entrée de gamme.
(et en cas d’hésitation, passez donc faire un tour sur le forum de Top For Phone, et posez votre question dans la section « quel téléphone choisir« )

Galerie photo :

Autres :

Voir la vidéo de déballage de l’Alcatel One Touch S’Pop.

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

3 commentaires

  1. MISE A JOUR :
    La vidéo est en ligne, et est disponible également sur cet article.

    LIEN VERS LA VIDEO DE TEST :
    http://www.youtube.com/watch?v=Rz3–Q5GK_4

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>