Flash news
Accueil » Tests & Comparatifs » Test de l’Alcatel One Touch Idol Alpha : belle carrosserie, petit moteur…

Test de l’Alcatel One Touch Idol Alpha : belle carrosserie, petit moteur…

Idol Alpha-vue (21)Enfin, voilà cet Alcatel One Touch Idol Alpha dont Raphaël nous avait donné un aperçu lors du MWC de Barcelone et qui nous avait agréablement surpris par son esthétique originale.

Avec la famille des Idol, il est évident qu’Alcatel One Touch a fait un véritable bon en avant  concernant le design de ses smartphones.
Le constructeur sino-français semble vouloir se démarquer des plastiques classiques de la téléphonie mobile et ainsi créer son propre style.

Un exercice qui peut s’avérer périlleux tant les consommateurs sont exigeants sur l’apparence de leurs joujoux. L’Idol Alpha sort clairement des sentiers battus et affiche des formes et des matières peu communes. En tout cas, il ne passe pas inaperçu.

Depuis sa première présentation officielle, en 2013, de l’eau a coulé sous les ponts et Alcatel One Touch (AOT) semble avoir accumulé du retard dans la sortie de certains de ses smartphones (X+, Hero, Alpha…). Un décalage qui se ressent dans les composants, un peu en deçà de la concurrence en terme de performances.
Il faut dire que les challengers sont nombreux et qu’à 340 euros, cet Alcatel One Touch entre en compétition directe avec des ténors tels que le Nexus 5, HTC 816, Moto X et même le LG G2…

Comme d’habitude, nous aborderons l’aspect visuel, esthétique (design, finitions…), le hardware, est-il suffisamment puissant pour tout type d’usage, le software donc l’éventuelle surcouche, son comportement à l’utilisation, avant d’arriver à la conclusion.

Les meilleures offres du moment :

1. Esthétique

  • Face/avant :
    Idol Alpha-vue (11)Un bel écran de 4,7 pouces. Une taille qui est un excellent compromis pour ceux qui ne veulent pas céder à la folie des 5 pouces. Le confort est suffisant et les dimensions du téléphone restent encore raisonnables.
    L’écouteur est protégé par une grille de protection métallique. A ses côtés, on retrouve l’APN frontal, le capteur de luminosité et de proximité. La classique LED de notification est remplacée par une petite originalité, un des points forts du téléphone : 3 diodes qui vont éclairer la partie transparente supérieure. Un rendu sympa et particulièrement fonctionnel qui change de la loupiote habituelle. Perso, j’adore !
    Les touches tactiles d’interaction sont en bas de l’écran. La touche retour est à gauche et celle du menu est à droite à l’inverse de ce dont on a l’habitude sur la plupart des terminaux Android. Aucune inscription ni logo sur la face avant qui est d’un noir complet très impressionnant de classe !
  • Dos/arrière :
    Une belle couleur champagne (ou plutôt soft gold) qui mariée à un alliage métallique donne toute sa noblesse au téléphone. L’inscription « Alcatel One Touch » a été particulièrement soigné. En partie imprimée, en partie gravée et de couleurs différentes.
    L’APN est en haut à gauche de l’appareil, très légèrement en retrait de la coque, un plus pour la protection. La grille du haut-parleur est cernée par 2 petits « picos » de chaque côté permettant de laisser passer le son une fois le téléphone posé sur une surface plane. Une intention louable mais peu efficace dans la pratique.
  • Côté supérieur :
    Rien.
  • Côté inférieur :
    Rien.
  • Côté gauche :
    La trappe donnant accès au slot SIM et l’entrée USB.
  • Côté droit :
    Le bouton marche/arrêt et le contrôle de volume +/-.

Idol Alpha-vue (16)Une bague couleur or entoure le téléphone et intègre les boutons physiques. La finition du cadre est biseautée. Un visuel général vraiment réussi avec les jeux de transparence du téléphone.
Je suis sûr que c’est un produit (en tout cas pour le design) qui devrait trouver sa place dans le cœur de la population féminine. Tout en finesse et en courbes, quelque chose d’à la fois épuré et moderne. Les finitions sont excellentes, un véritable accessoire de mode. Alcatel One Touch a fait du bon boulot, chapeau.
Seule ombre au tableau, l’impasse sur la prise jack. Un choix qui d’après la direction a été fait par soucis de design et de faisabilité. La prise jack ne pouvait bien entendu pas se placer en haut ou en bas du téléphone pour ne pas casser ce bel effet de transparence.
Pour palier à ce problème, AOT fournit dans son bundle un adaptateur qui se branche directement sur le port USB.
A l’utilisation, rien de catastrophique. Une fois l’adaptateur branché sur vos écouteurs, il n’y a pas vraiment de raison de l’enlever. Et pour ceux qui écoutent la musique en Bluetooth, le problème est réglé. Mais la majorité des utilisateurs utilisent encore de bons vieux écouteurs filaires et je pense que ce manque de jack va en faire hésiter plus d’un.

  • Flexion :
    Excellente résistance à la torsion !
  • Pression :
    Résiste sans problème à une pression moyenne mais pas plus, ce qui est largement suffisant.

Hauteur : 13,8 cm
Largeur : 6,6 cm
Epaisseur : 7,5 mm
Poids : 117 gr

2. Image et son

  • Écran :
    UIdol Alpha-vue (10)n écran de 4,7 pouces HD IPS (720p) full lamination et black crystal qui lui donne ce magnifique noir intense une fois le téléphone mis en veille.
    Le verre bénéficie également d’un revêtement oléophobique résistant aux traces de doigts bien gras.
    La luminosité est bonne, les couleurs sont un peu saturées pour un rendu très vif sans pour autant être désagréable ou agressif pour l’œil. Les tons n’ont rien de naturels mais donnent un réel « peps » à la navigation. Un style colorimétrique qui me rappelle celui de l’Idol X que nous avions également testé et apprécié.
  • Dalle tactile :
    Très réactive. RAS
  • Haut-parleur, écouteurs :
    Pour les écouteurs, le design est sympa et la finition correcte. La qualité est moyenne comme la plupart des écouteurs fournis avec les téléphones. C’est acceptable mais rien de transcendant. Par contre, l’écouteur principal m’a agréablement surpris avec un son propre et bien diffus dans l’oreille.
    Concernant le haut-parleur arrière, le son est clair mais manque de beaucoup de puissance à plein régime.
    Les vidéos en 720p sont lues sans aucun problème, le 1080p est tout aussi fluide. Cette configuration hardware fonctionne vraiment bien pour le multimédia.

3. Performances

  • Screenshot_2014-06-07-19-29-43Antutu x :
    13.984 points.
  • Quadrant :
    4.768 points.
  • Epic Citadel :
    50 FPS en mode performances.
  • 3D Mark :
    2.553 points.

Le processeur de cet Idol Alpha est un MediatekMT6589 quadcore cadencé à 1,2 GHz et couplé à un GPU PowerVR SGX544Mp. CPU et GPU sont épaulés par 1 Go de mémoire vive (RAM).

Concernant les performances en pratique, nous avons déjà eu l’occasion de tester cette configuration sur des terminaux concurrents qui le proposent pour moins cher. C’est un SOC qui était en vogue l’année dernière, donc forcément un peu vieillissant. Mais, il ne s’en sort pas trop mal même si nous ne sommes pas sur une configuration dite « gamers ».
Un jeu comme the Dark Knight Rises, connu pour être gourmand, est tout bonnement injouable. Par contre, des gros titres tels que Dead Trigger 2, Asphalt 8 ou Modern Combat 4 sont suffisamment bien gérés par le GPU. On prend du plaisir, même si la fluidité n’est pas optimum. Pour Asphalt 8, il faudra quand même baisser les qualités graphiques du soft pour retrouver une bonne fluidité. La puce power VR atteint ses limites. Les petites et moyennes applications passeront sans soucis, pour les grosses applis, ce sera du cas par cas. Attention, pour les jeux, le temps de chargement est souvent long.

Concernant les menus et bureaux, ils sont assez réactifs même si des petits lags viennent régulièrement perturber la navigation.

La mémoire de stockage interne est de 16 Go avec réellement moins de 13 Go utilisables. Malheureusement, pas de port micro SD en renfort pour étendre la mémoire. Mais les 16 Go annoncés restent corrects.

4. Connectivité

Idol Alpha-vue (19)L’Alpha propose de la 3G jusqu’à 42 Mbp/s, du Wi-Fi b/g/n, Wi-Fi direct, Wi-Fi display, du Bluetooth 4.0 et du GPS/A-GPS. Malheureusement pas de 4G, ce qui est dommage pour un produit sorti cette année début juin !
Et pas de jack 3.5, c’est ballot…

  • DAS (Débit d’Absorption Spécifique) :
    Il s’agit d’une « norme » qui permet de valoriser la quantité d’ondes émises par un téléphone lors de son fonctionnement (notamment en appel). Plus cette valeur est élevée, plus le risque potentiel pour la santé (en cas d’utilisation longue et répétée) est élevé.
    L’Union Européenne impose donc que tous les constructeurs désireux de commercialiser leurs produits dans la zone UE ne dépassent pas le « score » de 2 W/kg.
    Le DAS de l’Idol Alpha est de 0,575 W/kg, ce qui est un score correct en 2014.

Concernant l’accroche réseau GSM/Web Mobile, rien à dire, bonne accroche (en tout cas avec ma puce Free). Le GPS sans l’aide de l’A-GPS a été un peu long avant d’accrocher un satellite. Plus d’une minute dans une cour de copropriété parisienne. La sensibilité du Wi-Fi est dans la norme, je n’ai pas eu de décrochage pendant la période de test.

5. Système d’exploitation

  • Système d’exploitation :
    Un Android 4.2.2 « Jelly Bean » qui a fait ses preuves mais qui commence à sentir le sapin.
  • Surcouche constructeur :
    Screenshot_2014-06-20-11-10-52A ce « Jelly Bean », AOT y a ajouté un petit plus. Pas de gros changements, mais quelques ajouts qui font la différence.
    Le design graphique a été particulièrement soigné. Fonds d’écrans, icônes et menus ont adopté un style « flat design » plutôt réussi emprunté à IOS.
    Les outils et utilitaires pré-installés sont suffisamment nombreux pour que tous types d’utilisateurs  y trouvent leur bonheur : jeux, outils, sécurité, utilitaires. Tout y est, déjà pré-organisé et pré-rangé dans des dossiers sur le bureau. L’agréable impression que quelqu’un a rangé la chambre à votre place, merci Alcatel One Touch.
    Sur l’écran le plus à gauche, vous trouverez un outil de visionnage direct des photos présentes sur la mémoire. Un simple geste du doigt vous permettra de les faire tourner. Libre à vous ensuite de configurer cette visionneuse selon vos envies du moment.
    Un des bureaux est réservé aux widgets. Débloqué en scrolling vertical, il permet de faire défiler bon nombre d’applis préalablement placé sur ce bureau. Il laisse donc l’accès à beaucoup d’informations sans être obligé de « changer d’écran ».
    Pour ceux préférant un bureau plus classique, AOT donne la possibilité de désactiver l’écran de widgets et celui des photos. Une opération facilement réversible.
    Pour la gestion des applis en taches de fond, il faut laisser son doigt appuyé sur la touche d’interaction menu pour y accéder.
    Un appui long sur la touche home donnera quand à lui l’accès aux services Google Now.

6. Usage

Nous sommes plus sur un usage perso. Le manque de prise jack ainsi que l’absence de 4G couplé à un petit manque de puissance ne font pas de l’Alpha le meilleur candidat pour un usage pro.
Le design même du téléphone et sa couleur en font un objet fashion, très loin du style corporate.

  • Appareil photo
    Screenshot_2014-06-20-11-13-49Il s’agit d’un appareil photo 13,1 MP avec flash et enregistrement vidéo en 1080p.
    L’APN frontal est de résolution 1,3 MP. La qualité photo est correcte mais sans plus comme la plupart des appareils de cette gamme. L’outil photos intègre différentes possibilités de réglages désormais classiques en téléphonie mobile : panorama, mode rafale, HDR et une détection de visage vraiment efficace, un gros plus pour les portraits.
    La qualité d’enregistrement vidéo 1080p est plus que satisfaisante. Le rendu d’image est bon et la mise au point automatique rapide. La prise de son est étonnamment claire sur les tests effectués par mes soins. Une belle surprise ! Dommage que l’enregistrement se fasse en format 3GP, moins passe-partout.
    Échantillon photo n°1 : photo de Marco avec flash
    Échantillon photo n°2 : photo de Marco sans flash
  • Autonomie :
    L’Idol Alpha gère une batterie de 2000 MAh. Dans un châssis aussi petit, il était certainement difficile de mettre beaucoup plus. Attention, comme le téléphone est « unibody », la batterie n’est pas accessible.
    Pour reprendre la formule de Marco, un test a été réalisé de la manière suivante : toutes les connexions allumées (Wi-Fi, Bluetooth, GPS, 3G…) avec une vidéo YouTube, avec le volume des écouteurs à 50 % et luminosité écran à 50 % = seulement 7 % de la batterie consommée en 30 minutes, ce qui est très correct compte tenu de la petite capacité de cette dernière.

En conclusion

Un avis plutôt mitigé, ce sera donc du 50/50…
D’un côté, nous avons des performances et un hardware qui datent de plus d’un an, alors que le prix de vente est on ne peut plus actuel. Sur ce point là, mon côté geek avide de puissance ne peut décemment pas vous le conseiller au vu des offres que propose la concurrence pour le même prix.

D’un autre côté, nous avons un téléphone avec un design particulièrement réussi et Alcatel One Touch en est bien conscient. L’Alpha est original, moderne, élégant et intègre un système de notification par transparence particulièrement bien pensé. L’écran est de bonne qualité, la finition est excellente et la surcouche sympathique. Alcatel One Touch fait partie des rares constructeurs ayant compris l’intérêt grandissant que porte le consommateur sur l’apparence. Donc pour son aspect et pour ceux qui ne priorisent pas les performances, oui, cet Idol vaut vraiment le coup. Ce modèle va certainement séduire une clientèle sélective, soucieuse des tendances de la mode, surtout pour cette version soft gold.

Galerie photos :

A propos de Etienne pour Top For Phone

Passionné de high-tech, je suis l'un des premiers testeurs à avoir rejoint l'équipe de Top For Phone (et j'en suis fier). Je suis également un fan d'arts martiaux (j'en suis même un fervent pratiquant).

11 commentaires

  1. Le design est effectivement plutôt sympa, en revanche TCL le fait payer plutôt cher aux vues des performances et des manques (4G, double SIM, jack…). Il est aussi intéressant de noter le travail sur la finition et la surcouche. Bientôt un vrai concurrent à nos constructeurs « habituels » ?

  2. Super ce téléphone. Il est très joli. Merci pour ce test très complet et qui tombe à point. Je cherchais un téléphone fashion avec un grand écran, une très bonne qualité photo et une surtout bonne autonomie pour internet et la musique. Je trouve qu’il est un peu cher :( mais c’est un investissement qui vaut certainement le coup. :)

  3. http://www.cdiscount.com/telephonie/telephone-mobile/alcatel-onetouch-idol-alpha-or/f-144040203-alcatelalphaor.html
    Sur Cdiscount Il et passé en dessous des 300€ pour du Alcatel vu les performance Il a beau et sublime Il reste trop chère!!!

  4. Salut,
    Super test .
    Mais je suis stupéfait, exactement les mêmes composants que mon Liquid E2 (Acer) mise à part le double sim, jack puis surcouche et le design. Mais il coûte le double de mon Acer… ça fait mal

  5. Comme d’habitude très bon test. J’ai une question : je fais partie de la génération facebook-twitter-snapchat-youtube, et je voulais savoir si l’enchainement des applications (par exemple regarder une vidéo YTB, fermer l’application et ouvrir snapchat) posait des problèmes comme des ralentissements ou blocage du téléphone ? Merci :)

  6. Téléphone bloqué que faire et comment l’ouvrir pour changer la batterie

  7. Comment ouvrir le tel pour changer la batterie

  8. Je voudrais en acheter un mais je ne sais pas ou en acheter mont et il est vrmt pas chère mont

  9. bonjour j ai un blem avec mon alcatel alpha le tactil a un fissure et il refuze de s allume et quand je demonte la le tactile il s allume quand pensé vous ?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>