Flash news
Accueil » Actualités » MWC 2015 : présentation du HTC Desire 620 (par Marco)

MWC 2015 : présentation du HTC Desire 620 (par Marco)

 

Sur le stand de HTC, on peut retrouver le Desire 620, un smartphone qui reprend les mêmes codes esthétiques que le Desire 820.

Ce mobile est doté d’un écran de 5 pouces de résolution HD Ready (294ppp), d’un processeur quad-core Qualcomm Snapdragon 410 64 bits cadencé à 1,2GHz, de 1Go de mémoire vive et de 8Go de mémoire de stockage extensible via micro SD.
La batterie a une capacité de 2100 mAh.

Le téléphone est compatible avec les réseaux 4G LTE de catégorie 4 (150 Mbps)

En ce qui concerne la photo, le Desire 810 adopte un capteur dorsal de 8MP et une caméra frontale de 5MP.

Le HTC Desire 620 sera commercialisé au prix de 260 Euros.

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

9 commentaires

  1. Ça fait cher pour du S410 1Go 8Go 2100mAh (écran 720p normal)
    Quand je vois que pour le même prix je me suis acheter un Note 3 Néo bien mieux équipé.
    Franchement HTC déçoit en ce moment.

  2. HTC complètement à côté de la plaque. Son positionnement est grotesque. Xiaomi et son Redmi 2, aux caractéristiques similaires, achetable à 120-135, encensé par la critique (voir test de Frandroid), n’aura aucun mal à écraser cette offre, une fois ses canaux de distribution bien établis en France. Et je parle que de Xiaomi mais il y a aussi Meizu, ZTE, Huawei, Lenovo …

    HTC doit revoir son entrée de gamme au risque de disparaître pour ce segment très très rapidement!

  3. Bonjour Alex,
    C’est vrai que ce téléphone est plutôt cher vu sa configuration.
    De toute façon, il est possible que les MDG disparaissent à brève échéance. Je pense que ce segment n’a plus sa place, plus de raison d’être.
    Comme le dit Emmanuel, des entrées de gamme avec des specs comparables aux MDG en-dessous de 200€, voire de 150€, ces MDG ne trouveront plus leur public.
    Le public, justement, se tournera soit vers les entrées de gamme, soit vers les ultra HDG.
    Ou alors il faudra qu’ils se démarquent réellement, comme l’Idol 3 version 5,5p par exemple, qui a du S615 64 bits, 2HP stéréo, technologie Technicolor… IL est VRAIMENT (je ne crie pas, j’appuie sur le vraiment) positionné en MDG.

    • Bien sûr, je tempère mon avis en mettant en avant le commentaire de Desain sur le Doogee DG 550 (mis sur le post du Wiko Lenny).
      Si d’un côté on a un HTC positionné MDG à 270€, d’un autre côté un chinois avec les mêmes caractéristiques à 150€, mais qu’il faut jeter au bout de 3 mois, là effectivement e HTC a sa raison d’être.
      Mais comment faire pour acheter au meilleur prix sans se tromper ? Finalement, cet écart de prix entre 2 phones de spécifications comparables aurait sa raison d’être alors ? La confiance, la fiabilité, l’assurance de le garder longtemps ?
      Ou encore, comment bien faire la différence entre chinois et chinois ? On le sait, par l’expérience d’Etienne entre autres, qui adore les Xiaomi, j’ai rarement vu de mauvais retours sur cette marque.

      • Deux remarques :

        - Il y a encore peu HTC ne vendait pas de téléphone en son nom. Il équipait les opérateurs locaux en leurs noms (cf les premiers smartphones d’orange), ce que fait actuellement ZTE, Huawei and co. La roue tournerait’elle donc ?

        - Sur l’entrée de gamme (qui représentera bientôt l’essentiel du marché), les prix sont actuellement incompressibles au niveau du hardware, car ce dernier est quasi identique chez tous les »assembleurs », ces derniers s’équipant quasiment tous chez les mêmes fabricants (Qualcomm, Mediatek..), et au jeu du volume les chinois sont les plus forts (en unités vendues Lenovo est 2ième, Xiaomi 3ième pour les smartphones au niveau mondial sur l’année écoulée). Très peu ont leur hardware dédié (kirin pour huawei, exynos chez samsung…). Après comme avantage compétitif, il pourrait y avoir le marketing mais sur ce segment aux produits peu différenciés c’est le prix qui fait souvent la différence et peu le marketing traditionnel (publicité en tout genre). Alors évidemment, il y a quelques astuces pour marquer des points sur la sympathie client (cf Lenovo qui s’introduit sur le marché par l’historique marque Motorola, bien connue, Tinno qui joue le jeu du conçu à Marseille pour Wiko…).
        Seul avantage compétitif pour les acteurs implantés au niveau national, c’est les canaux de distribution : acheter directement en chine, en corée, au japon c’est moins accessible que d’acheter sur Darty, ou boulanger (encore qu’avec les market places à l’image d’amazon,rueducommerce,cdiscount, cela risque de modifier les habitudes).
        Là où peu se justifier la différence de prix, c’est sur le suivi du software. Mais manque de peau la majorité des grands noms (Sony, HTC…) ont abandonné sur ce domaine. La majorité des entrées de gamme sont livrés sous android pur et les surcouches pour la grande majorité apportent peu vis à vis de ce que le play store propose. Avec le rythme soutenu des évolutions d’android imposé par google, la surcouche est souvent devenue un boulet pour la migration vers les nouveaux os. Et pour ce qui est des migrations vers les os les plus récents, la majorité des »assembleurs » traditionnels ne font pas mieux que les concurrents chinois.
        Je m’éternise pas sur la question du SAV qui est aussi déplorable chez les grands »noms » (ex Samsung) que chez les marques moins connues. La dessus statu quo.

        Après avoir remis les clés du software à Google et celles du hardware aux entreprises chinoises, j’ai du mal à voir un avenir radieux pour les assembleurs traditionnels, habitués à des marges généreuses, sur l’entrée de gamme si ils ne se réinventent pas en profondeur (à l’image de LG pour le haut de gamme). A mon avis, il est loin le temps où l’on estampillait un téléphone d’entrée de gamme du nom flaggership de la marque(pour lequel on faisait un marketing »cupertinien ») en y ajoutant « mini » avec l’assurance de le vendre comme des petits pains.

        Mais pour nous consommateurs, c’est tout à notre avantage si on sait se repérer dans la jungle des marques qui existent aujourd’hui (d’où l’intérêt pdes sites testeurs de qualité à l’image de top for phone) !

  4. camembert electrique

    @Emmanuel : excellent commentaire :)

  5. Entre un Samsung Ace4 et un HTC Desire 620, lequel choisiriez vous et pourquoi Merci de votre réponse

  6. Bonjour, je viens d’acheter ce téléphone, HTC 620, il y a environ deux semaines chez cdiscount. J’ai l’impression qu’il a quelques problèmes.
    Déjà BoomSound ne fonctionne que sur le haut parleur de bas. Ce qui me semble peux logique. Ensuite le téléphone crash sur des jeux tels que « DomiNation ». Il reste écran noir pendant quelques minutes. J’ai bien l’impression d’avoir fait un mauvais achat.
    Merci d’avance pour vos raiponses.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>