Accueil » Actualités » Le ZTE Blade V9 banni d’Australie

Le ZTE Blade V9 banni d’Australie

1zte blade v9 australia

ZTE et Huawei sont dans la tourmente. La commercialisation de leurs terminaux serait même interdite dans certains pays.

Mobile World Live rapporte que l’opérateur australien Telstra aurait stoppé toute commercialisation des appareils portant la marque ZTE.
19 smartphones seraient concernés, et notamment le très récent Blade V9.

Les meilleures offres du moment :

Aux Etats-Unis, les opérateurs tels que Boost Mobile et AT&T n’ont pour l’instant annoncé aucune mesure prise à l’encontre de Huawei ou de ZTE.

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

11 commentaires

  1. Les opérateurs !

  2. Pas que ! ZTE est interdit de logiciels (Android) et matériels (Qualcom) pendant 7 ans.
    Donc plus de play store pour les européens.

  3. J’espère qu’il n’en sera pas de même pour Huawei, moi qui hésite pour prendre le P20 (normal, pas pro)

  4. A propos, je crois que le marché asiatique n’a pas le playstore, qu’utilisent-ils, ont-ils un magasin d’application spécifique ?

    • Oui en effet, ils ont un store similaires au Google Play ;) D’ailleurs sur certain smarphone Xiaomi (autrefois) tu avais se strore là. D’ailleurs, c’était le cas pour beaucoup de smarphone chinois.

  5. C’est vraiment idiot ! À vrai dire, je ne suis pas un spécialiste mais bon réfuter les constructeurs chinois pour des débilités… Bref, on a connu des moyens plus intelligent.

  6. Ça va leur faire drôle si le gouvernement chinois applique leurs règles cad plus de produits américains vendu en Chine et surtout plus de fabrication de produits américains par les entreprises chinoises signerait la fin pur et simple de nombreux marques américaines.

    • Ces ricains ! Ils se croient les rois du monde mais ils sont très dépendant des pays asiatiques dont la Chine.

    • Ça peut relancer Tizen.
      Supposition : Les américains interdisent leurs matériels et leurs logiciels à Huawei.
      Comme ils sont 1er constructeur chinois, le gouvernement chinois pourrait passer un accord avec Samsung pour équiper toutes leurs marques. Les marques non chinoises représentent quoi, 40 ou 45 % de PDM ? On enlève iPhone, il reste 25 % ?
      Tizen est mature, les développeurs porteront leurs applis sur Tizen, parce qu’ils représenteraient plus de 50 % de PDM (contrairement à WP en son temps).
      Et Qualcom ? Deux des plus grosses entreprises américaines, Qualcom et Android, seraient finies. Entre Médiatek, Kirin et Exynos, le marché des smartphones pourrait continuer sans les américains.
      Samsung y trouverait son compte, car la seule chose qui les empêche de s’affranchir de Android c’est la peur de perdre des PDM. Et là ils en gagneraient au contraire, et Tizen deviendrait n° 1..
      Est-ce utopique ce que je dis ?

      • S’ils changent d’OS ils partiraient sur un qui leur appartiennent pour pas dépendre d’un autre pays et de mieux contrôler tout le système.

      • C’est vrai que Huawei travaille depuis plusieurs années sur un OS maison, mais pour l’instant ils disent qu’ils travaillent le matin dans la main avec Google.
        Mais bon, avec ce fou de Donald on ne fait jamais…

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>