Flash news
Accueil » Actualités » HTC, l’histoire d’une marque et son possible futur

HTC, l’histoire d’une marque et son possible futur

HTC, pour High Tech Corporation, c’est une marque taïwanaise née à la fin des années 90 (1997 pour être précis).
Une marque qui s’est donc, comme son nom l’indique, immédiatement spécialisée dans la commercialisation de produits hi-tech.

Dans un premier temps, htc avait pour objectif de concevoir des produits pour d’autres marques. On peut alors parler à ce stade de marque blanche.
A cette époque, HTC n’avait donc aucune notoriété, est s’appliquait simplement à fabriquer des produits pour d’autres acteurs du marché.

D’autant qu’à cette époque, les produits du futur géant taïwanais ne faisait pas dans le mobile, mais dans dans le PC portable.
Car le premier produit mobile sans fil est apparu en 1998… et le premier smartphone (fonctionnant alors avec un système d’exploitation Windows Phone) est apparu quant à lui en 2002.

HTC SPV100Le premier smartphone né du constructeur était alors le HTC SPV-100 apparu bien avant le tout premier iPhone.
La marque étant donc clairement en avance sur son temps !

Le HTC SPV-100 (2002) avait alors été commercialisé en France par Orange notamment.
A l’époque, nous étions loin d’avoir la 3G et encore moins la 4G. C’était un mobile GPRS…
Et côté performances… c’était assez particulier : écran couleur 2.2 pouces, batterie de 1.000mAh et 24Mo de ROM pour 16Mo de RAM.

Quelques années plus tard (2004) apparaît le HTC SPV-500, une version boostée avec 64Mo de ROM, 32Mo de RAM, toujours un écran 2.2 pouces et toujours Windows Mobile (version 2003 cette fois-ci) en système d’exploitation.

Et la marque est restée fidèle à cet OS (Operating System en anglais) qui à l’époque n’avais aucune grâce à mes yeux… car trop compliqué, notamment quant à sa synchronisation…
On a donc vu apparaître de nouveaux modèles optimisés, avec des performances légèrement revues à la hausse (RAM de 64Mo par exemple).

HTC-X7500Mais le tournant significatif, qui a alors permis à la marque de se différencier de ses concurrents, a été opéré en 2005 avec les premiers modèles de smartphones mi-pc/mi-mobile.
Notamment avec le HTC SPV M5000 (connu sous le nom « Universal »), puis le célébrissime HTC X7500 (connu sous le nom de « Athena ») pour enfin s’achever avec le HTC X9500 (connu sous le nom de « Clio ») qui enterra le concept .

Le HTC X7500 que j’avais moi-même failli acheter… en brisant ma tirelire et en vidant mon PEL…
A l’époque les performances avaient fait un bon vertigineux : écran 5 pouces, 8Go de mémoire (disque dur), 128Mo de RAM, puce GPS, 3G, bluetooth, batterie de 2.200mAh, appareil photo 3MP !

Puis, encore un nouveau tournant, qui cette fois-ci propulsa la marque…
Jusqu’alors fidèle à Microsoft et son Windows Mobile (versions 2002, puis 2003, puis 5 et 6 et toutes les variantes) le constructeur décide de créer une gamme Android ! Une révolution pour le géant taïwanais.

HTC HeroApparaissent alors des mobiles tels que le HTC Dream et son clavier AZERTY coulissant, puis d’autres tels que le HTC Hero et sa forme « courbée » (enfin, pas autant qu’un LG G Flex) et bien d’autres encore, à l’instar du HTC Tattoo, HTC Desire, HTC Legend, HTC Wildfire, etc.

Et en parallèle, une gamme de Windows Phones tenait bon, avec dans un premier temps (dotés de Windows Phone 7) des smartphones tels que le HTC Mozart, le HTC HD7, Le HTC Radar, le HTC Titan… et lors du passage en WP8 (Windows Phone 8) les très célèbres HTC 8X et HTC 8S qui ont été les derniers mobiles de la marque sous ce système (c’était en 2012).

Car oui, vous l’avez compris, la marque boude désormais le système du géant de Richmond au profit du seul Android ! Et ce en raison de sa propre restructuration.

Car pour lutter contre la déferlante du « Goliath » qu’est Samsung, le petit « David » qu’est HTC (cependant valorisé à 34 milliards de dollars) a dû se concentrer sur les produits vendeurs.

HTC One M8Fini donc le catalogue de mobiles avec des références trop nombreuses.
Désormais, la marque se concentre sur la gamme « Desire » (entrée et moyen de gamme sympathiques et abordables) et la gamme « One« , celle des hauts de gamme, qui a vu naître récemment le superbe HTC One M8 (nouvelle version du déjà très réussi HTC One M7).

Autant de mobiles que nous avons eu le plaisir de tester, autant de belles surprises que nous vous avons présentés au cours des 4 derniers années à l’occasion de nos tests complétés de vidéos.

Alors oui, les nostalgiques espèrent l’arrivée d’un HTC One X sous Windows Phone… mais pour ma part, je n’attends que l’arrivée des nouveaux HTC One M8 mini et autres HTC One M8 ultra ;)

Et vous, qu’en pensez-vous ?

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

6 commentaires

  1. Marco merci pour ce petit édito historique de la marque HTC, j’ai beaucoup aimer à le lire. Plein de souvenir ( HTC dream ) le One x était franchement cool, il faut dire que HTC à très bien évolué, l’arrivé du One M7 à tout changer ( pour ma part ), le M8 encore mais celui que j’attends c’est la version Ultra du One M8 ( sont nom de code Ace ) vivement qu’il sorte, les haut parleurs seront encore mieux et l’écran aussi ( plus grand ), One Max 5.9 donc le One M8 version ultra 6 pouces. J’ai vraiment hâte ! :-)

  2. Je ne comprends pas cette phrase : « Le premier smartphone né du constructeur était alors le HTC SPV-100 apparu bien avant le tout premier iPhone. » Les smartphones en général existaient déjà (Apple n’a rien inventé sur le fond), quel intérêt de comparer deux modèles sans lien direct, si éloignés dans le temps et à l’impact dissemblable ?
    Quelle est la pertinence de la comparaison ? – aurais-je raté quelque chose ?

    Excellent article sinon (j’ai appris pas mal de choses). Ayant eu un Wildfire (j’en ai un peu parlé sur le forum), je ne regrette qu’une seule chose : l’absence d’HTC sur l’entrée de gamme.
    Mais ça viendra (croise les doigts).

  3. A noter que le HTC Dream fut le tout premier smartphone commercialisé sous Android (1.1). Il était d’ailleurs vendu sur certains marchés sous le nom de Google G1.

  4. Excellent article aura t’il d’autre article comme celui si sur d’autre marque?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>