Flash news
Accueil » Actualités » Google Ara : un smartphone en kit.

Google Ara : un smartphone en kit.

Google organisera ces 15 et 16 avril 2014 une conférence  sur son projet de smartphone modulable où seront conviés les futurs développeurs.

L’Ara (c’est son nom!) devrait être mis sur le marché en 2015 et coûterait 50$.

Le projet est ambitieux. Il vise de proposer à chaque utilisateur un smartphone qu’il assemblera lui-même à partir de différents modules.

Le concept est simple. L’Ara sera construit au départ d’un squelette décliné en 3 tailles différentes : Mini (inférieur à 4 pouces), Medium (de 4 à 5 pouces) et Jumbo (phablette).
Chaque armature comportera un certain nombre d’emplacements dans lesquels seront glissés les différents modules qui correspondront chacun à une fonction.
Chaque module sera maintenu dans son emplacement par un aimant.

L’utilisateur pourra choisir les modules qu’il souhaite pour fabriquer un smartphone à son image : le processeur, la batterie, la mémoire interne, l’APN, l’écran, etc…
Par exemple, il pourra choisir de n’équiper son mobile que d’un module WiFi et ainsi de ne pouvoir le connecter qu’à un réseau sans fil.

Au-delà de la personnalisation très poussée de son smartphone, Google vise aussi à proposer à chacun un téléphone évolutif et dont on pourra remplacer les différents modules en fonction de leur obsolescence.

Notons que l’Ara est un héritage du rachat de Motorola et que Google a eu raison de ne pas vendre à Lenovo.

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

6 commentaires

  1. Voilà ce que j’attendait , du renouveau, le smartphone est en stand by pour le moment pour la nouveauté et Google nous sort un projet qui j’espère aboutira !! bravo

  2. Enfin! Trés interressant!!! Juste une petie remarque: la dernière phare est-elle bien tournée??? ;o)

  3. @ Leo Vohid

    Pas vraiment, il aurait fallu écrire « s’est bien gardé de vendre ».
    Sinon, c’est « s’est bien gardé  » et « ne pas » = double-négation.

    Exactement comme Pink Floyd sur « The Wall » (« We don’t need / no education »).
    Alex est notre Roger Waters… ;)

  4. Le petit #fail en fait, c’était pour voir si les fans suivaient bien! :)

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>