Flash news
Accueil » Actualité - Divers » Sommes-nous condamnés à payer nos smartphones de plus en plus chers ?

Sommes-nous condamnés à payer nos smartphones de plus en plus chers ?

C’est bien ce que l’on pourrait se dire…
Sommes-nous condamnés, pauvres utilisateurs/consommateurs que nous sommes, à payer nos téléphones de plus en plus chers ?

En effet, lorsque l’on regarde le « prix d’attaque » (c’est-à-dire le prix le moins élevé) d’un smartphone tel que l’iPhone 5, on ne peut trouver ça que « trop cher » : 679€ pour la version 16Go, ça n’est pas rien !

Et lorsque les trentenaires/quarantenaires (dont je fais partie) ramènent ça en Francs (oui, pour les moins de 20 ans c’est une monnaie de vieux… comme c’est jadis le cas avec les « anciens Francs ») ça devient juste E-NOR-ME : 679 x 6.56 = 4.454 Frs !

Pour faire la comparaison, dans le début des années 2000, j’avais acheté, en mobile nu (c’est-à-dire, en clair « plein pot ») un Samsung SGH-A300, le premier téléphone portable à « double écran » : la grande classe à l’époque, un vrai haut de gamme… et surtout un prix d’environ 1.200Frs !

On est donc passé d’un mobile haut de gamme à l’époque valant 1.200Frs à un mobile haut de gamme valant aujourd’hui 4.454Frs !
Alors oui, y’a l’inflation, le coût de la vie qui augmente, les salaires aussi (mais pas dans la même proportion tout de même… surtout le SMIC), etc.
Oui, un café valait moins d’un euro… maintenant, il en faut minimum 2 à 3… et encore, je ne vous parle pas du prix du litre de lait ou de la motte de beurre ma brave dame !

Mais bien loin de vouloir faire ici une chronique révolutionnaire et de dire que « bouh, la vie, c’était mieux avant », je souhaite simplement attirer l’attention sur ce fait : en 2000, nos téléphones n’allaient pas sur Internet, n’étaient pas des mini-pc, n’avais pas d’écrans tactiles, etc.

En 2000, avoir un téléphone portable, même basique, c’était déjà plusieurs centaines de Francs.
Désormais, avoir un téléphone basique, c’est dans les 20 à 30€ (et encore).

Donc oui, les « haut de gamme » sont plus chers, et oui, ils sont nettement plus puissants.
Ils arrivent même à nous permettre de nous passer de Chaîne Hi-Fi, de PC, etc. et sont de véritables concentrés de plusieurs appareils.

Alors au final, oui, c’est cher, et le financement peut parfois mériter d’être étudié.
D’autant plus si vous prenez un mobile « hors engagement », afin de diminuer le montant du forfait (ndlr : qui a parlé de Free et de son forfait à 19,90€ ? ;)) ce qui s’avère souvent être une bonne idée, vous évitant ainsi de vous faire assassiner tous les mois par votre escroc opérateur préféré.

D’autant plus que certains organismes (et Free l’a bien compris en proposant cette solution) permettent d’accéder à des facilités de paiements permettant de fractionner en plusieurs mensualités le prix d’un téléphone portable.

Et vous, comment avez-vous financé votre téléphone ?
En prenant ce dernier en « pack opérateur » ? En l’achetant dans une boutique, en mobile nu, puis en ajoutant un forfait à la « Free Mobile style » ?

A propos de Marco pour Top For Phone

Passionné de hi-tech, je suis l'Editeur et le Rédacteur en Chef de Top For Phone. Dans le registre des loisirs, j'aime la voiture, la moto... et les jeux vidéo (Xbox et PC).

2 commentaires

  1. Moi ?
    J’ai choisi le trés bon Wiko Cink Slim à 139 euros…
    Et oui, aujourd’hui il faut sortir un peu des sentiers battu du marchandesign (mais non… je ne critique pas apple….) pour pouvoir trouver un BON téléphone à pas cher.

  2. Ah, le Wiko Cink Slim… ;)
    Et bien, pour info, on vient de publier la vidéo test de ce mobile :
    http://youtu.be/ostdJsafK10

    A bientôt,
    Marco pour Top For Phone

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>