Accueil » Actualités » Alcopass C1 : un alcotest connecté

Alcopass C1 : un alcotest connecté

1alcopass-c1

Sam le français, Bob le belge et Raoul le luxembourgeois ont tous été des capitaines de soirées lors des fêtes de Pâques.
Malheureusement, ils l’ont été à moitié…

Afin de vérifier sa capacité à conduire, à la place du bon vieux ballon, il y a maintenant l’Alcopass C1.
Cette éthylotest français donnera directement les résultats sur votre smartphone, qu’il tourne sous Android ou sur iOS.

L’appareil mesurant 7 x 4 cm est homologué pour toute l’Europe et son prix n’excède pas les 100 Euros.
Pour un paquet de 25 embouts, il vous en coûtera 10 Euros supplémentaires.

A propos de Alex pour Top For Phone

Je suis passionné par les téléphones mobiles et d'ailleurs, je les collectionne! Mon second hobby : les voitures miniatures.

3 commentaires

  1. Perso je me sens pas concerné vu que je ne bois pas une goutte d’alcool.

    Mais pour les « centaines de contraventions et 20 permis, au moins, retirés » rien qu’à la Réunion pour ce weekend de Pâques. Ils auraient dû en acheter ou s’abstenir de conduire ou boire.

  2. Je suis d’accord avec Will, si on boit généralement on sait que reprendre le volant peut s’avérer dangereux.
    D’où le fait d’avoir toujours son Sam pour la soirée et être sur de rentrer chez soi sain et sauf.
    Bien évidemment, la technologie va pouvoir aider effectivement. Le petit objets ici présenté est vraiment fascinant !
    Il pourra qui sait sauver des vies…
    Malheureusement, il est reste des inconscients et des jeunes (18-20) ans qui abuse énormément et après malheureusement le pire sait produit.
    L’avantage des nouvelles voitures, étant d’arriver à éviter cela.

  3. Moi ce que je regrette c’est la mentalité française (pas que, d’autres pays aussi) sur certaines choses.
    Pour l’alcool et la conduite, on a toujours peur du gendarme. On a peur de se faire contrôler, de se prendre un PV, de se faire supprimer le permis,
    j’aimerais bien que les gens aient peur de l’accident, de se tuer ou de tuer autrui, ou de rendre quelqu’un ou soi-même infirme.
    Commençons par avoir peur de l’accident avant d’avoir peur du gendarme, il n’y a vraiment que comme ça qu’on rendra les routes plus sûres.
    Quant aux voitures connectées, qui ne démarrent pas si on ne souffle pas, ça me fait bien rire. Combien font souffler un passager sobre, l’épouse ou l’ado ?

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>